Jaybird Run

Du vrai sans-fil pour sportifs
  • |

Où l'acheter ?

Trouver les meilleurs prix

Points positifs

Compacts et légers, les Jaybird Run offrent un excellent confort et une liberté de mouvements inégalée grâce à l’absence totale de câble. Pensés pour les sportifs, ils sont résistants et tiennent bien en place une fois dans les oreilles.

Points négatifs

Impossible de bénéficier de commandes complètes. Il faudra faire des concessions, en gérant soit la lecture/pause, soit le volume sonore. La stabilité de la connexion Bluetooth laisse clairement à désirer dans certaines zones !

Points clés

  • Ecouteurs entièrement sans-fil
  • Connexion Bluetooth 4.1
  • Boitier de protection et recharge
  • Autonomie 4 heures + 8 heures via boitier
  • Nombreux accessoires (embouts/ailettes)

En quelques mots

Avec les « Run », Jaybird signe enfin sa première paire d’écouteurs entièrement sans-fil. Le constructeur rattrape son retard sur certains concurrents, mais ne révolutionne pas forcément le secteur malgré une conception et des performances convaincantes.

Notre note

7/10

Commander sur Amazon

Test Jaybird Run

Apple AirPods, Jabra Elite Sport, Samsung Gear IconX…et maintenant Jaybird Run ! Les écouteurs vraiment sans-fil semblent décidément avoir le vent en poupe. L’arrivée d’un tel modèle chez le constructeur américain, récemment acquis par Logitech, s’est néanmoins fait attendre et ces nouveaux intra-auriculaires pour sportifs devront faire face à une concurrence déjà bien en place.

Au programme de cette nouvelle paire, des oreillettes compactes et légères, une résistance accrue à la pluie et la sueur, un maintien sécurisé et une autonomie annoncée de 12 heures (via étui de rechargement).

Jaybird Run

Proposés aux alentours des 199€, les nouveaux Jaybird ne sont clairement pas donnés, à l’instar de ses nombreux concurrents. Peuvent-ils néanmoins créer la surprise et corriger certains points noirs récurrents aux écouteurs true wireless ? Réponse après une quinzaine de jours à leurs côtés.

Unboxing

Les écouteurs sont proposés dans une boite cartonnée relativement classique. La couverture dévoile une large photo des oreillettes sans-fil, et un large marquage RUN met l’accent sur la cible visée. L’arrière de la boite présente les principales fonctionnalités des intras ainsi qu’une compatibilité complète avec l’application mobile de Jaybird.

Unboxing des écouteurs Jaybird Run

Une fois l’ensemble déballé, on retrouve les éléments suivants à l’intérieur de la boite :

  • Les deux oreillettes Jaybird Run
  • Un boitier de transport et recharge
  • Une pochette de protection
  • Un câble USB/Micro-USB pour la recharge
  • 3 paires d’embouts supplémentaires
  • 3 paires ailettes de fixations supplémentaires
  • Un manuel d’utilisation

Rien ne semble manquer à l’appel, et à première vue chaque utilisateur devrait pouvoir trouver le compromis idéal entre confort et maintien.

Design & Ergonomie

Dans le petit monde des écouteurs entièrement sans-fil, seul le modèle d’Apple se différencie vraiment des autres en termes de design. Avec leur construction allongée, ils ne font néanmoins pas l’unanimité auprès des utilisateurs, et la majorité des constructeurs s’orientent vers une conception plus classique.

A première vue, les Jaybird Run reprennent donc un look assez proche de celui découvert sur les IconX de Samsung ou les Elite Sport de Jabra. Un peu plus imposants que des intra-auriculaires classiques, l’ensemble reste néanmoins compact et surtout très léger avec seulement 6.8 g par oreillette.

Ecouteurs true-wireless de chez Jaybird

Du côté des coloris, pas d’extravagances de la part de Jaybird. Les écouteurs sont proposés dans des tons noirs ou blancs, agrémentés d’une petite touche argentée entourant leur coque externe. Visuellement, c’est plutôt réussi, et si les oreillettes ne seront évidemment pas aussi discrètes que celles des Jaybird Freedom, l’ensemble se montre soigné et facile à porter.

Chaque oreillette embarque un seul et unique bouton. Par défaut, on pourra activer son assistant vocal via une pression sur l’oreillette gauche, et gérer la lecture/pause ainsi que les appels téléphoniques depuis l’écouteur droite. Une double pression sur ce même bouton pourra également envoyer vers la piste suivante, mais il reste pour l’heure impossible de revenir à la piste précédente.

Ecouteurs Bluetooth vraiment sans-fil

Par défaut, impossible également d’ajuster le volume sonore des Jaybird Run. Pour se faire, il faudra opter pour des commandes alternatives via l’application mobile présentée un peu plus bas. Il devient alors possible de monter ou descendre le volume via les deux boutons, mais l’on perd la gestion de la lecture/pause et l’activation de Siri. Pas franchement idéal !

Les Jaybird Run étant pensés pour les sportifs, le maintien des oreillettes a fait l’objet d’une attention toute particulière. Le constructeur propose ainsi pas moins de 4 paires d’embouts, accompagnées de 4 paires d’ailettes. De quoi permettre à chacun de trouver son bonheur !

