Sennheiser G4ME Zero
Design 8
Fonctionnalités 8
Performances 9
Le Sennheiser G4ME ZERO est un micro-casque spécialement pensé pour les gamers proposant de très bonnes performances sonores ainsi qu'un superbe confort
Summary 8.3 Excellent

Sennheiser G4ME Zero


  • Points positifs : Le Sennheiser G4ME Zero est un casque spécialement pensé pour les gamers. Proposant de très bonnes performances sonores et un superbe confort, on apprécie également son design et sa bonne isolation.
  • Points négatifs : Outre un prix exagéré, le Zero manque propose de polyvalence et de fonctionnalité en comparaison de certains concurrents.
  • En quelques mots : Malgré quelques défauts, le dernier casque pour joueurs de Sennheiser est une réussite. Si vous cherchez un modèle vraiment destiné aux jeux, simple d’utilisation tout en étant très performant, c’est probablement le produit qu’il vous faut !

Caractéristiques :

  • Circum-Aural
  • Oreillettes XXL
  • Microphone anti-bruit
  • Housse de transport

Commander SGZ

Test Sennheiser G4ME Zero

Le casque de jeu G4ME Zero de Sennheiser a été créé en partenariat avec le développeur de jeux, IO-Interactive, et il remplit toutes les cases en termes de qualité sonore. Il est en mesure de produire un son bien détaillé, précis et clair, et gère très bien le volume et la direction du son dans les jeux. Les coussinets sont assez confortables pour un port de longue durée et le tout tient sans gênes sur la tête, mais le design anti-bruit pourra faire chauffer vos oreilles.

Micro Casque Gaming Pro

Design et confort de l’utilisateur

La disposition du casque G4ME Zero, sa taille pour les oreilles, et les matériaux utilisés garantissent la possibilité de le porter longtemps. J’admettrai donc que j’ai passé de nombreuses sessions de 4 à 5 h sur Battlefield 4 sans ressentir le moindre déconfort, irritation, ou pression produits par bien d’autres casques audio concurrents.

La coupe du casque couvre totalement les oreilles, enfermant le son grâce une mousse à mémoire double-couche en similicuir parfaitement taillé, épaisse mais très agréable, installée contre la tête. Le couvercle antibruit annule les sons ambiants (tels que les bavardages). Si le volume dépasse 50% (NB : le volume source était à 100%), le casque offre une expérience particulièrement immersive. Cela se montre très utile si vous êtes en LAN si vous voulez couler l’opposition dans la chambre tout en vous concentrant sur ce que vous coéquipiers racontent sur Ventrilo/Teamspeak. Le design participe aussi à la réduction du bruit.

Bien que cette approche semble attrayante, le design a un petit défaut : il empêche l’air d’entrer dans le compartiment pour oreilles, ce qui veut dire que vos oreilles finissent par chauffer. Ce n’est pas trop grave et ne crée aucun déconfort, mais vous remarquerez une différence de température en enlevant le casque. Le problème peut-être éliminé en enlevant le casque toutes les demi-heures pour quelques instants.

Sennheiser garde simples les écouteurs, n’ajoutant rien d’autre qu’une molette pour le volume dans l’écouteur droit, et un microphone à gauche. Le microphone a une fonction « muet », qui s’active quand il observe une rotation vers le haut depuis une position horizontale ; cela signifie que même si vous appuyez par erreur sur votre bouton push-to-talk, le microphone restera inactif. Vous entendrez distinctement un clic lorsque le microphone passe d’actif à muet.

L’arceau du G4ME Zero est fait pour offrir un ajustement généreux de la taille, et pour pouvoir s’ajuster sur n’importe quelle tête. Comme les écouteurs, l’arceau est composé de matériaux épais mais souples et confortables. Sa forme en C se plie suffisamment pour une stabilité confortable, mais pas assez pour claquer vos écouteurs sur la tête avec trop de pression. Cet effet permet une distribution équitable du poids, ce qui rend légers les 312 grammes du casque.

Le bandeau est connecté aux écouteurs via une sorte de joint en T qui leur permet de pivoter à 90° pour être placé horizontalement sur une table (la boîte fournie à l’achat dispose de cette sorte le casque). Cela vous arrangera si, comme moi, vous utilisez un bureau avec un espace coulissant pour le clavier. Le joint en T vous permet aussi de plier le G4ME Zero vers l’intérieur d’une manière compacte au cas où vous ne seriez pas fan de la boîte fournie.

