Sony MDR-1A
Design 10
Fonctionnalités 8
Performances 9
Le nouveau Sony MDR-1A est un vrai modèle de confort. Mais il ne s'arrête pas là, en proposant de superbes performances sonores et un design parfait
Summary 9.0 Excellent

Sony MDR-1A


  • Points positifs : Toujours aussi léger, confortable et performant, le Sony MDR-1A est une très bonne évolution du casque circum-aural de la marque. Les quelques améliorations apportées augmentent encore un peu plus l’efficacité et l’utilisation de ce dernier, et les accessoires comme la pochette de transport sont toujours au rendez-vous.
  • Points négatifs : Le tarif de base est plus important que certains autres concurrents. On regrette aussi la nouvelle télécommande peu pratique à  notre goût.
  • En quelques mots : Si vous cherchez un casque alliant confort, élégance et performances, le MDR-1A de Sony est clairement une référence en la matière. Certes, il faudra débourser aux alentours de 200€ pour en profiter, mais vous ne regretterez pas votre achat.

Caractéristiques :

  • Circum-Aural
  • Diaphragme 40mm
  • Télécommande avec micro intégré
  • Excellent confort
  • Etui de transport et 2 câbles

Commander sur Amazon

Test Sony MDR-1A

Nous vous avions proposé un essai complet du Sony MDR-1R il y a un peu plus d’un an, et nous avions été globalement très satisfaits de celui-ci, offrant à l’époque un design très classe, un confort presque parfait et de bonnes performances sonores. Récemment, la marque nippone a mis à jour plusieurs produits de sa gamme audio, et voici donc aujourd’hui le Sony MDR-1A, venant remplacer le 1R. Il est également accompagné d’une version Bluetooth, le MDR-1ABT qui remplace comme on peut l’imaginer le MDR-1RBT. On espère vous présenter ce dernier très prochainement !

Mais revenons-en à notre produit du jour : le Sony MDR-1A. Reprenant globalement les mêmes lignes que l’ancienne version, il s’agit plus d’une évolution que d’une véritable révolution. En gros, Sony a pris en compte les différents reproches que la presse et les utilisateurs avaient pu émettre et en a corriger une large partie. Une bonne nouvelle, quand on sait que l’ancienne  génération était déjà un des meilleurs casques audio circum-aural du marché.

Proposé à 219€, nous avons eu l’occasion d’essayer celui-ci pendant deux petites semaines afin de se faire notre propre idée de ces différentes améliorations et constater comment celui-ci s’en sort face à une concurrence de plus en plus agressive. On vous détaille tout ça dans la suite de l’article !

Unboxing Sony-MDR-1A

Unboxing : une présentation sobre et efficace

Le Sony MDR-1A est proposé dans une boite carré présentant sur sa face avant une large photo du casque et sur sa face arrière des détails concernant ses caractéristiques, ses fonctionnalités, ainsi que ses accessoires.

Boite Casque Sony 2014

La boite s’ouvre en deux et l’on tombe directement sur le casque circum-aural, posé à plat sur un tissu noir. Dans la seconde partie de la boite, une plaque se soulève et laisse apparaître une large pochette de transport/protection au sein de laquelle se trouvent deux câbles permettant de relier le casque à votre smartphone, votre tablette, votre ordinateur, bref, à peu près tout ce que vous voulez. Un des câbles intègre une télécommande et un micro, alors que l’autre est droit. Reste enfin la paperasse, avec manuel d’utilisation et autres garanties.

On aurait aimé un petit adaptateur avion en plus, toujours pratique quand on voyage.

Accessoires et pochette de transport pour casque nomade

Design et confort : des lignes similaires, des détails supplémentaires

Aux premiers abords, le nouveau Sony MDR-1A ressemble à s’y méprendre à l’ancienne génération de MDR-1R. Mêmes courbes, mêmes couleurs (noir/rouge ou gris/marron), bref, même aspect général. Pourquoi changez une équipe qui gagne me direz-vous ? La ligne MDR est une des plus propres et soignées à notre  goût, alors nous ne pouvons être que ravis de voir que Sony continue de faire évoluer celle-ci.

Pour autant, quelques détails subtils apparaissent lors qu’on s’attarde un peu plus sur le nouveau casque du géant Japonais de l’électronique. Tout d’abord au niveau des écouteurs en eux-mêmes, exit le plastique noir lisse et mate, enfin presque. Ces derniers sont toujours noirs et mates, mais disposent maintenant d’un revêtement additionnel, difficile à décrire. La photo  ci-dessous sera probablement plus parlante.

Zoom nouveau revêtement écouteurs

Comme vous pouvez le voir, on retrouve toujours cette bande rouge caractéristique de la gamme de la marque, et cette accroche en plastique prenant la forme d’un Y pour venir maintenant les écouteurs contre vos oreilles. Et là, on découvre une seconde nouveauté sur ce Sony MDR-1A : le sens de pivot des écouteurs a été inversé. En clair, les oreillettes se replient toujours à plat, mais maintenant les coussinets viennent reposer sur vos clavicules, et non pas la partie externe comme c’était le cas avant. Un gain de confort non négligeable lorsque le casque n’est pas scotché sur votre crâne.

