Sony NWZ-WH303

Le casque audio avec lecteur MP3 intégré
  • |

Où l'acheter ?

Trouver les meilleurs prix

Cliquez pour consulter la disponibilité et les prix actualisés.

Points positifs

Le Sony NWZ-WH303 est un casque tout-en-un embarquant un lecteur MP3 et une enceinte. On aime sa polyvalence et ses nombreuses fonctionnalités, le tout proposé à un tarif très abordable.

Points négatifs

Les performances sonores sont moyennes et l’arceau manque de confort. On regrette l’absence d’un vrai mode Bluetooth.

Points clés

  • Supra-Aural
  • Transformable en enceinte
  • Lecteur MP3 intégré 4Go
  • Autonomie 20 heures

En quelques mots

Casque audio, enceinte, lecteur MP3 et lampe, voilà les 4 fonctions remplies par le nouveau casque de Sony. Une expérience intéressante proposée qui devrait pouvoir se trouver un public. Malgré quelques lacunes au niveau de la qualité audio, on aime beaucoup le fait de pouvoir profiter sans-fil de ses titres à l’aide du lecteur intégré.

Notre note

6.5/10

Casque Audio avec mémoire interne

Test Sony NWZ-WH303

Envie d’en savoir plus ? Découvrez notre essai complet et imagé

Le nouveau casque de la gamme NWZ de Sony est un produit pour le moins original et relativement innovant. En effet, à la différence de la plupart des autres casques et écouteurs du marché, le constructeur nippon a directement intégré un lecteur MP3 et un haut-parleur. On retrouvé donc en un seul produit un casque, un lecteur MP3 et une enceinte portable. Beaucoup de fonctionnalités donc pour ce NWZ-WH303, qui malheureusement prennent un peu le dessus sur les performances finales de l’appareil.

Sony NWZ-WH303

Design et fonctionnalités

Au premier coup d’œil, le Sony NWZ-WH303 ressemble à s’y méprendre à un casque audio classique,  sauf qu’à y regarder de plus près, on se rend vite compte que celui-ci est très particulier. En effet, alors qu’il est bien évidemment possible de brancher le casque sur son smartphone ou sa tablette à l’aide d’un câble jack 3.5mm (fourni) et d’écouter sa musique de façon classique, le tout-en-un de Sony possède également un lecteur MP3 directement intégré dans son casque ainsi qu’un haut-parleur externe placé sur le côté de l’arceau pouvant faire office d’enceinte portable.

Ciblant clairement un public plutôt jeune, le haut-parleur est dirigé vers vos oreilles lorsque vous portez le casque autour du cou et il est ainsi possible de profiter d’un son beaucoup plus ouvert et aéré. On évitera quand même de le mettre dans cette position dans les transports en commun car le volume est relativement puissant.

Le casque en lui-même, et notamment grâce au lecteur intégré, devrait plaire aux sportifs souhaitant profiter de leur musique sans forcément avoir un câble allant de votre lecteur à vos oreilles. Si en pratique le tout s’avère souvent moins confortable que des écouteurs spécialement pensés pour les coureurs et autres adeptes de la salle de sport, le produit de Sony est bien plus polyvalent. L’arceau exerce une pression convenable et devrait permettre un bon maintien même pendant des mouvements rapides.

Au niveau du confort, si les coussinets des écouteurs en similicuir sont particulièrement moelleux, on regrette un peu le manque de rembourrage au niveau de l’arceau et surtout le poids du casque, qui aura du mal à se faire oublier par rapport à un Philips ActionFit SHQ5200 par exemple.

Le fait que le Sony NWZ-WH303 soit plus lourd que ses concurrents (s’il en a ?) n’est pas vraiment une surprise étant donné les nombreuses ressources qu’il embarque. Pour réduire ce poids, le constructeur a donc opté pour un casque entièrement en plastique, et même si la qualité de constructeur est correcte, celui-ci reste nettement moins classe qu’un Sennheiser Momentum On-Ear par exemple. Sur la partie arrière du casque, on peut trouver une petite lumière, ça peut être utile pour chercher ses clés la nuit, sinon honnêtement je vois pas trop l’utilité.

