Urbanears Pampas

Il mise trop sur son style ?
  • |

Où l'acheter ?

Trouver les meilleurs prix

Cliquez pour consulter la disponibilité et les prix actualisés.

Points positifs

Le Urbanears Pampas séduit par son style soigné et ses commandes complètes et faciles à prendre en mains. Les performances sonores sont correctes, tout comme l’autonomie pouvant grimper jusqu’à 30 heures. Chargement par USB-C.

Points négatifs

Pas de réduction active du bruit. Basses un peu trop prononcées pour certains utilisateurs. Pas assez d’accessoires pour le tarif affiché.

Points clés

  • Casque Bluetooth 4.0
  • Conception circum-auriculaire
  • Léger et confortable
  • Joystick très intuitif

En quelques mots

Dans la lignée de ses précédents modèles, Urbanears présente un premier casque « Over-Ear » convaincant mais pas forcément exempt de tout défaut. Sous la barre des 150€, la concurrence est rude sur le secteur des casques Bluetooth et le Pampas pourrait avoir du mal à s’y faire une véritable place.

Notre note

7/10

Test Urbanears Pampas

Aux côtés de l’enceinte Ralis présentée il y a quelques jours, Urbanears nous a également fait parvenir un exemplaire de son nouveau casque Pampas.

Premier modèle circum-auriculaire de la marque (ou Over-Ear pour les intimes), le Urbanears Pampas est pensé pour être utilisé en sans-fil via une connexion Bluetooth 5.0 et une autonomie pouvant grimper jusqu’à 30 heures. Comme pour ses précédents produits, le casque bénéficie d’une attention toute particulière du côté de son design, avec un style toujours très épuré qui commence à faire ses preuves.

Urbanears Pampas

Le Urbanears Pampas est disponible dès maintenant à un tarif constructeur de 149.99€. A ce prix-là, il se place en concurrence du Sennheiser HD 4.50 BTNC, du Plantronics BackBeat GO 810 ou encore du Plantronics BackBeat Pro 2. De sérieux concurrents !

Unboxing

Le casque est livré dans un coffret épuré présentant quelques visuels et ses principales caractéristiques. A l’intérieur de la boite, on retrouve les éléments suivants :

  • Le casque Urbanears Pampas
  • Un câble USB-C pour la recharge
  • Un manuel d’utilisation multilingue

Unboxing du casque Urbanears Pampas

Au tarif affiché, on pourra regretter l’absence d’un étui de transport ou à minima une petite pochette de protection. Aucun câble 3.5 mm non plus.

Design & Ergonomie

La marque Urbanears nous vient tout droit de Suède et le nouveau casque Pampas s’inspire largement des tendances scandinaves actuelles. Disponible dans des tons noirs, beiges ou vert olive comme l’exemplaire testé aujourd’hui, le casque se démarque par son design aussi sobre qu’élégant. Visuellement, c’est plutôt réussi et les utilisateurs à la recherche d’un casque discret mais capable de sortir de l’ordinaire seront servis.

Le casque affiche un design bien travaillé

Dès la première prise en mains, l’une des premières choses qui saute aux yeux, c’est le poids des Urbanears Pampas. Avec seulement 260 g sur la balance, le casque se veut particulièrement léger et son gabarit n’est d’ailleurs pas sans rappeler celui des habituels modèles « On-Ear ».

Le casque est majoritairement construit en plastique et dispose d’un arceau fin mais robuste, capable d’encaisser les pires tortures. Sa partie supérieure est recouverte d’un revêtement en mesh plutôt réussi, que l’on retrouve également sur une bonne partie des oreillettes. La partie interne de l’arceau embarque un très léger rembourrage ainsi qu’un revêtement en similicuir.

Le casque peut être facilement replié

Le casque peut s’ajuster à la plupart des morphologies via un système coulissant embarquant une quinzaine de crans. Assez souples, ils peuvent être régler sans forcément retirer le casque de ses oreilles, mais l’on pourra regretter l’absence de repères visuels pour facilement repérer son réglage favori.

Les oreillettes du Urbanears Pampas peuvent se replier vers l’intérieur de l’arceau de façon à limiter l’encombrement lorsque l’on souhaite ranger le casque dans un sac. Problème, la charnière est selon nous bien trop flexible et l’absence d’un réel cran de fixation n’inspire pas forcément un réel sentiment de confiance. Le fait que cette dernière soit entièrement conçue en plastique conforte un peu ce côté cheap pour un casque proposé, on le rappelle, à près de 150€.

Zoom sur la charnière des oreillettes

Outre la conception même ce cette charnière, notez qu’il n’est pas non plus possible de faire pivoter les oreillettes à 90° de façon à améliorer le confort lorsque l’on porte le casque autour du cou.

Les oreillettes en elles-mêmes présentent une conception bien plus convaincante, notamment au niveau des commandes. Sur la tranche de l’oreillette droite, on retrouve en effet un petit joystick rappelant ce que l’on avait découvert sur les Marshall Monitor Bluetooth et Major III Bluetooth.

Un seul bouton pour gérer les commandes du casque

D’une seule et même commande, il est ainsi possible de passer d’une piste à l’autre, d’ajuster le volume sonore, de gérer la lecture/pause. En maintenant le bouton vers la gauche ou la droite, il est même possible de profiter du retour ou de l’avance rapide, des options plutôt rares sur les casques Bluetooth.