A noter que les écouteurs disposent également d’un angle relativement important pour pivoter vers le haut ou le bas, afin d’assurer un confort optimal quelle que soit votre morphologie. En parlant de confort, les coussinets des écouteurs étaient déjà très confortables sur l’ancienne génération MDR, et une chose est sûre, aucun recul n’a été effectué de ce côté-là, au contraire. Le rembourrage semble un peu plus épais sur cette version MDR-1A, et une fois posé sur les oreilles, c’est un véritable plaisir. C’est honnêtement un des casques les plus confortables du marché à mon goût.

Certains pourront parfois reprocher un encart un peu limité pour bien faire rentrer ses oreilles, mais aucun problème de mon côté. Attention donc si vous avez de grosses oreilles, il est possible qu’elles touchent la partie interne du casque, ce qui peut provoquer certaines gênes à la longue.

Casque nomade confortable

L’arceau est sensiblement identique à celui de l’ancienne génération, possédant toujours un rembourrage généreux et très confortable. Il semble toujours aussi flexible et solide, et reste évidemment réglable afin de s’adapter à toutes les tailles de tête.

Une fois sur la tête, le Sony MDR-1A offre un confort exceptionnel. Si vous avez pour habitude de porter votre casque pendant des sessions de plusieurs heures, on ne peut que le conseiller. Même après une journée complète sur les oreilles, aucun gêne ou fatigue n’est à signaler. Cependant, ce dernier est moins adapté à la pratique sportive qu’une paire de Beats Solo2 Wireless par exemple, que nous avions récemment passé au banc d’essai. En effet, même si le casque offre une bonne tenue et ne bouge pas dans tous les sens, l’arceau n’exerce pas une pression suffisante pour assure un maintien parfait pendant un jogging par exemple (c’est aussi ce qui fait son confort).

Meilleur casque Audio 2015

Utilisation : une connectique renforcée

Un des défauts qui revenait souvent du côté du Sony MDR-1R était la présence d’un léger jeu au niveau de la connexion entre le câble 3.5m et le casque en lui-même. En effet, si on préfère largement les modèles proposant des câbles détachables, il est impératif que la connectique soit parfaite, hors ce n’était pas exactement le cas auparavant sur le modèle. La chose est maintenant corrigé, avec un système qui semble bien plus solide et plus fiable, et ne présentant pas le moindre jeu. C’est d’ailleurs une des différences les plus visibles à l’œil sur au niveau entre l’ancien modèle et le nouveau MDR-1A, avec ce petit anneau doré au niveau du connecteur.

Casque avec cable détachable

Comme précisé un peu plus haut, deux câbles sont présents dans la boite, un câble droit tout simple, et un second intégrant une télécommande ainsi que le micro qui va avec. Celle-ci connait également un petit lifting, et honnêtement on ne comprend pas trop le choix proposé par Sony avec ce modèle. Si l’ancien modèle proposait une télécommande 3 boutons classique, la nouvelle télécommande du Sony MDR-1A ne possède qu’un seul et unique bouton. Il est possible de configurer les actions de ce dernier directement via votre smartphone Android à l’aide de l’application « Sony Smart Key ». Vous pouvez alors choisir les actions affectées en fonction d’une simple pression, double pression, ou triple pression.

Télécommande 1 bouton avec micro intégré

Généralement, on affectera la lecture/pause à une simple pression, et le choix des pistes aux doubles et triples pressions. Mais quid du volume à ce moment-là ? Il faudra passer directement via votre lecteur ou votre smartphone. Certes, l’application permet de personnaliser la télécommande à son goût, mais en pratique ce n’est pas tellement l’idéal.

Performances sonores

Les haut-parleurs du Sony MDR-1A profitent aussi d’une petite évolution, avec une gamme de fréquence élargie, s’étalant de 3Hz à 100Khz. Le spectre sonore évolue lui aussi de son côté, avec un son plus homogène à travers les différentes gammes. A l’intérieur de chaque oreillette, on retrouve un diaphragme de 40mm à polymère à cristaux liquides, qui en pratique offre un son particulièrement clair et précis.

Après avoir testé le casque sur de nombreux genres musicaux différents, les différentes annonces de Sony se retrouvent bien dans les oreilles, avec des performances sonores harmonieuses, sans réaliser d’excès au niveau des basses ni des aigues. A l’écoute, le MDR-1A offre un son légèrement plus clair que celui de son prédécesseur. Si la différence n’est pas révolutionnaire, elle reste clairement visible et apporte un réel plus notamment sur les pistes acoustiques.

Casque Circum-Aural Sony

Les amateurs de basses ne sont pas mis de côté, au contraire, avec des graves puissants et profonds, sans pour autant venir manger les autres fréquences. Les médiums sont très précis, ce qui apporte un réel confort d’écoute notamment sur les parties vocales, et utiliser le MDR-1A pour profiter pleinement d’un film est vraiment plaisant.

