Fender Newport

Un concurrent direct pour Marshall ?

Où l'acheter ?

Trouver les meilleurs prix

Cliquez pour consulter la disponibilité et les prix actualisés.

Points positifs

Avec son look original, la Newport devrait pouvoir faire de l'oeil aux amateurs de la marque. La qualité audio est au rendez-vous et les différents ajustements sonores permettant de profiter d'une expérience personnalisée en fonction de ses goûts. Il est possible de recharger son smartphone depuis l'enceinte.

Points négatifs

On regrette un son trop directionnel et une construction plutôt pensée pour une utilisation en intérieur. Lourde et peu protégée contre les situations extrêmes, le modèle ne sera pas la candidate idéale pour les baroudeurs. Pas de boutons pour passer d'une piste à l'autre ou mettre sa musique en pause.

Points clés

  • Enceinte Bluetooth aptX
  • Commandes de gestion du rendu sonore
  • Microphone intégré
  • Rechargement appareils via USB
  • Autonomie 8-12 heures

En quelques mots

Avec son look vintage, la première enceinte de Fender n'est pas sans rappeler les modèles déjà proposés par Marshall. Malgré son tarif, elle pourra se positionner comme une alternative intéressante pour les utilisateurs à la recherche d'une enceinte sans-fil plutôt réservée à une utilisation domestique.

Notre note

7/10

Commander en ligne

Test Fender Newport

Légendaire pour beaucoup, iconique pour d’autres, Fender est probablement l’une des marques les plus appréciées des musiciens. En complément de ses célèbres amplificateurs et guitares électriques, la marque tente aujourd’hui un virage vers l’écoute nomade avec la sortie de ses deux premières enceintes Bluetooth : les Fender Newport et Monterey.

C’est sur la première que l’on portera aujourd’hui notre attention. Compacte, elle intègre une batterie interne et pourra donc être facilement transportée où bon vous semble. La seconde, plus imposante, se destine plutôt à une utilisation stationnaire, puisqu’elle nécessitera une alimentation permanente.

Fender Newport

Sur un marché particulièrement saturé, où chaque marque tente de se démarquer, un tel nom pourrait bien aider Fender à se faire une petite place au soleil. Marshall en est probablement la preuve la plus concrète, avec le succès de ses modèles Kilburn, Stanmore ou encore Stockwell.

Disponible aux alentours des 225€, la Fender Newport devra néanmoins faire ses preuves pour s’imposer face aux meilleures enceintes Bluetooth du secteur. On pense notamment à des modèles tels que l’UE Boom 2 ou la JBL Flip 4, plus abordables et à première vue bien plus adaptées à une utilisation extérieure.

Unboxing

Un packaging assez simpliste nous présente la Fender Newport sous ses différents angles. On y découvre un design inspiré des célèbres amplificateurs de la marque, ainsi que ses principales caractéristiques. On apprend notamment que la petite enceinte sans-fil est capable de recharger des appareils externes, à l’image d’une JBL Charge 3 (vérifier le prix ici).

Unboxing et présentation de l'enceinte Fender Newport

A l’intérieur, l’enceinte est accompagnée d’un câble auxiliaire 3.5 mm (pour connecter vos appareils ne disposant pas d’une connexion Bluetooth), d’un câble d’alimentation ainsi que d’un câble USB. On regrettera l’absence d’une housse de transport, surtout pour un produit flirtant avec les 200€.

Design & Ergonomie

A l’image de ce que proposait Marshall avec ses différentes enceintes, Fender fait également le choix de s’inspirer de ses modèles d’amplificateurs pour le design la Newport. Un look qui tranche radicalement avec la direction prise par de nombreux constructeurs, s’orientant plutôt vers des modèles toujours plus colorés et originaux (voir même lumineux avec la Sony XB30).

Pas de format cylindrique ni sphérique pour la Newport Fender, mais un look plus sobre, se rapprochant finalement bien plus d’une Bose SoundLink 3 (voir le prix) que d’une UE Roll 2. On comprend alors assez vite que l’enceinte ne sera pas aussi à l’aise dans les situations extrêmes, et qu’un petit tour à la plage ne sera pas forcément dans ses cordes. Le constructeur ne précise d’ailleurs aucune certification IPX, là où certains modèles sont désormais capables d’être entièrement immergés pendant 30 minutes.

Enceinte Bluetooth avec un look d'ampli

La Newport n’apparait pas fragile pour autant, et son épaisse coque en plastique semble pouvoir la protéger efficacement contre les chocs. On prendra néanmoins garde à ne pas la faire tomber de trop haut, car avec un poids de 1.5 kg l’enceinte de Fender n’est clairement pas la plus légère du marché. Pour comparaison, une UE Boom 2 affiche 0.55 kg sur la balance, et une Bose Revolve 0.66 kg.

Côté dimensions, la Fender Newport se veut relativement compacte, avec 18.4 cm de longueur pour 7.5 cm de largeur et 13.3 cm de hauteur. Elle pourra donc facilement être transportée à la main ou dans un sac, même si son poids pourra provoquer une certaine fatigue lors des plus longs trajets. Si vous cherchez plutôt un modèle qui se glisse partout, consultez notre sélection des meilleures enceintes ultraportables.