En faisant du NWZ-WH303 un appareil complet et autonome, on retrouve donc un tas de commandes directement accessibles depuis le casque, comme sur les modèles Bluetooth. Placés sur le dessus des écouteurs, on retrouve donc :

  • Des boutons permettant de gérer le volume sonore
  • Une molette pour le contrôle des pistes et de l’avance ou retour rapide
  • Un bouton de mise en route
  • Un switch pour activer le haut-parleur
  • Un port 3.5mm
  • Un bouton « Aléatoire »
  • Un switch pour changer d’égaliseur

On retrouve également une partie partie en caoutchouc qu’il est possible de relever et sous laquelle est placé un port micro-USB permettant de charger le casque et transférer jusqu’à 4Go de fichiers.

Casque lecteur mp3 intégré

Le Sony NWZ-WH303 ne possède aucun écran ou télécommande permettant d’afficher la liste des différentes pistes présentes dans sa mémoire, et il faudra donc écouter de façon aléatoire ses titres ou passer d’une à l’autre manuelle. Avec 4Go de mémoire, ça reste facilement gérable et ça s’utilise en gros comme un iPod Shuffle. A noter que des effets vocaux permettent de donner quelques indications comme l’égaliseur utilisé par exemple.

Si 4Go ne sont pas suffisants pour vous, sachez qu’il existe également une version embarquant 16Go de mémoire interne, le modèle NWZ-WH505. Celui-ci est reprend le même principe que le casque à l’essai aujourd’hui.

Attention aussi, beaucoup pourraient penser qu’il s’agit ici d’un casque Bluetooth, mais ce n’est pas du tout le cas. S’il est tout à fait possible d’utiliser le casque de manière « sans-fil », c’est seulement lorsqu’on utilise la mémoire interne de celui-ci. Il sera toujours nécessaire de connecter le casque de Sony en filaire si vous souhaitez écouter la musique depuis votre iPhone ou votre lecteur MP3 classique.

Performances sonores

Côté technique, le WH303 embarque des haut-parleurs internes dynamiques de 30mm, bien plus petits que les 40mm que l’on peut trouver sur le modèle supérieur (le NWZ-WH505). En pratique, le casque souffre donc de quelques lacunes au niveau des performances audio et ça reste compréhensible tant Sony a orienté son produit sur les fonctionnalités avant tout.

Le casque propose une signature sonore accentuée sur les basses qui ne décoiffent pas forcément par rapport à d’autres modèles proposés par le constructeur (on pense au Sony MDR-1R par exemple). Je ne peux pas le confirmer, mais je pense qu’il s’agit des mêmes drivers utilisés pour le MDR-XB400 (disponible pour seulement 30€). Pas vraiment étonnant donc que la qualité sonore ne soit pas exceptionnelle, avec un son pas très précis et peu de détails. Les basses ne sont pas assez profondes et les aigus très étouffés. Si vous cherchez juste un casque classique pour une centaine d’euros, d’autres produits chez Sony sont plus adaptés comme le MDR-V55 ou le MDR-XB600.

Le haut-parleur est correct pour sa taille, offrant des performances similaires à celle des enceintes internes d’une tablette par exemple. Ca suffira pour une utilisation à la maison, pour booster le son de son smartphone par exemple tout en gardant les oreilles libres mais en extérieur la puissance montrera rapidement ses limites. Ca reste néanmoins une fonctionnalité vraiment sympa et ça permet de partager un peu sa musique pendant un petit repas au calme dans un parc. Si vous cherchez ce genre de fonctionnalité, on ne pourra que vous conseiller d’opter plutôt pour une enceinte Bluetooth portable.

Conclusion

Le Sony NWZ-WH303 est un produit original et atypique, qui se distingue clairement de ses concurrents grâce à des fonctionnalités relativement inédites. Sa force est clairement dans sa polyvalence et sa mémoire interne permettant en quelques minutes de charger celui-ci avec vos derniers albums et d’en profiter directement sans passer par un lecteur ou un smartphone. Pour un peu moins de 100€, c’est un produit très sympa si vous n’êtes pas forcément très regardant par rapport aux performances sonores.

Casque Audio avec mémoire interne

Ajoutez une Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.