Sony SRS-X7

Une enceinte sans-fil efficace mais peu nomade
  • |

Où l'acheter ?

Trouver les meilleurs prix

Cliquez pour consulter la disponibilité et les prix actualisés.

Points positifs

Avec son design particulièrement minimaliste et épurée, la Sony SRS-X7 est une très bonne enceinte Bluetooth, performante et adaptée à toutes les situations.

Points négatifs

On aurait souhaité un peu plus d’autonomie ainsi que des paramétrages plus simples. A noter également que l’enceinte peut avoir tendance à bouger lorsqu’on pousse un peu le volume.

Points clés

  • Enceinte Bluetooth 3.0 (avec NFC)
  • Compatible WiFi, DLNA et AirPlay
  • Autonomie 6 heures
  • Puissance 32W

En quelques mots

Si la SRS-X7 n’est pas encore au niveau des meilleures enceintes Bluetooth du marché comme la SoundLink III, elle n’en reste pas moins une excellente alternative et présente des avantages avec sa connexion Wi-Fi en plus du Bluetooth.

Notre note

8/10

Commander au meilleur prix

Test Sony SRS-SX7

Envie d’en savoir plus ? Découvrez notre essai complet et imagé

En 2013, Sony a sorti la SRS-BTX500, une mini-enceinte Bluetooth de bonne qualité. En France, le prix restait un peu élevé (plus de 200 €), mais elle fournissait un son impressionnant pour son gabarit, et tenait bien la distance face à ses concurrentes telles que la Bose SoundLink III ou la Jawbone Big Jambox.

En 2014, la société a opté pour une enceinte sans fil possédant plus d’options pour un prix un peu supérieur. La SRS-SX7 (disponible à environ 280€) est à mi-chemin entre la nouvelle SRS-SX5 (200 €) et la SRS-SX9 (800 €). Non seulement elle est dotée du Bluetooth, mais elle donne également la possibilité de passer par le Wi-Fi (par le biais de Apple AirPlay pour les appareils iOS, Mac et les PC Windows qui possèdent iTunes), et est compatible DLNA pour quasiment tous les autres dispositifs.

Bien que ce soit un avantage d’avoir l’option Wi-Fi ‒ qui fournit une portée plus importante et un meilleur son que le Bluetooth ‒ il peut être un peu compliqué à paramétrer et il n’offre pas des performances tellement supérieures.

Comprenez-moi bien, d’un point de vue général, j’ai apprécié cette mini-enceinte. Elle a un design élégant et fournit un bon son pour ce genre d’appareil compact et sans fil. Mais en même temps, elle ne semble pas représenter une grande avancée par rapport à la SRS-BTX500, plus ancienne et qu’on peut trouver en ligne pour moins de 220 €, et elle n’est pas plus performante que ses proches concurrentes.

Sony SRS-X7

Conception et caractéristiques

La SRS-SX7 a une forme de boîte, et soit son design minimaliste et élégant vous enchantera, soit vous le trouverez légèrement décevant. Le dessus est brillant et comporte des touches tactiles (excepté le bouton marche/arrêt, que l’on peut enfoncer), et les côtés sont en aluminium poli. La matière brillante du haut de l’enceinte garde les traces de doigts, il vous faudra régulièrement l’essuyer si vous ne voulez pas qu’elle ait l’air crasseux.

D’un poids de 1,95 kg et d’une taille de 13 cm de hauteur par 30 cm de largeur et 6,1 cm d’épaisseur, elle est assez lourde, et elle donne l’impression à la vue et au toucher d’une enceinte de première qualité. En d’autres mots, dans l’ensemble, on comprend pourquoi elle coûte 280 €. On trouve à l’arrière une antenne rétractable censée améliorer la performance du Wi-Fi, et toute une série de prises incluant un port Ethernet, une entrée audio et un port USB (pour recharger des Smartphones et tablettes).

Je ne vais pas me lancer dans de trop longues explications sur les différentes possibilités de paramétrer le Wi-Fi, mais sachez qu’il y a plusieurs façons d’y parvenir : via votre PC, via l’application gratuite de Sony « SongPal », qui comporte également un égaliseur pour les aigus et les graves, ou encore par WPS (configuration Wi-Fi) si votre routeur sans-fil le permet. Cela n’a pas été une partie de plaisir pour moi. À première vue, le paramétrage semble assez simple, mais si cela commence à être la pagaille avec votre réseau, votre routeur sans fil, ou le SongPal, vous pouvez finir sans connexion et très frustré. Ni l’application, ni les instructions ne sont vraiment intuitives.

Personnellement, j’ai eu des difficultés à mettre à jour le firmware de l’enceinte. Lorsque j’ai essayé de le faire via un PC au travail, cela n’a pas fonctionné. J’ai finalement réussi la mise à jour quand l’enceinte s’est connectée au réseau Wi-Fi de mon domicile (ce qu’elle ne parvenait pas à faire avec celui du travail) et j’ai appris qu’il fallait appuyer quelques secondes sur l’icône « update » qui s’était allumée sur le dessus de l’appareil.

Une fois le Wi-Fi paramétré, on peut faire un certain nombre de choses. Une des options est de diffuser sa musique sur l’enceinte par le biais d’iTunes ou d’un dispositif iOS. Une autre possibilité est d’utiliser notre PC en tant que serveur DLNA et de passer notre musique sur l’enceinte en se servant de SongPal comme télécommande. Sans faire un compte-rendu complet de cette application SongPal, il suffit de noter qu’elle est pratique, mais pas très raffinée ni facile d’utilisation. Espérons qu’elle soit améliorée et qu’elle devienne plus fiable.