En poussant le volume, aucune distorsion n’est à noter, et le seul problème qui pourra être occasionné par une écoute à haut volume sera probablement des problèmes de surdité, car oui, le nouveau modèle de Sony en a dans le coffre !

Le seul petit bémol que l’on pourra faire au niveau du son est que celui-ci peut parfois varier en fonction de la position de sa position sur vos oreilles. Etant donné qu’il est possible de garder le casque toute à la journée sur la tête, celui-ci finit souvent par un peu bouger, ayant pour résultat de ne plus parfaitement aligner les haut-parleurs avec vos oreilles. Mais vraiment, on chipote là.

Les autres modèles de la gamme

Le MDR-1A n’est pas le seul nouveau modèle de la gamme MDR de Sony. En effet, l’ancien modèle Bluetooth profite aussi d’une mise à jour, sous le nom de MDR-1ABT et est proposé aux alentours de 380€. Un produit qui devrait également faire parler de lui et qui pourra probablement venir concurrencer le Beats Studio Wireless ou le Sennheiser Momentum Wireless (449€ sur Amazon).

Il existe également une version MDR-1ADAC, qui comme son nom l’indique intègre un DAC, ou si vous préférez un amplificateur/convertisseur USB. Il permet notamment d’obtenir un son encore plus clair et précis, grâce à une conversion du signal en signal analogique depuis l’amplificateur. Il est proposé aux alentours de 349€.

Casque filaire Sony MDR-1A

Conclusion

Si l’ancienne génération de casque nomade  circum-aural de Sony était déjà très performante et confortable, le constructeur continue d’évoluer dans le bon sens avec cette nouvelle paire de MDR-1A. Encore plus agréable sur les oreilles, les performances sonores sont également revues à la hausse, tout comme les finitions. Les problèmes liés au connecteur du câble sont résolus, et on ne voit plus grand-chose qui pourrait faire pencher la balance en sa défaveur, si ce n’est peut-être son prix, avec un tarif de base affiché à 219€.

Commander sur Amazon

Articles similaires

Sennheiser HD 598SE

Sennheiser HD 598SE

Si vous êtes à la recherche d'un casque ouvert confortable et efficace tout en disposant d'un budget limité, le Sennheiser HD 598SE est fait pour vous !

Plantronics BackBeat Go 3

Plantronics BackBeat Go 3

Les célèbres écouteurs sans-fil de chez Plantronics sont de retour avec une troisième version des BackBeat Go. Pas de grandes nouveautés mais du mieux !

Plantronics BackBeat Pro 2

Plantronics BackBeat Pro 2

Le nouveau BackBeat Pro 2 de Plantronics est une nouvelle fois une véritable réussite. Complet, performant et intuitif, c'est une véritable petite bombe !

5 Commentaires

  1. Vincent 16 January 2016
    Répondre

    Possédant un akg 701/ un koss porta pro / des intras sony xba 4, j’avais toujours une égalisation à faire. Le 701 extra mais des basses trop plates, le porta pro en a trop, les xba 4 extra aussi mais manque un poil d’aigu et équalisation obligatoire pour q’uil sonne bien.
    les 3 sont de bons casques mais alors le mdr 1a la claque…… spatialisation, précision, spectre idéal, équilibré, aucune équalisation à faire il est parfait du grand son autant sur du jazz, classique, musique électroniques. Passant d’un casque à l’autre sur un même flac, cela saute au yeux. C’est le meilleur. C’est maintenant ma préférence.

  2. Thomas 11 September 2016
    Répondre

    Bonjour,
    Merci pour cet article.
    Question de confort, est-il possible de poser ce casque autour du cou sans qu’il n’écrase la trachée ou les vaisseaux sanguins ?

    • Nicolas Monta 15 September 2016
      Répondre

      De notre côté pas de problème ! Ca dépend forcément de la taille du cou de l’utilisateur.

  3. Pierre-Yves 13 October 2016
    Répondre

    Très bon casque, en revanche après-vente inacceptable.
    J’ai voulu remplacer le cordon, impossible de trouver – la fnac me renvoie sur le site Sony qui ne le vends pas. Je le trouve finalement sur un site anglais qui m’envoie un truc inapproprié bien qu’ayant mentionné la compatibilité. Après avoir fait part de mon désarroi sur le site de sony – en m’y inscrivant pour l’occasion – on me redirige sur un site belge vendant ce câble pour la modique somme de 80 €. Cherchez l’erreur !!!!
    Au final j’achèterai un nouveau casque et quitte à le payer deux fois plus cher ce ne sera pas un sony

    • Pierre-Yves 27 October 2016
      Répondre

      A ajouter au crédit de Sony…
      Après avoir exprimé ma colère auprès du service après vente et de la hiérarchie Sony France, un geste commercial a été fait qui me permet à nouveau de pouvoir profiter de ce très bon casque

Ajouter un commentaire