Hors de l’écoute musicale, ce bouton multifonctions peut également être utilisé pour décrocher un appel téléphonique (un microphone est intégré à l’oreillette) ou encore activer Siri ou Google Assistant.

Les oreillettes du Urbanears Pampas se montrent confortables

Côté confort, le casque embarque comme expliqué un peu plus tôt des coussinets circum-auriculaires, venant entièrement englober les oreilles et non pas reposer dessus comme les précédents Urbanears Plattan. Leur taille reste néanmoins assez compacte et les oreilles peuvent avoir tendance à toucher les bordures ainsi que l’intérieur des coussinets.

Confort du casque Urbanears Pampas

En pratique, l’ensemble reste pourtant parfaitement confortable, principalement grâce au poids plume du casque. L’arceau réparti efficacement les points de pression sur le haut de la tête alors que le rembourrage des coussinets se montre efficace sur la durée. Une fois sur la tête, on oublie rapidement le Urbanears Pampas, à la différence de certains concurrents plus imposants et lourds.

Connexion Bluetooth et autonomie

Le casque est surtout pensé pour être utilisé en sans-fil, via une connexion Bluetooth 5.0. La connexion s’effectue de manière traditionnelle, en maintenant le bouton principal enclenché pendant quelques secondes afin d’activer le mode appairage.

Une fois la connexion établie, aucun problème majeur n’est à noter du côté de la stabilité et l’on profite d’une portée comprise entre 10 et 15 m. Il n’est pas possible de connecter une seconde source en parallèle et aucune puce NFC ne permet un appairage plus rapide qu’en passant par les menus de son smartphone.

Le Urbanears Pampas fonctionne via Bluetooth 5.0

Du côté de l’autonomie, il faudra comptez environ 30 heures d’écoute, ce qui reste dans la moyenne des meilleurs modèles actuels. Evidemment, cette valeur pourra comme souvent varier de quelques heures en fonction du volume d’écoute. Une annonce vocale vous prévient lorsqu’il est temps de recharger le casque, comptez environ 2h30 pour remonter à 100%.

Fonctionnalités supplémentaires

Du côté des fonctionnalités supplémentaires, pas de folies pour cette paire d’Urbanears Pampas. Le casque ne s’accompagne pas de la moindre application mobile ni d’un module de réduction active du bruit. Une pillule un peu difficile à digérer, surtout si l’on compare le modèle d’Urbanears au récent Plantronics BackBeat GO 810.

Le casque dispose par contre d’une option intéressante, permettant de venir connecter un second casque afin de partager sa musique ou l’audio d’une vidéo avec une seconde personne. Plutôt pratique si l’on souhaite regarder un film sur sa tablette ou son laptop dans le train ou l’avion par exemple. L’activation se fait très simplement, en venant se relier à l’oreillette gauche du Pampas via un câble 3.5 mm. On regrette juste que celui-ci ne soit pas présent dans la boite !

Performances sonores

Le casque intègre des haut-parleurs de 40 mm affichant une réponse en fréquence comprise entre 20 Hz et 20 kHz. A l’utilisation, on profite d’un rendu sonore convaincant mais pas forcément exceptionnel pour le tarif affiché.

Performances sonores du Urbanears Pampas

Avec un profile misant clairement sur la partie basse du spectre, on profite d’un son punchy offrant une écoute plaisante mais forcément adaptée à tous les genres musicaux. Les adeptes d’Hip Hop et autres musiques électroniques y trouveront probablement s’y retrouveront probablement, alors que les amateurs de Rock resteront peut-être un peu plus sur leur faim.

Les basses peuvent parfois avoir tendance à prendre le dessus sur les autres fréquences, là où des modèles tels que les BackBeat GO 810 et autres Audio-Technica ATH-M50xBT sont capables d’offrir des prestations plus maitrisées.

Casque Bluetooth Urbanears Pampas

Les plus pointilleux pourront également regretter l’absence d’une compatibilité avec les codecs aptX et aptX Low Latency, permettant de profiter de meilleurs débits en sans-fil mais également de limiter la latence lorsque l’on souhaite profiter d’une vidéo.

Terminons enfin en soulignant que le casque embarque un microphone pouvant être utilisé pour vos conversations téléphoniques ou activer votre assistant vocal. Pas de miracle de de côté-là, mais ça fait le boulot à partir du moment où l’on ne se retrouve pas dans des environnements trop bruyants.

Conclusion

Avec son design réussi et sa prise en mains intuitive, le Urbanears Pampas devrait pouvoir séduire les utilisateurs à la recherche d’un casque sans-fil sobre et élégant. Pour autant, avec un tarif constructeur de 149.99€, difficile de le recommander les yeux fermés.

Si l’ensemble est parfaitement confortable et présente des performances sonores correctes, on en attend clairement plus d’un modèle affiché à un tel tarif. L’absence d’un module de réduction active de bruit, d’une application mobile ou d’accessoires supplémentaires viennent tenir le tableau de ce Pampas face à la concurrence.

Un modèle tel que le Plantronics BackBeat GO 810, désormais disponible aux alentours des 120€, se montre selon-nous bien plus complet et convaincant. Même constat pour le Sennheiser HD 4.50 BTNC, peut-être pas aussi élégant mais ayant l’avantage d’embarquer une puce NFC, une compatibilité aptX ou encore une réduction active du bruit.

Ajoutez une Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.