Les meilleures VHF portables

Pour naviguer en sécurité et contacter les secours
  • |

VHF portable - Meilleurs modèles et comparatif

Si à la différence des modèles fixes, la présence d’une VHF portable n’est pas obligatoire sur un bateau ou un voilier, elle n’en reste pas moins recommandée.

Désormais utilisable sans CRR si vous naviguez dans les eaux maritimes françaises, la VHF portable, comme son homologue fixe, vous permet de contacter rapidement les secours, de recevoir des bulletins météo ou encore d’échanger avec d’autres bateaux.

Plus qu’un simple moyen de communication, la VHF est un élément clé de votre équipement de sécurité lorsque vous prenez la mer, et ce qu’elle que soit sa catégorie. Dans l’idéal, on l’accompagne également d’un smartphone incassable et étanche ! Et si vous avez l’habitude de naviguer et prendre des clichés, jetez un coup d’oeil aux meilleurs appareils photos étanches.

Comment choisir sa VHF portable

Le choix d’une VHF ne se fait pas à la va-vite. Elément incontournable de votre équipement de sécurité, la VHF portable peut vous sortir de situations pouvant vite devenir catastrophique. Une voie d’eau sur votre bateau ? Un homme à la mer ? Une balise à la dérive ? Les appels aux CROSS n’arrivent pas qu’aux autres et sur la mer, mieux vaut prévenir que guérir.

Pour faire le bon choix, présentation des éléments clés à prendre en compte lors de vos recherches :

Conception et étanchéité

Les VHF portables étant conçues pour vous suivre un peu partout, il est primordial d’opter pour un modèle offrant le compromis idéal entre confort et robustesse. Sur la mer, tout peut arriver et une VHF qui tombe à l’eau, ce n’est pas si rare.

On recommandera toujours d’opter pour une VHF portable ET étanche, avec de préférence une bonne flottabilité. Consultez l’indice de protection des différents modèles, avec de préférence une certification IPX8. Vous pourrez ainsi faire tomber votre radio à la l’eau sans risquer de la perdre ou de la voir couler à des plusieurs mètres de profondeur.

Côté utilisation, favorisez les VHF avec antenne démontable. Plus compactes, elles pourront facilement se ranger dans une poche ou s’accrocher à une dragonne.

Batterie et autonomie

A la différence des VHF fixes, les VHF portables fonctionnent généralement sur batterie. Evidemment, comme lors du choix d’un casque Bluetooth ou d’une enceinte sans-fil, tous les produits ne se valent pas et l’on favorise toujours des modèles offrant la plus grande autonomie.

Dans l’idéal, optez pour un modèle disposant d’une batterie lithium-ion, elles ont l’avantage de pouvoir être rechargées rapidement et offrent une autonomie pouvant atteindre les 10 heures.

Gardez à l’esprit que l’autonomie d’une VHF marine portable varie en fonction de son utilisation, et notamment de la fréquence sélectionnée. Lors d’une émission à 6 watts la VHF consomme plus qu’à 1 watt.

Notez enfin que certains modèles peuvent être accompagnés d’un système supportant l’ajout de piles supplémentaires. Cela peut parfois s’avérer pratique en cas de panne de batterie lors d’une urgence.

GPS et fonction ASN

A la différence des VHF fixes, la majorité des modèles portatifs ne sont pas équipés d’un GPS. Les communications s’effectuent donc uniquement via radiophonie et vous utiliserez le canal 16 pour contacter le CROSS.

Certains modèles haut-de-gamme reprennent néanmoins les fonctionnalités des VHF fixes, en intégrant GPS et compatibilité ASN. Un véritable plus en termes de sécurité, même si un modèle portable ne viendra jamais complètement remplacer une VHF montée sur votre navire.

Accessoires et fonctions supplémentaires

Certains modèles s’accompagnent d’accessoires pouvant améliorer le confort d’utilisation de votre VHF. On pense notamment à la présence d’une oreillette pour vos appels ou encore d’un chargeur allume-cigare en 12V.

Si vous optez pour une VHF portable non-étanche, pensez à lui rajouter une housse de protection, avec si possible un système vous permettant de la fixer à votre ceinture.

