JBL Everest 700
Design 7
Fonctionnalités 7
Performances 8
Le nouveau JBL Everest 700 est un casque Bluetooth performant, mais encore juste en termes de fonctionnalités et de confort
Summary 7.3 Bon

JBL Everest 700


  • Points positifs : L’Everest 700 dispose d’un design épuré et de performances sonores qui devraient ravir les amateurs de grosses basses. Bon point du côté de l’autonomie, plutôt conséquente, et des commandes bien intégrées aux oreillettes.
  • Points négatifs : Le manque de confort de l’arceau empiète largement sur le plaisir d’écoute et le confort général du casque. Les fonctionnalités sont également peu nombreuses, avec notamment l’absence d’un module ANC.
  • En quelques mots : JBL propose ici une version allégée de son modèle Elite 700, en lui retirant certains points clés qui pouvaient le différencier de la concurrence. Sans application dédiée ni ANC, l’Everest 700 redevient un casque Bluetooth classique, avec certes un joli design et de bonnes performances sonores, mais un confort discutable pour le prix affiché.

Caractéristiques :

  • Casque Bluetooth circum-auriculaire
  • Coussinets à mémoire de forme
  • Oreillettes pliables vers l’intérieur
  • Autonomie jusqu’à 25 heures
  • Fonctionnalité ShareMe 2.0

Commander sur Amazon

Test JBL Everest 700

Fer de lance de la nouvelle ligne de du constructeur, le JBL Everest 700 se présente sous la forme d’un casque circum-auriculaire compatible Bluetooth. Avec un design clairement orienté vers une cible jeune, à la manière des modèles de chez Beats, l’Everest 700 promet un excellent confort et un son « légendaire » pour reprendre les termes de la marque.

Face à des concurrents de taille tels que le Bose SoundLink II, le Parrot Zik 3 ou encore le Plantronics BackBeat Pro, l’Everest 700 aura fort à faire pour s’imposer sur un secteur particulièrement concurrentiel.

JBL Everest 700

Disponible aux alentours des 199€, retour complet sur la bête après une dizaine de jours à ses côtés.

Unboxing

Le casque est proposé dans un packaging plutôt classique, avec une première couverture affichant sur sa face avant une large photo du casque. Les principales fonctionnalités sont reprises à l’arrière, où l’on découvre notamment que le modèle est compatible Bluetooth 4.1, qu’il dispose d’un micro avec réduction d’écho ou encore d’une autonomie annoncée de 25 heures.

Packaging Everest 700

Sous cette couverture, on retrouve une large boite renfermant le casque et ses accessoires. L’Everest 700 en lui-même est bien callé et protégé dans un moulage en plastique, sous lequel on découvre un câble Micro-USB pour recharger la batterie interne, un câble 3.5mm pour l’écoute en filaire ainsi que toute la paperasse habituelle. Aucune pochette de transport n’est au programme, ce qui reste regrettable pour un casque dont le tarif avoisine les 200€.

Unboxing du JBL Everest 700

Design & Ergonomie

A l’image des casques Beats, récemment passés sous l’égérie Apple, le JBL Everest 700 se démarque par un design massif qui ne passe clairement pas inaperçu une fois posé sur les oreilles. Malgré une construction majoritairement réalisée en plastique, l’ensemble apparait à première vue plutôt solide et durable.

Disponible dans des tons noirs ou blancs, il présente de belles finitions et des lignes épurées, notamment grâce à l’absence de marques d’assemblage (aucune visserie apparente). Dans l’ensemble, et malgré sa taille, il reste donc largement moins tape à l’œil que certains concurrents.

Casque Bluetooth Circum-Auriculaire de chez JBL

Le casque est construit autour d’un arceau en plastique offrant une bonne souplesse, avec sur sa partie supérieur un revêtement en plastique estampillé du logo JBL. Sa partie intérieur est elle recouverte d’un revêtement soft touch très agréable au touché, offrant une bonne adhérence une fois sur la tête. Pour autant, le rembourrage est beaucoup trop fin à notre goût et n’apporte pas le confort que l’on pourrait espérer d’un casque haut-de-gamme.

L'arceau est peu confortable

Au bout de l’arceau, un système coulissant permet d’ajuster la taille du casque en fonction des différentes morphologies. Plusieurs marques permettent de retrouver facilement le réglage qui va bien et la plupart des utilisateurs devraient pouvoir porter le JBL Everest 700 sans soucis.