L’une des caractéristiques à souligner est que l’on peut utiliser des applications au sein de cette application. Par exemple, on peut démarrer Spotify (l’équivalent de Deezer) par SongPal et diffuser ses propres listes de lecture en Wi-Fi. Au lancement, SongPal est également compatible avec Pandora et Music Unlimited (les fournisseurs de musique de Sony), ainsi que la chaîne internet d’HBO, Netflix, SlingPlayer et TuneIn Radio.

Enceinte Portable X7

Si tout cela vous semble plus compliqué que ça ne devrait l’être, c’est parce que c’est le cas. C’est la nature de la diffusion Wi-Fi et l’une des raisons pour lesquelles les enceintes AirPlay, en comparaison avec le Bluetooth, ne se sont pas bien vendues (en plus du problème du prix).

Au contraire, se connecter via le Bluetooth est une partie de plaisir. L’appairage NFC est intégré pour les téléphones et tablettes possédant la technologie, de même que l’Aptx (le NFC n’a pas si bien fonctionné lors de mon essai avec un Samsung Galaxy S5, même après avoir téléchargé l’application NFC EasyConnect de Sony). L’Aptx est censé rendre le son meilleur en Bluetooth ‒ soit plus similaire au son Wi-Fi – mais il est difficile d’entendre la différence, surtout avec une enceinte aussi petite.

Un des éléments manquant à la conception est un micro intégré pour avoir un potentiel de haut-parleur. Les enceintes BTX500 et SRS-X5, qui ont uniquement le Bluetooth, possèdent un micro, alors que les Bose SoundLink, non.

Performances sonores

La SRS-X7 est l’une de ces enceintes qui, pour leur taille, ont un son excellent pour certaines chansons, et moins bon avec d’autres, surtout lorsqu’on monte le volume. Avec des mélodies pas trop exigeantes, telles que « Come Away With Me » de Norah Jones ou « All of Me » de John Legend, le son est clair et vivant, et vous impressionnera. En revanche, si vous diffusez des musiques compliquées, avec de nombreux instruments jouant en même temps, et que le son est fort, l’enceinte ne les gérera pas si bien.

Par exemple, les chansons « Astronomy Domine » de Pink Floyd et « Interstellar Overdrive » étaient assez dures à écouter. Le second problème est que l’enceinte a tendance à vibrer sur les musiques contenant beaucoup de basses, et à haut volume, elle se déplace quand elle est posée sur des surfaces lisses comme une table ou un plan de travail.

Bien que les graves ne soient pas extrêmement présents, ils sont dynamiques et bénéficient d’une quantité raisonnable de détails. Mais au final, la X7 est meilleure dans le milieu de gamme, d’un point de vue vocal ou acoustique.

Pour sa taille, elle est puissante, et devrait faire l’affaire pour des pièces de petite à moyenne superficie. Elle n’a en revanche pas autant de puissance, ni de fluidité, que la Bose SoundLink Wireless III. La batterie ne possède pas non plus une grande autonomie: six heures sans le Wi-Fi (« network off »), et trois heures lorsqu’il est en marche, alors que celle de la Bose est estimée à quatorze heures.

En apportant une petite modification dans l’application SongPal, on peut ajuster le son, bien que le paramétrage par défaut « ClearAudio + engaged » semble être celui qui fonctionne le mieux. Comme dit précédemment, de façon générale, cette enceinte a un bon son pour une compacte sans-fil, et elle devrait impressionner les personnes pas trop exigeantes et qui n’ont pas une oreille trop critique.

Le seul problème est qu’elle ne fait pas mieux que ses proches concurrentes, ni que l’ancienne SRS-BTX500, et pas aussi bien que la Bose SoundTouch 20 Wi-Fi (400€). Certes, ce dernier modèle coûte plus cher, mais il est plus compatible avec le système multiroom. De même, des produits tels que les Sonos Play 1 (200 €) et Sonos Play 3 (300 €) sont de meilleures solutions selon ce dernier critère, et leur installation est une promenade de santé. Mais elles ne sont pas compatibles avec le Bluetooth.

Enceinte Bluetooth Sony 2014

Conclusion

Ces derniers temps, on a pu voir un léger effort de la part de certaines sociétés pour ajouter à leurs enceintes des options sans-fil plus solides. Par exemple, Bose a sa nouvelle gamme multiroom SoundTouch avec Wi-Fi intégré, tout comme Samsung et ses enceintes Shape.

Il est intéressant de noter que Sony, en mettant l’accent sur le Wi-Fi, n’a pas fait l’article de la technologie multiroom, et promeut la SRS-X7 comme une simple enceinte. Je ne suis pas certain de comprendre la réflexion qui se trouve derrière cela. Pour le meilleur et pour le pire, ce produit est une enceinte sans fil élégante et performante, un peu embarrassée par l’introduction de la diffusion Wi-Fi et des problèmes accompagnant son installation.

Sous certains angles, je pense que Sony aurait eu meilleur compte à supprimer quelques éléments et baisser le prix pour vendre moins cher que des concurrentes aussi compétentes que la Bose SoundLink Wireless III. En quelque sorte, c’est ce qu’ils ont fait avec la SRS-X5, une enceinte légèrement plus petite et moins puissante, n’intégrant que le Bluetooth mais possédant un micro. Bien qu’elle puisse sembler moins performante que la X7, la X5 peut s’avérer un meilleur choix et de façon générale, une meilleure offre dans la gamme 2014 des enceintes sans fil de Sony.

Commander au meilleur prix

Ajoutez une Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.