Jetez également un coup d’œil du côté des fonctionnalités additionnelles, comme la présence d’un système d’éclairage automatique si votre VHF tombe à l’eau. De nuit, cela facilite grandement les recherches de votre radio et vous économisez un temps précieux en cas de danger.

Les meilleures VHF portables

Pour vous accompagner dans le choix de votre VHF marine portable et trouver le modèle qui correspond le mieux à vos besoins et vos budgets, petite sélection des meilleurs modèles actuellement disponibles. De 100€ à 350€, chaque navigateur devrait pouvoir trouver son bonheur !

Orange Marine WPF 300

Une VHF portable et abordable

Orange Marine WPF 300 - Une VHF portable pas cher
En quelques mots

Disponible aux alentours des 120€, la VHF Orange Marine WPF 300 devrait répondre aux attentes de la plupart des plaisanciers. Compacte et étanche (certification IPX7), elle aura surtout l’avantage de pouvoir flotter si elle venait à tomber à la mer.

Il est possible d’alterner entre une puissance de 1 ou 5 watts en fonction de votre zone de navigation, notamment pour économiser son autonomie. Un bouton vous permet d’accéder rapidement au Canal 16 en cas d’urgence.

Navicom RT411

La VHF portative étanche

VHF portable Navicom - Un modèle étanche et solide
En quelques mots

En concurrence de la WPF 300, la VHF Navicom RT411 est l’un des modèles les plus plébiscités du marché. Egalement étanche et flottante, elle offre une autonomie d’environ 8 heures et dispose d’un système d’éclairage automatique en cas d’immersion. De quoi la retrouver facilement, d’autant plus qu’elle opte pour un look jaune fluo la rendant bien voyante.

Compacte et robuste, elle intègre un écran LCD rétroéclairage apportant une bonne lisibilité, de jour comme de nuit. Le dernier canal sélectionné reste en mémoire et l’antenne est démontable. Attention, notez qu’il s’agit d’un modèle 5 watts et non pas 6 comme indiqué sur la fiche Amazon.

Cobra H350

Idéal pour le permis côtier

Le top des VHF portables pour sortir en bateau
En quelques mots

Taillée pour affronter toutes les conditions, la VHF portable Cobra H350 affiche l’un des meilleurs rapports qualité/prix du marché. Flottante et submersible grâce à sa certification IPX7, elle résiste à une immersion de 30 minutes à 1 mètre de profondeur.

Facile à prendre en mains, on apprécie ses nombreux accessoires, à l’image d’une dragonne, d’un clip ceinture ou d’un câble allume-cigare. Elle dispose en outre d’une fonction anti-bruit facilitant les communications vers un autre navire ou une station côtière.

Cobra H500

Une VHF portable compatible Bluetooth

Une VHF compatible Bluetooth pour connecter son smartphone
En quelques mots

Evolution de la H300, la VHF Cobra H500 est une petite merveille de technologie. Reprenant les principales caractéristiques de sa petite sœur (robustesse, étanche, flottante…), la radio est capable d’éjecter l’eau du haut-parleur via un système de vibration. Pratique en cas d’immersion avant un appel au CROSS !

Fonctionnant à une fréquence de 1, 3 ou 6 watts, elle offre une excellente autonomie et dispose en outre d’une fonctionnalité atypique : une connexion Bluetooth ! Il est donc possible de connecter sa VHF à son smartphone et de l’utiliser pour recevoir vos appels. De quoi garder votre téléphone portable en sureté, à l’abris des conditions météorologiques.

ICOM IC-M93D

Une VHF portable GPS et ASN

VHF portable avec ASN et GPS
En quelques mots

La Rolls-Royce des VHF portables ! Venant remplacer l’ancien modèle phare du constructeur, la nouvelle ICOM IC-M93D est un bijou de technologie. Capable de flotter ou d’être entièrement immergée, elle fait surtout la différence du côté des fonctionnalités.

A la différence des VHF portables classiques, la IC-M93D est munie de son propre GPS et d’une fonction ASN, comme sur un modèle fixe. Une différence de taille qui fera malheureusement grimper le prix de ce modèle, avec un tarif avoisinant les 350€. Si vous avez le budget, on recommande néanmoins à 100% !

VHF portable ou fixe pour mon bateau ?

Avant toutes choses, notez bien qu’une VHF fixe est obligatoire si vous souhaitez naviguer à plus de 6 miles d’un abris (avec un permis côtier par exemple). La VHF portable marine viendra donc complémenter votre modèle fixe, attribué à votre navire.

Les VHF fixes disposent d’une puissance maximale de 25 watts, offrant une portée généralement comprise entre 15 et 20 miles pour des communications bateau à bateau et 30 et 40 miles pour des communications vers une station côtière (CROSS, capitainerie…). Elles ont l’avantage d’offrir une utilisation plus intuitive que les modèles portables, avec des écrans plus lisibles et des commandes bien plus complètes.

En outre, la grande majorité des VHF fixes récentes sont équipées d’un système de sécurité ASN (pour Appel Sélectif Numérique) ou DSC en anglais.

Les VHF portables, comme leur nom l’indique, ont l’avantage de pouvoir être transportées sur votre bateau ou votre annexe. Elles reprennent les fonctionnalités basiques d’une VHF fixes, mais sont généralement dépourvues de l’ANS, sauf sur les modèles les plus chers.

Notez également que les modèles portables souffrent d’une puissance limitée, généralement comprise entre 5 et 6 watts. Un point qui viendra limiter leur portée (environ 8 miles). Aussi, les VHF portables fonctionnent sur batterie et il faudra donc penser à régulièrement les recharger.

Dans l’idéal, on conseillera toujours d’investir dans une VHF portables en complément de votre modèle fixe. Plus pratique à utiliser lorsque l’on s’éloigne de son poste de navigation, elles apportent également une sécurité supplémentaire si vous veniez à avoir un problème avec votre modèle fixe. Sur la mer, on ne joue pas avec sa sécurité !

Réglementation et utilisation d’une VHF portable

Comme pour une VHF marine traditionnelle, votre VHF portable doit être déclarée auprès de l’ANFR (l’Agence Nationale des Fréquences). Gratuitement, vous pourrez bénéficier d’une licence d’exploitation et de votre MMSI.

Notez que depuis 2011, il n’est plus nécessaire d’être titulaire du CRR (Certification Restreint de Radiotéléphoniste) pour utiliser une VHF portable dans les eaux française territoriales et intérieures. Si vous souhaitez naviguer à l’étranger, il faudra néanmoins disposer de ce fameux CRR, que l’on vous recommande dans tous les cas de passer.

Concernant l’utilisation de la VHF, on ne va pas vous refaire un cours de permis bateau, voici quelques rappels.

Principaux canaux

  • Canal 16 (téléphonie) : Détresse, sécurité et appel d’un navire ou d’une station CROSS
  • Canal 70 (ASN) : Détresse, sécurité et appel d’une station CROSS
  • Canaux 06-08-72-77 : Communications navire-navire (en mode simplex)
  • Canal 09 : Capitaineries des ports de plaisance

Les messages en radiotéléphonique

  • Détresse : MAYDAY – Menace de danger grave et imminent, importante voie d’eau…
  • Urgence : PAN PAN – Sécurité du navire ou d’une personne, assistance médicale, avaries…
  • Sécurité : SECURITE – Sécurité navigation, épave à la dérive, fonctionnement défectueux des feux de bouées, des phares, messages de BMS…

Lors de vos communications, pensez à bien vérifier la puissance d’émission de votre VHF portable. Gardez également à l’esprit que la portée maximale d’un modèle portable est d’environ 8 miles.

Les messages prédéfinis via ASN

  • Homme à la mer : Man Overboard (MOB)
  • Echouement : Grounding
  • Navire coule : Sinking
  • Voie d’eau : Flooding
  • Risque de chavirage : Listing
  • A la dérive : Adrift

Autre rappel concernant la réglementation, n’oubliez pas que l’utilisation VHF est prohibée une fois sur terre.

Comparatif rapide des meilleures ventes

Ajoutez une Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.