Réglage de l'arceau

Notez également qu’une charnière permettant de replier les oreillettes vers l’intérieur de l’arceau est au programme, de façon à pouvoir facilement ranger le casque dans un sac à dos lors de vos transports. Comme expliqué un peu plus haut, dommage qu’un étui de protection ne soit cependant pas au rendez-vous dans cette version (seulement sur le modèle Elite 700).

Casque Bluetooth pliable

Au bout de l’arceau, les coques externes des oreillettes sont construites en un seul bloc, offrant un aspect plutôt sobre à l’ensemble. On y retrouve de chaque côté une nouvelle fois le logo du constructeur.

Plusieurs boutons sont positionnés sur ces coques, avec du côté gauche la gestion du volume et un bouton multifonction pouvant être utilisé pour mettre sa musique en lecture/pause, passer d’une piste à l’autre ou encore gérer ses appels téléphoniques. Du côté droit, des boutons supplémentaires permettant d’allumer ou d’éteindre le casque, d’activer l’appairage Bluetooth ou encore de partager sa musique vers un autre casque Bluetooth via la fonctionnalité ShareMe 2.0.

Commandes Bluetooth

Les oreillettes sont montées sur une rotule leur permettant de pouvoir légèrement pivoter afin de s’ajuster en fonction de ses préférences. Elles disposent d’en rembourrage particulièrement épais, construit via des coussinets en mousse à mémoire de forme. Enfin, un revêtement en similicuir d’une qualité très correcte vient recouvrir l’ensemble. Au niveau de l’espacement pour les oreilles, comptez environ 62 mm de hauteur pour 40 mm de largeur, en faisant un casque un peu juste pour les plus grosses oreilles.

Casque avec coussinets à mémoire de forme

Sur l’oreillette droite, on retrouve également la connectique du casque, avec la présence d’un port micro-USB pour la recharge et un port mini jack 3.5mm pour utiliser le casque en filaire lorsque la batterie est à plat.

Connectique du casque sans fil

Une fois sur la tête, le confort du JBL Everest 700 n’est pas vraiment à la hauteur des annonces du constructeur. Si les coussinets apportent effectivement un confort plus que correct grâce aux épaisses mousses et des points de pressions homogènes, d’autres défauts se font rapidement ressentir. En effet, l’espace réduit et le large rembourrage contribuent à une chauffe plutôt importante après quelques dizaines de minutes d’écoute. Le plus gros défaut reste sans hésitation l’arceau, qui manque cruellement de rembourrage tout en répartissant mal le poids du casque (274 g). Au final, on se retrouve à devoir régulièrement faire des poses et en ce qui nous concerne, impossible de garder plus de deux heures le casque sur les oreilles.

Confort du JBL 700

Utilisation et fonctionnalités supplémentaires

Bien qu’il soit possible d’utiliser le JBL Everest 700 en mode filaire grâce au câble fourni dans la boite, sa principale utilisation reste évidemment sans-fil. Pour cela, le casque est compatible avec la norme Bluetooth 4.1, permettant de profiter de sa musique ou ses films sans le moindre cordon.

Lors du premier démarrage du casque, ce dernier est automatiquement placé en mode « appairage ». Il suffit alors d’aller chercher l’Everest 700 dans la liste des périphériques disponibles depuis les menus de son Smartphone ou sa tablette pour établir la connexion. Lors des prochaines utilisations, la connexion se fera ensuite automatiquement.

Le casque ne dispose pas d’une puce NFC, permettant d’établir une connexion directe simplement en approchant son périphérique compatible. Plutôt dommage, quand on sait que certains casques aux alentours des 50€ proposent cette option.

Fonctionnalités supplémentaires

Petite nouveauté sur ce modèle Everest 700, la possibilité de partager sa musique vers un second casque compatible Bluetooth. L’option se nomme ShareMe 2.0, et bien qu’il s’agisse d’un petit gadget, elle pourra avoir son utilité. On imagine notamment pour le visionnage d’un film ou d’une série depuis une tablette dans le train, où il devient alors possible d’en profiter à deux.

Pas grand-chose de plus du côté des fonctionnalités, si ce n’est comme expliqué un peu plus haut la présence d’un micro intégré afin de pouvoir utiliser le casque à la façon d’un kit mains libres. Un bouton sur l’oreillette permet de facilement décrocher ou raccrocher un appel sans avoir à sortir son Smartphone.

Performances sonores et autonomie

Place maintenant à l’écoute musicale. De ce côté-là, le JBL Everest 700 s’en sort plutôt bien et délivre des performances sonores convaincantes. L’expérience du constructeur en termes de qualité audio se fait rapidement ressentir une fois le casque sur les oreilles et on prend clairement plaisir à redécouvrir ses titres favoris.

Les amateurs de basses devraient trouver leur bonheur avec l’Everest 700, ces dernières étant clairement à leur avantage sur le spectre sonore. Sans venir étouffer les autres fréquences, elles sont profondes et parfaitement maitrisées. Un vrai régal !

Performances sonores du JBL Everest 700

Les autres fréquences ne sont pas oubliées, puisque les médiums se montrent plutôt riches, avec de nombreux détails. Au milieu des fréquences les plus basses, les parties vocales ressortent sans hésitation.

L’autre bon point du casque, c’est sa puissance. Par rapport à certains concurrents, il est possible de pousser le modèle de JBL dans ses retranchements sans détériorer la qualité de ses musiques.

Dans l’ensemble, pas grand-chose à reprocher au casque, le spectre devrait dans l’idée parfaitement correspondre à la cible de JBL, les jeunes amateurs d’écoute nomade. Dommage cependant que le modèle 700 ne soit pas compatible avec l’application JBL, à l’image de son grand frère l’Elite 700.

Zoom sur les oreillettes

Du côté de l’autonomie, comptez environ 25 heures d’écoute sans-fil avec le casque. Un chiffre très correct, plaçant celui-ci sur le haut du tableau sur ce point. Gardez évidemment à l’esprit qu’en fonction du volume d’écoute, l’autonomie pourra varier de quelques heures.

JBL Everest 700 vs Everest Elite 700

JBL propose deux versions de son casque haut-de-gamme, une version classique que nous testons aujourd’hui, et une seconde nommée Elite 700 disposant de fonctionnalités supplémentaires. Disponible aux alentours des 279€, la version Elite intègre en effet un module de réduction active du bruit permettant de mieux s’isoler du monde extérieur. Un avantage considérable si vous avez l’habitude d’écouter votre musique dans les transports en communs ou au sein de bureaux bruyants.

En plus du module ANC, la version Elite est compatible avec l’application mobile du constructeur. Disponible sur iOS et Android, elle permet de gérer plusieurs options du casque, à l’image de ce que propose Parrot et ses différentes versions du casque Zik. Il devient alors possible de régler son égaliseur, de gérer la puissance de la réduction de bruit (ou au contraire d’activer les micros pour rester attentif à l’environnement) mais aussi d’activer la technologie TrueNote. Cette dernière permet en théorie d’adapter la reproduction sonore en fonction de l’analyse du pavillon des oreilles.

JBL Everest Elite 700 avec module ANC

Pour le reste, les deux casques sont identiques en termes de design. La différence de prix entre les deux est de seulement 80€ et à notre avis le modèle Elite 700 vaut clairement plus le coup, d’autant plus qu’une housse de transport est également présente sur cette version.

Conclusion

Après une bonne dizaine de jours à ses côtés, le JBL Everest 700 ressort comme une belle alternative aux casques Bluetooth les plus populaires du moment. Pour autant, il reste difficile de totalement recommander cette version à cause d’un arceau trop peu confortable et d’un manque de fonctionnalités par rapport à la concurrence ou la version Elite 700.

Proposé à un tarif de base de 199€, on peut aujourd’hui trouver mieux, notamment du côté de chez Plantronics avec le modèle BackBeat Pro (voir le meilleur prix) ou chez Parrot avec l’ancienne modèle Zik 2 (voir le meilleur prix). Le 700 n’en reste pas moins un casque très correct, notamment au niveau des performances sonores et de son autonomie, deux points essentiels dans le choix d’un casque Bluetooth.

Plus d'avis

Articles similaires

Optoma NuForce BE Sport3

Optoma NuForce BE Sport3

Pour sa première paire d'écouteurs Bluetooth à destination des sportifs, Optoma s'en sort plus que bien avec ses NuForce BE Sport3. Une belle réussite !

Sennheiser HD 598SE

Sennheiser HD 598SE

Si vous êtes à la recherche d'un casque ouvert confortable et efficace tout en disposant d'un budget limité, le Sennheiser HD 598SE est fait pour vous !

Plantronics BackBeat Go 3

Plantronics BackBeat Go 3

Les célèbres écouteurs sans-fil de chez Plantronics sont de retour avec une troisième version des BackBeat Go. Pas de grandes nouveautés mais du mieux !

Ajouter un commentaire