Fender Newport, une enceinte sans-fil nomade

Un peu plus dans les détails, la Newport affiche sur sa façade principale une large grille métallique. Elle viendra protéger ses haut-parleurs et l’on apprécie l’absence de la moindre trace d’assemblage. Les finitions se montrent très correctes, et la présence du célèbre logo Fender devrait faire de l’œil aux amateurs de la marque.

La partie supérieure embarque la totalité des commandes de l’enceinte, et sur ce point la Newport se démarque clairement de la concurrence. On y découvre une série de trois potards permettant d’ajuster à la volée le volume sonore général, mais également celui des basses et des aigus. Un petit plus, qui comme nous le verrons un peu plus bas permettra de jouer sur le rendu sonore de l’enceinte Bluetooth.

L'enceinte permet de gérer les basses et les aigus

Sur la gauche, deux boutons supplémentaires permettent ensuite de gérer l’appairage sans-fil de l’enceinte (Pair) et la gestion des appels téléphoniques (Talk), un microphone étant embarqué entre les deux. Chaque bouton est accompagné d’indicateurs lumineux, avec par exemple le bouton Talk qui clignotera en vert lorsque l’on cherche à nous joindre.

Du côté droit, on retrouve enfin un interrupteur de mise sous tension, ainsi qu’une LED indiquant l’état de fonctionnement de l’enceinte. Si tous ces boutons apportent un réel plus à la Fender Newport, aussi bien d’un côté esthétique que fonctionnel, on regrettera néanmoins l’absence de commandes permettant de gérer la lecture/pause ou encore l’accès aux pistes suivantes. A l’utilisation, il est toujours pratique de pouvoir stopper sa musique ou changer de morceau sans sortir son téléphone, et ce ne sera malheureusement pas possible ici.

La connectique de l’enceinte est positionnée sur sa façade arrière. On y retrouve un port d’alimentation (pour recharger la batterie interne), une entrée auxiliaire (pour connecter un appareil en filaire) ainsi qu’un port USB (pour venir recharger son smartphone ou sa tablette). Le constructeur n’a rien oublié de ce côté-là, et l’on apprécie l’ajout de tous les câbles nécessaires dans la boite.

Connectique de l'enceinte Fender Newport

Enfin, la base de la Newport présente 4 patins en caoutchouc lui apportant une bonne stabilité. Ils éviteront également à l’enceinte de vibrer dans tous les sens lorsque l’on poussera un peu le volume.

Connexion Bluetooth et fonctionnalités supplémentaires

L’enceinte embarque une connexion Bluetooth V4.2, compatible avec les codecs AptX, AAC et SBC. La connexion s’effectue uniquement de manière classique, en allant chercher la Newport parmi la liste des périphériques disponibles.

Connexion de l'enceinte Bluetooth Fender

Aucune puce NFC n’est de la partie (pour un appairage plus direct), et il n’est pas possible de connecter simultanément l’enceinte à plusieurs appareils. A la différence de certains constructeurs, Fender ne propose pas non plus d’application mobile avec sa Newport, limitant ainsi ses fonctionnalités supplémentaires.

Du côté de la portée, il faudra compter sur une bonne dizaine de mètres, comme sur la plupart des enceintes Bluetooth actuelles.

Performances sonores

Place maintenant à l’écoute musicale. La « petite » enceinte de Fender embarque deux haut-parleurs large bande et un tweeter sous sa grille de protection. L’ensemble développe une puissance de 30 W, et il faut bien avouer qu’à utilisation la Newport en a dans le ventre. Capable de sonoriser aisément une pièce de taille moyenne, on pourra l’utiliser pour animer une soirée entre amis ou un apéro en extérieur.

Pour autant, et à la différence des modèles de chez Ultimate Ears ou JBL, l’absence d’un son à 360° se fera clairement ressentir en fonction de sa position. Si l’on en prend plein les oreilles lorsque l’enceinte est en face de soi, difficile d’en dire autant dès que l’on passe derrière elle.

Performances sonores de la Fender Newport

A l’écoute, l’enceinte présente une restitution sonore très correcte, et rivalise avec les meilleurs modèles du marché actuel. Le son se montre à la fois riche et détaillé, même à bas volume. En poussant un peu l’enceinte dans ses retranchements, elle présente une puissance impressionnante pour sa taille, et il sera possible d’ajuster le rendu sonore en fonction de ses préférences grâce aux différentes commandes présentes sur sa face supérieure.

A notre surprise, ces dernières ont un réel impact sur le rendu général et permettent à chaque utilisateur d’adapter la Fender à ses goûts et ses titres.

Autonomie

Le constructeur annonce 12 heures d’autonomie pour sa première enceinte portable sans-fil. A l’utilisation, comptez plutôt une dizaine d’heures. Comme souvent, ces valeurs pourront largement varier en fonction du volume d’écoute.

Conclusion

Si la Fender Newport n’est clairement pas l’enceinte Bluetooth la plus transportable et nomade présentée sur notre plateforme, elle ne laisse pas indifférent pour autant. Jouant sur un look vintage, elle devrait pouvoir taper dans l’œil d’un public à la recherche d’un modèle séduisant et performant.

Reste évidemment la question du prix, car avec un tarif de 225€, ce premier modèle est loin d’être donné. Un tarif assez proche de la BeoPlay A1 présentée il y a quelques semaines, mais néanmoins bien plus cher que la Marshall Stockwell et ses 149€.

Commander en ligne

Ajoutez une Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *