JBL Synchros Reflect

Quand JBL se lance dans le marché des écouteurs sport
  • |

Où l'acheter ?

Trouver les meilleurs prix

Cliquez pour consulter la disponibilité et les prix actualisés.

Points positifs

Pensés pour la pratique sportive, les écouteurs JBL Synchros Reflect proposent de nombreux avantages. D’un, l’idée du cordon réfléchissant est plutôt sécurisante, de deux, les performances sonores sont correctes, et trois, plusieurs versions sont disponibles pour répondre aux attentes de chacun.

Points négatifs

Les écouteurs paraissent un peu compliqués à bien enfiler au début, mais c’est un coup à prendre. Une fois en place, ils tiennent correctement.

Points clés

En quelques mots

Disponibles en version classique et Bluetooth, les JBL Reflect sont de bons écouteurs pour le sport. Abordables et performants, ils devraient satisfaire tous ceux souhaitant pratiquer leur exercice en musique.

Notre note

6.5/10

Commander

Test JBL Reflect

Envie d’en savoir plus ? Découvrez notre essai complet et imagé

Les écouteurs de sport ont tendance à être un peu plus cher que le JBL Sycnhros Reflect, c’est pourquoi la paire à 59.99€ est étonnante. La conception de JBL a trouvé le ton juste—facile à faire fonctionner tout en courant, et une bonne tenue qui reste en place (même si enfiler les écouteurs la première fois peut être délicat). Le retour grave de basse constituera une source de motivation pour certains, mais énervera sûrement les puristes du son. On ne peut pas vraiment se plaindre de grand chose à ce prix-là—la signature sonore est très sculptée, mais il n’y a jamais de distorsion, et les écouteurs sont conçus pour durer pendant votre entraînement.

Pour éviter toute confusion, nous soulignerons que le Synchros Reflect est disponible en trois modèles—le Reflect-A (pour les appareils Android) et le Reflect-I (pour les appareils avec iOS) sont tous les deux aux alentours de 60€. Une version sans fil, le Synchros Reflect BT, est disponible pour 99€.

JBL Synchros Reflect

Design et conception

Comme on peut s’y attendre, le nom du Synchros Reflect fait référence à la bande réfléchissante qu’il y a le long du câble audio qui vous rendra plus visible auprès des automobilistes, cyclistes, et autres coureurs quand vous êtes en train de vous entraîner à l’extérieur. Les écouteurs sont proposés en vert fluo lumineux (qui aide aussi), rougeâtre-rose, bleu clair, ou noir. Les extrémités de chaque écouteur sont magnétiques, ce qui permet de les clipser pour un rangement facile.

Une fois que vous avez manipulé les écouteurs assez longtemps pour qu’ils tiennent, le Reflect reste en place plutôt bien, même si au début je pensais que quelque chose n’allait pas avec les embouts remplaçables. Les ailettes qui reposent contre vos oreilles pour plus de stabilité ne sont pas restées en place quelque soit la taille que j’ai essayé (trois paires—small, medium, et large—vendues avec les écouteurs).  En fait, j’ai dû enfoncé les embouts dans mes canaux auditifs en forçant, ensuite avec plus de pression, tournez-les jusqu’à ce qu’ils créent un scellé satisfaisant. Je suis sûr qu’après les avoir portés plusieurs fois, c’est une routine à laquelle n’importe qui s’habituera, mais il semble que le Reflect nécessite un peu plus d’effort de la part de l’utilisateur pour créer un scellé aussi satisfaisant que la plupart des écouteurs que nous testons.

Le câble audio est court et idéal pour les brassards de sport pour téléphones—il tombe au niveau de la taille, sans jeu. Il inclue un clip pour maillot, ainsi qu’une télécommande et micro alignés. Le Reflect est vendu avec un câble d’extension qui rallonge le câble audio pour une taille plus typique. À la fois les versions de télécommande Apple et Androïde sont situées sur le câble gauche. La version Apple, que nous avons testé, a des commandes de Volume, ainsi qu’un simple bouton pour lire/pauser la musique, décrocher/raccrocher le téléphone, et changer de morceaux, en fonction du nombre de fois que vous appuyez dessus.

Un petit ennui avec la télécommande sur la version iOS—quand utilisée avec un iPhone 5s d’Apple, les boutons Volume ne fonctionnaient qu’avec des clics uniques.  En d’autres termes vous ne pouvez régler le volume rapidement en appuyant en continu sur les boutons + ou – ; vous ne pouvez que les toucher pour augmenter ou baisser le volume par des augmentations pré-établies. Maintenir appuyé l’un ou l’autre des boutons ne fait qu’augmenter le volume une seule fois, ce qui n’est pas le cas avec la plupart des télécommandes iOS.

Ecouteurs Sport JBL

Performances

Pour les morceaux avec des infra basses intenses, comme « Silent Shout » de The Knife, le Reflect délivre des graves tonnants, y compris à des volumes élevés (bien au delà de l’écoute prudente) sans  déformation. Les graves sont assortis d’une présence ajustée dans les haut-médiums, ce qui contribue à maintenir une sensation d’équilibre, mais dans l’ensemble, sur des morceaux comme celui-ci, les basses sont mises en avant.

Pour « Drover » de Bill Callahan, le retour basse fréquence donne aux percussions de ce morceau—qui peuvent souvent se fondre dans l’arrière-plan—une présence féroce qui se bat presque avec le chant de Callahan pour votre attention. La voie de Callahan triomphe, recevant assez de haut-médiums pour maintenir son net avantage, mais à nouveau, dans son ensemble le son ici est fort en basses pour un morceau pour lequel ce n’est pas vraiment un avantage, et la fréquence plus élevée semble un peu irréelle.

« No Church in the Wild » de Jay-Z et Kanye West semble avoir été fait pour ces écouteurs. Les synthés infra-basse sont simultanément puissants et clairs, la boucle de percussions a assez de tranchant sur son attaque pour couper la combinaison, et les trois performances vocales différentes du morceau flottent au dessus du mélange dense sans jamais être trop sifflant ou trop sculpté. En général, le Reflect semble briller sur la plupart des morceaux de pop, hip-pop et de musique électronique.

Les morceaux classiques, comme la première scène dans « The Gospel According to the Other Mary » de John Adams reçoit peut-être plus de netteté et d’éclat que nécessaire dans leurs haut-médiums et aigus, et on peut dire la même chose pour les fréquences les plus basses—les cordes et percussions au registre bas sont imprégnés d’une énorme intensité. Cela est logique—ce sont des écouteurs de sport prévus pour stimuler votre rythme cardiaque, et pas vraiment prévus pour une écoute critique. La signature sonore finale est excitante—des graves plus bas assortis d’aigus sculptés—mais bien trop ajustés pour que les puristes y trouvent ce qu’ils cherchent.

Ecouteurs réfléchissant Bluetooth

Conclusion

Le Reflect est conçu pour les entraînements, à la fois au sens physique, et aussi en termes de performances audio—les graves accrus et aigus ultra-nets ne sont pas vraiment précis, mais ils font leur travail quand vous avez besoin de motivation pendant votre jogging. Les écouteurs de sport de qualité ne sont pas bien moins chers que le Reflect sauf peut-être les Sennheiser CX 685 SPORTS qui proposent son fantastique et si vous avez un budget un peu plus important les Bose SIE2i. Si vous êtes plus intéressé par une paire sans fil, le Plantronics Backbeat Fit et le Jabra Rox sont tous deux des paires de sport efficaces—mais attendez-vous à payer plus. (On peut dire la même chose pour la version Bluetooth du Reflect, que nous n’avons pas encore testé). Pour ce qui est de l’argent par contre, le Synchros Reflect est une paire d’écouteurs très bien conçue, avec des basses puissantes et des aigus éclatants pour continuer votre entraînement.

Commander

4 Commentaires

Des questions ou un avis ? C'est par ici !
  1. Nikola

    Bonjour,
    J’ai depuis octobre 2014 j’ai un casque JBL SYNCHROS A REFLECT, jusqu’ici il fonctionnait bien, bon son et bonne tenue aux oreilles.
    Cependant depuis 3 semaines la télécommande ne fonctionne plus, la cause : elle n’aime pas la transpiration.
    La télécommande et ses composants sont simplements protégés par une « chaussette » en silicone, qui laisse passer l’humidité.
    Bilan pour un casque dit « sport » les écouteurs sont à l’épreuves de la transpiration pas la télécommande !
    J’ai comparé « visuellement » avec d’autres casques sport, en effet il y a une réelle différence d’isolation.
    Je suis très déçu par ce casque, car en courant la télécommande est très pratique pour changer de chanson en toute sécurité.

    Cordialement, Nikola

  2. Laurent

    Bonjour,
    Mêmes péripéties, après une première utilisation et 50 mns de tapis, la télécommande n’en fait qu’à sa tête. Elle augmente et baisse le son toute seule. Cela est très gênant. Les boutons ne sont plus opérants. Bref il n’y à que les écouteurs qui résistent à la transpiration, la télécommande non.
    Pour du JBL je suis déçu.
    Cdlt
    Laurent

  3. vince'

    Deconseillé aux « runners »
    ne tiens pas aux oreilles….trop lourdes ……..
    dommage car le son était au RDV
    Je prefere les Monster Isport Victory (avec fil) ou les PowerBeats 2 (sans fil)….
    J’envisage de passer au MONSTER ISPort Wireless SuperSlim pour l isolation totale du bruit exterieur ( sans fil)

Ajoutez une Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.