Plantronics Voyager Focus UC
Design 9
Fonctionnalités 9
Performances 8
Evolution du BackBeat Sense, le Plantronics Voyager Focus UC est destiné aux professionnels à la recherche de confort, fonctionnalités et confort
Summary 8.7 Excellent

Plantronics Voyager Focus UC


  • Points positifs : Un design léger, robuste et confortable, des fonctionnalités très nombreuses (ANC, Bluetooth, capteurs de mouvements…) et des performances sonores bien maitrisées. Que demander de plus ?
  • Points négatifs : Outre le prix élevé, on regrette l’absence d’un connecteur 3.5mm et une réduction du bruit moyennement efficace.
  • En quelques mots : Le nouveau micro-casque de Plantronics reprend les bases du très bon BackBeat Sense, en lui ajoutant un côté professionnel particulièrement efficace. Le micro fonctionne à merveille, tout comme la connexion sans-fil simultanée vers PC et mobile. Du tout bon.

Caractéristiques :

  • Micro-Casque Supra-aural Bluetoot
  • Connexion vers Smartphone ou PC grâce à un dongle USB
  • Réduction active du bruit
  • Autonomie 12 heures
  • Commandes directes sur les oreillettes
  • Capteurs de mouvements

Commander sur Amazon

Test Plantronics Voyager Focus UC

S’il y a bien une marque qui propose ces derniers mois des produits complets et performants, c’est bien Plantronics. Après l’excellent casque Bluetooth BackBeat Pro, son petit frère le BackBeat Sense puis les écouteurs pour sportifs BackBeat Fit, c’est maintenant au tour des professionnels de recevoir une nouveauté de la part du constructeur.

Ce n’est pas une surprise, puisque Plantronics est particulièrement actif sur ce marché depuis de nombreuses années, notamment en proposant de très bonnes oreillettes Bluetooth. Cette fois-ci, c’est un véritable casque, relativement proche du BackBeat Sense, que nous dévoile la marque : le Plantronics Voyager Focus UC. Au programme, une connexion sans-fil vers votre ordinateur (via un dongle USB) ou en Bluetooth directement vers votre Smartphone/Tablette, un micro-boom pivotant ou encore une réduction active du bruit. Le candidat idéal pour tous ceux passant la majorité de leur journée au téléphone ? C’est ce que nous allons découvrir dans la suite de notre essai complet.

Plantronics Voyager Focus UC

Le Voyager Focus est disponible aux alentours des 250€, un tarif clairement élevé, mais qui se justifie par une impressionnante liste de fonctionnalités.

Unboxing

Le Voyager Focus UC est proposé dans une sorte de double boite, la première présentant une le casque à l’œuvre sur sa face avant, et les principales fonctionnalités de ce dernier sur la face arrière. On y apprend également qu’il peut se connecter vers les ordinateurs, les tablettes, les smartphones, ou encore les montres connectées. Bref, un produit qui s’annonce particulièrement polyvalent.

Boite du casque recto et verso

En déballant cette couverture de présentation, on tombe sur une seconde boite cartonnée. A l’intérieur, on retrouve évidemment le casque, accompagné de ses différents accessoires.

Micro-casque haut de gamme

Au programme, une station de recharge, un câble USB/Micro-USB, un dongle USB, une pochette de transport, un livret de garantie et une petite fiche de démarrage rapide. On reste cependant surpris par l’absence d’une prise secteur, et on comprend donc qu’il faudra probablement dire adieu à deux ports USB sur votre ordinateur pour connecter à la fois la station de charge et le dongle (certes, on dispose souvent déjà d’un adaptateur qui traine à la maison, mais quand même).

Unboxing Plantronics Voyager Focus UC

L’ensemble respire clairement la qualité, et on peut dire que c’est la moindre des choses vu le tarif affiché.

Design & Ergonomie

Dans l’ensemble, ce Plantronics Voyager Focus UC reprend les mêmes lignes que le BackBeat Sense que nous testions tout récemment (et dont nous sommes clairement adeptes). On retrouve donc un modèle supra-aural, particulièrement léger (seulement 155 g) offrant de très bonnes finitions et une excellente solidité.

Un point essentiel, puisque l’idée est de pouvoir garder le casque sur la tête tout au long de la journée, que ce soit pour les communications au bureau ou pour écouter vos titres favoris dans les transports une fois la journée terminée.

Le style en lui-même reste relativement sobre, mais élégant. On retrouve donc le même système de double-arceau que sur le Sense, avec un premier arceau métallique rigide et extensible, accompagné d’un second plus souple et rembourré venant épouser parfaitement la forme du crâne.

Micro-casque avec Bluetooth

Les coussinets non plus ne changent pas foncièrement, avec des mousses à mémoire de forme relativement fines mais qui s’avèrent confortables en pratique. On remarque cependant que les marquages Droite/Gauche ont disparu par rapport au Sense, tout simplement car le Voyager Focus peut être porté dans les deux sens.

Micro-casque pro confortable

Pour autant, certaines différences sautent aux yeux dès que l’on s’approche un peu plus des oreillettes. Tout d’abord, le casque dispose maintenant d’un réel micro Boom, là où le Sense disposant lui d’un micro intégré (et donc généralement bien moins performant). Le micro est rattaché à une oreillette, et peut être pivoté vers l’avant ou l’arrière en fonction du votre préférence. En clair, on a le choix entre une position micro à droite, ou micro à gauche, et c’est plutôt une bonne chose. Notez qu’il est impossible de rétracter le micro à l’intérieur des oreillettes, comme certains casques destinés aux joueurs, mais qu’il reste cependant relativement discret une fois en position verticale.

Zoom sur le micro-boom pouvant pivoter

A la base du micro, on retrouve un petit bouton rouge, permettant d’activer la fonctionnalité « Open-Mic ». Cette dernière permet d’utiliser les micros du casque afin d’écouter le monde extérieur sans forcément retirer celui-ci des oreilles. Plutôt pratique, même si son positionnement n’est pas vraiment intuitif.

Micro-casque pour usage pro et perso

On retrouve également d’autres modifications au niveau des oreillettes. Tout d’abord, le connecteur micro-jack 3.5mm disparait, et il n’est donc plus possible d’utiliser le casque directement en filaire avec un lecteur MP3 par exemple. Le connecteur micro-USB reste lui bien présent, permettant de recharger directement le casque sans passer par sa station de charge.

Les commandes restent similaires à celui du Sense, avec plusieurs boutons positionnés sur la coque externe de l’oreillette. Ils permettent notamment de mettre votre musique en lecture/pause ou de passer d’une piste à l’autre. La coque en elle-même peut pivoter vers l’avant ou l’arrière afin d’ajuster facilement le volume sonore.

Zoom sur les commandes sur les oreillettes

Sur l’autre oreillette, un unique bouton permet de réaliser différentes actions, comme décrocher un appel téléphonique ou désactiver le micro à la volée. Notez que le casque dispose également de capteurs permettant d’activer automatiquement la sourdine du micro lorsqu’il quitte les oreilles.

Zoom sur la molette permettant de gérer le volume sonore

Sur les tranches, on retrouve d’un côté un nouveau bouton permettant d’activer la réduction active du bruit, et un second de l’autre côté gérant la mise sous et hors tension ainsi que le mode Bluetooth.

Notez également que les oreillettes peuvent pivoter à 90° dans les deux sens, afin de facilement porter le casque autour du cou sans la moindre gêne. Un bon point de plus pour le confort.

Comme expliqué un peu plus haut, le casque est livré avec une station de recharge, faisant également office de support lorsque le Voyager Focus UC n’est pas sur les oreilles. Plutôt discret, il se connecte à votre ordinateur (ou tablette) via un câble USB et une barre lumineuse indique son état de marche.

Station de recharge USB

Enfin, petit point concernant la pochette de transport. Plutôt sobre, elle permet de facilement protéger le casque durant les déplacements, plutôt que de jeter celui-ci en vrac dans votre sac. Elle est zippée et dispose d’un rembourrage qui devrait assurer une bonne longévité au produit.

Pochette de transport avec zip

Dans l’ensemble, le design du Plantronics Voyager Focus UC est une réussite, à l’image de celui du BackBeat Sense. Une fois sur les oreilles, il se fait rapidement oublié grâce à son système d’arceaux bien pensé et son poids plume. Les commandes sont majoritairement faciles d’accès et permettent de gérer aussi bien ses musiques que ses appels directement depuis le casque.

Mise en route et fonctionnalités

L’avantage principal du Plantronics Voyager Focus UC, c’est tout simplement qu’il peut se connecter aussi bien se connecter directement vers un Smartphone que vers un PC ou Laptop ne disposant pas d’une connexion Bluetooth via le dongle USB fourni dans la boite. Le casque accepte également la connexion multipoint, ce qui signifie qu’il peut rester connecter à votre Smartphone et votre ordinateur simultanément, basculant automatiquement vers l’un ou l’autre lorsqu’un appel est reçu.

En clair, vous restez joignable en permanence, aussi bien sur votre téléphone qu’en VOIP depuis Skype, et ça, c’est un avantage considérable au bureau !

La connexion vers l’ordinateur se fait très simplement. Il suffit de connecter le petit dongle USB et d’allumer le casque. L’appairage se fait automatiquement, et une annonce vocale vous confirme celui-ci. Ensuite, à vous de sélectionner le Plantronics dans la liste des périphériques de lecture (plutôt que vos enceintes par exemple).

Casque confortable et léger

Lors de l’allumage, une seconde annonce vocale indique l’autonomie restante en conversation, plutôt pratique. On peut ensuite commencer à profiter de la musique présente sur son ordinateur, sans le moindre câble. Concernant les commandes, d’après nos essais il est possible de passer d’une piste à l’autre sur iTunes directement depuis l’écouteur, mais la lecture/pause ne semble pas fonctionner, du moins sous Windows 10. Avec Windows Media Player (ou Media Player Classic), tout semble fonctionner parfaitement, cependant aucune réponse sous Winamp (on vous l’accorde, peu de personnes l’utilisent encore). Le volume sonore peut lui être géré directement depuis le casque ou l’ordinateur.

Pour le connecter vers votre Smarpthone, il faudra activer le mode d’appairage Bluetooth via le bouton placé sur la tranche de l’écouteur. On viendra ensuite chercher le casque dans la liste des périphériques depuis l’écran de son mobile. La connexion se fait en quelques secondes, malgré l’absence d’une puce NFC.

Casque Bluetooth compatible Smartphone et ordinateur

Dans les deux modes de connexion, notez que la musique peut être automatiquement mise en pause dès que l’on retire le casque, ou bien lorsque l’on place celui-ci autour du cou. C’est tout bête, mais terriblement efficace en pratique, d’autant plus que la musique se relance également automatiquement. Peu de modèles proposent ce genre de fonctionnalité, si ce n’est les autres produits de Plantronics ou le Parrot Zik 2.0.

Enfin, le casque dispose d’un module de réduction du bruit, comme sur le modèle BackBeat Pro. Pour autant, cette dernière se montre un peu moins efficace en pratique, réduisant certes une partie des bruits environnants, mais n’isolant pas non plus totalement du monde extérieur. Elle s’exerce surtout sur les fréquences basses, et se montre donc sous son meilleur jour au bureau par exemple pour couper le bruit d’une ventilation gênante, mais ne couvrira pas entièrement la voix de votre voisin d’open-space. C’est néanmoins une addition intéressante de la part de Plantronics, notamment si vous écoutez en même temps de la musique.

Logiciel et application Plantronics Hub

Le constructeur propose une application, pour ordinateur et mobile, permettant de gérer certains paramètres du casque mais aussi de disposer de fonctionnalités supplémentaires.

L’outil est gratuit et téléchargement directement depuis le site de Plantronics. Sur l’écran principal du logiciel, il est possible de consulter l’état de la connexion Bluetooth ainsi que l’autonomie restante, à la minute près.

Logiciel Plantronics Hub

Un onglet « Réglages » permet d’accéder à de nombreuses options. Il est par exemple possible de changer la langue des annonces vocales, de choisir la sonnerie lors des appels (depuis votre PC ou votre mobile) ou encore d’activer des LED lorsque vous êtes en communication. Les options proposées sont relativement nombreuses, mais tout est clairement expliqué, en Français qui plus est.

Logiciel Plantronics Hub suite

On passe maintenant à l’application, disponible sous iOS et Android, permettant également de gérer certaines fonctionnalités du casque directement depuis votre mobile. On retrouve de nombreuses options déjà listées sur le logiciel « PC », mais également une aide complète et plutôt bien détaillée.

App mobile de Plantronics sur iOS

Autre différence avec le logiciel, on retrouve sur l’application une fonctionnalité permettant de localiser son Plantronics Voyager Focus UC. Si celui-ci est connecté en Bluetooth, mais que vous n’arrivez pas à le retrouver, il émet alors une tonalité plutôt stridente vous permettant de facilement remettre la main dessus. Evidemment, cela ne fonctionne que si le casque reste à portée de Bluetooth, mais il est possible d’afficher sur une carte le lieu de sa dernière utilisation (pratique par exemple pour vérifier que l’on a bien oublié celui-ci au bureau et pas dans le métro).

Retrouver son micro-casque depuis son smartphone

Performances sonores

Du côté des performances sonores, on retrouve des caractéristiques très proches de celles du BackBeat Sense. Clairement, le casque n’est pas seulement destiné à une utilisation dite « professionnelle », mais également à une utilisation nomade, comme n’importe quel casque audio classique, tant ses performances sonores sont plus que correctes.