Sennheiser G4ME Zero

Qualité sonore

Il n’y a pas à tourner autour du pot avec le G4ME Zero. Au bout du câble de 3m se trouvent deux connecteurs de 3,5mm (l’un pour le son, l’autre pour le microphone), et une fois branchés, c’est parti ; aucun logiciel n’accompagne l’appareil, donc pas besoin de s’inquiéter d’installations. D’un autre côté, l’absence d’un logiciel particulier peut être frustrante pour les utilisateurs qui veulent profiter de différents profils pour des usages différents.

J’ai testé le casque à la fois sur Hitman : Absolution d’IO Interactive et, comme mentionné plus haut, Battlefield 4. Pendant la période de test, j’ai constaté qu’il était capable de produire un son très précis et clair. Il a reproduit des détails particuliers dans les conversations, coups de feu, explosions, mouvements, respirations du personnage, et sons de l’environnement (tels que le bruit de la pelouse sous les pieds du perso quand il s’installer pour sniper).

La capacité du G4ME Zero à gérer les volumes en constante évolution dans les deux jeux crée de la profondeur, ce qui permet de connaître la provenance du bruit, de même que la distance entre le perso et le son. En lançant un jeu, vous remarquerez aussi une légère migration du son entre la gauche, la droite, l’avant et l’arrière. C’était plutôt utile quand on se faufilait dans des bâtiments, et pour déterminer combien de temps l’ennemi prendrait pour entrer dans la même pièce.

Ces éléments combinés créent une expérience 3D. Pour la majeure partie des cas, le son était dynamique et reproduisait avec les niveaux d’écho appropriés une correspondance avec le scénario du jeu. Sur Hitman : Absolution, par exemple, il y avait une différence majeure entre les voix et les coups de feu dans des petites pièces, de grands halls, des allées ou des environnements bruyants. Il y a eu des moments où le son était plat à mon goût, mais ça n’arrivait qu’avec des tons graves.

Le casque G4ME Zero propose également une grosse puissance sonore. Avec la source entre 80 et 100% et le son in-game au maximum, je me retrouvais à baisser le volume de G4ME Zero à 50% à peine, et même alors, c’était parfois assommant, particulièrement avec les tendances de Battlefield 4 à tout faire sauter. Quand j’ai osé monter le volume au max, le détail était préservé, mais la combinaison d’une multitude de sons a balayé toute fermeté, causant de petites déformations.

Casque pour joueur Sennheiser

Conclusion

Le Sennheiser G4ME Zero accomplit exactement ce qu’on attendait de lui ; d’être un leader dans le domaine des casques de jeu. Il est royalement confortable, a un excellent microphone, un volume vraiment pratique et une grande clarté. Si c’est tout ce que vous voulez et que financièrement, ça ne vous pose aucun problème, n’hésitez pas à le prendre.

Cependant, en se préoccupant tellement de cet objectif, Sennheiser manque de rendre ce casque utile pour tous les besoins audio sur votre PC, et pour un tel prix, il y a un petit problème. Bien évidemment, si vous souhaitez une signature sonore avec un minimum de basse, le Zero vous ira probablement très bien, mais si vous préférez un son plus agréable ou plus grave, et bien ça ne suffira pas. Le fait que le microphone et le câble ne puissent être enlevés montre qu’on ne peut vraiment pas l’utiliser comme des écouteurs.

La dernière raison pour laquelle ce casque rate une meilleure note est, tout simplement, qu’il est plutôt cher. Même si il ajoute quelques améliorations par rapport au Sennheiser PC350 – un meilleur contrôle du volume et un microphone avec possibilité de se mettre automatiquement en muet – à environ 30-40€ plus cher, on n’est pas sur que cela justifie son achat.

Articles similaires

Plantronics BackBeat 500

Plantronics BackBeat 500

Le Plantronics BackBeat 500 est l'un des casques sans-fil les plus abordables du marché, avec un tarif sous la barre des 100€. Retour complet sur la bête !

1More Triple Driver

1More Triple Driver

Avec un design élégant et surtout d'excellentes performances sonores pour moins de 100€, les intras 1More Triple Driver sont clairement une très bonne surprise !

Jaybird Freedom

Jaybird Freedom

Pensés pour les sportifs, les Jaybird Freedom offrent une connexion sans-fil efficace, de bonnes performances sonores et de nombreux accessoires.

Ajouter un commentaire