Les différentes fréquences sont bien maîtrisées, avec un son riche et clair, qui ne part pas dans tous les sens. Les basses sont bien présentes, sans pour autant venir dénaturer les médiums et les aigus. N’hésitez pas à consulter notre test complet du BackBeat Sense pour en savoir un peu plus.

Casque Bluetooth pour Skype

Au niveau de la latence, puisqu’on rappelle que le Voyager Focus ne peut être utilisé qu’en connexion Bluetooth, pas grand-chose à redire. On sent certes un très léger décalage (moins de 200ms), mais il n’empêche en rien le visionnage de films ou de séries. Et pour les plus pointilleux, un petit tour dans les options de votre lecteur devrait régler le problème (avec VLC par exemple).

On en vient maintenant au micro, qui est clairement l’une des grandes forces du modèle. Pouvant être utilisé des deux côtés, il capte parfaitement la voix et offre une restitution très claire pour votre interlocuteur. Son positionnement lui permet de capter principalement votre voix et filtrer les bruits environnant de manière efficace, ce qui en pratique s’avère terriblement efficace. En clair, on peut passer un appel avec le casque même dans un café bruyant sans le moindre problème.

Casque VOIP avec Bluetooth

Autonomie

Point crucial pour les casques sans-fil, l’autonomie peut parfois venir enterrer des produits pourtant parfaits sous tous les autres angles. Pas d’inquiétudes de ce côté-là pour le Plantronics Voyager Focus UC, puisque sa batterie intégrée offre une douzaine d’heures d’autonomie en communication, réduction de bruit activée.

En clair, aucun problème pour vous suivre pendant une journée complète, en comptant les transports et les heures de communication au bureau. La charge se fait en deux petites heures une fois le casque fixé sur sa station.

Plantronics Voyager Focus UC ou Jabra Evolve 80 ?

Il y a quelques mois, nous vous présentions le Jabra Evolve 80, un concurrent direct du modèle de Plantronics, puisque les deux casques ciblent les professionnels à la rechercher d’une solution simple et performante pour leurs nombreuses communications.

Comme le Voyager Focus, le Jabra Evolve dispose également de nombreuses fonctionnalités, comme un micro pivotant ou une réduction de bruit active (plus efficace). Il peut également se connecter directement en filaire, via un connecteur 3.5mm et ses oreillettes, plus larges, offrent une meilleure isolation.

Jabra Evolve 80 vs Plantronics Voyager Focus UC

Pour autant, le modèle de Plantronics s’impose clairement en termes de confort d’utilisation, puisqu’il fonctionne entièrement sans fil, et son poids est beaucoup plus léger.

Les deux modèles sont convaincants, mais on s’orientera plutôt vers le Voyager Focus si vous cherchez un casque pouvant aussi bien s’intégrer dans votre environnement professionnel que personnel.

Conclusion

Difficile de trouver grand-chose à reprocher à ce nouveau Plantronics Voyager Focus UC. Reprenant les grandes lignes de l’excellent BackBeat Sense, il lui ajoute de nombreuses fonctionnalités, à commencer par une connexion Bluetooth vers votre PC et un module de réduction active du bruit.

Particulièrement confortable avec son poids plume, il se fait rapidement oublier une fois posé sur la tête et offre des performances sonores plus que correctes. En étant pointilleux, on pourra tout de même regretter le fait de devoir utiliser deux ports USB pour le dongle et la station, une ANC légèrement faiblarde, mais surtout l’absence d’un connecteur 3.5mm.

Reste maintenant la question du prix, car à près de 250€, le Voyager Focus n’est clairement pas donné. Pour autant, si vous cherchez le candidat idéal pour accompagner aussi bien vos journées de travail que vos temps libres, difficile de trouver mieux.

Trouver le meilleur prix

Articles similaires

Jaybird Freedom

Jaybird Freedom

Pensés pour les sportifs, les Jaybird Freedom offrent une connexion sans-fil efficace, de bonnes performances sonores et de nombreux accessoires.

Sony MDR-1000X

Sony MDR-1000X

Le Sony MDR-1000X pourrait bien faire de l'ombre au Bose QuietComfort 35. Avec sa connexion Bluetooth et sa réduction active de bruit, c'est une réussite !

Sennheiser PXC 550

Sennheiser PXC 550

Le casque Sennheiser PXC 550 se place comme un concurrent direct du Bose QC35 en proposant à la fois connexion Bluetooth et réduction active du bruit.

Ajouter un commentaire