Ecouteurs sport qui tiennent bien

Du côté des embouts, on retrouve deux formats différents (s’insérant plus ou moins dans les canaux), avec à chaque fois des tailles Small et Medium. Les quatre ailettes permettent de parfaitement sécuriser l’ensemble une fois dans les oreilles, et clairement rien à redire de ce côté-là. Même lors des activités les plus extrêmes, les Jaybird Run restent parfaitement en place, et il n’est pas nécessaire de les enfoncer toutes les 5 minutes comme certains modèles concurrents.

Ce qui nous amène évidemment au confort. Si les écouteurs tiennent parfaitement en place, encore faut-il pouvoir les conserver dans les oreilles sans douleur. Les Jaybird Run s’en sortent également très bien de ce côté-là, et il est possible de courir pendant une bonne heure sans ressentir la moindre gêne. Sur ce point, on les préfère d’ailleurs par rapport aux précédents modèles de la marque, les Jaybird X3 (vérifier le prix).

Confort écouteurs Jaybird Run

Dernier point concernant le design des écouteurs en eux-mêmes, leur solidité. Après deux semaines d’utilisations, les Run se montrent robustes et font clairement bonne impression. Malgré quelques chutes, les oreillettes ne semblent pas présenter la moindre trace de chocs et l’ensemble devrait à première vue bien résister dans le temps.

Pour les protéger durant vos déplacements, on recommandera néanmoins d’utiliser le boitier prévu à cet effet. Comme souvent avec les écouteurs Bluetooth entièrement sans-fil, son utilisation est double puisqu’il permettra de venir recharger par deux fois la batterie des Jaybird Run.

Boitier de recharge pour les Jaybird Run

Se présentant sous le format d’une grosse pilule, à l’image des précédentes enceintes Bluetooth de chez Beats, le petit boitier est joliment construit et dispose d’indicateurs lumineux nous renseignant sur l’autonomie restante. A l’arrière, un port micro-USB permettra de venir le recharger lorsque nécessaire.

Mise en route et connexion

De par leur conception intégralement sans-fil, les Jaybird Run se connectent uniquement via une connexion Bluetooth 4.1. Les écouteurs se lancent automatiquement lorsque l’on ouvre leur boitier de charge, et il suffit de venir les sélectionner dans la liste des appareils Bluetooth depuis le menu de son smartphone ou sa tablette.

Au passage, il arrive que le boitier s’ouvre tout seul en rebondissant dans son sac. Ne soyez donc pas étonné de voir votre smartphone s’y connecté sans vous en rendre compte. Un système de verrouillage aurait été apprécié.

Les Jaybird Run fonctionnent sans-fil et en bluetooth

Les deux écouteurs se connectent ensuite entre eux, et si l’appairage entre les écouteurs et le smartphone semblent parfaitement fonctionner, difficile d’en dire autant de la connexion entre les deux oreillettes. En effet, selon les lieux d’utilisation, il arrive souvent que le signal de l’écouteur gauche « décroche ». C’est notamment le cas dans les zones denses (sorties de métro par exemple), où les interférences sont bien plus nombreuses. Sur des sentiers de running ou tout simplement à la maison, le problème cesse immédiatement.

Application mobile Jaybird

Pour profiter pleinement des Jaybird Run, l’application mobile Jaybird MySound accompagne les nouveaux écouteurs de la marque. Disponible gratuitement pour les appareils iOS et Android, elle apportera des fonctionnalités supplémentaires lors de l’utilisation des intras.

Depuis le premier onglet Préréglages, on pourra personnaliser un égaliseur afin d’ajuster le rendu sonore des écouteurs en fonction de ses préférences. Il est possible de jouer soi-même avec l’égaliseur, ou bien de sélectionner l’un des nombreux préréglages déjà enregistrés dans l’application.

Ecouteurs intra Bluetooth et sans-fil pour le sport

Le second onglet Musique propose différentes listes de lecture, proposées directement par le constructeur mais également par la communauté des utilisateurs de produits Jaybird. Pour se faire, l’application se connecte à votre compte Spotify afin de récupérer les playlists disponibles.

Enfin, un dernier onglet Ecouteurs concerne uniquement les Jaybird Run. Comme expliqué un peu plus haut, c’est ici que l’on pourra venir modifier l’affectation des commandes (pour gérer la lecture ou le volume sonore). On retrouvera également une option pour choisir entre des annonces vocales (en anglais) ou des bips sonores, ainsi qu’une fonctionnalité permettant d’afficher les Jaybird Run sur une carte (en cas de perte).

Application mobile pour écouteurs Jaybird

Performances sonores

Place maintenant aux performances sonores. De ce côté-là, s’il ne faudra évidemment pas s’attendre à des miracles, les Jaybird Run s’en sortent de manière très correcte. Le fait de pouvoir ajuster le rendu sonore via l’application devrait permettre à chacun de profiter d’une expérience convaincante, aussi bien dans la vie de tous les jours que pendant ses activités sportives.

A l’écoute, le rendu se montre agréable, avec des basses percutantes mais relativement bien maitrisées (du moins sans leur appliquer de boost via l’EQ), alors que les nombreux détails apportent une belle clarté à l’ensemble. Les écouteurs Bluetooth ne sont évidemment pas destinés aux audiophiles, mais pour profiter pleinement de ses playlists pendant le sport, les Jaybird Run font le boulot.

Qualité audio des Jaybird Run

Les écouteurs ne manquent également pas de puissance, et l’on pourra profiter d’un volume d’écoute convenable, sans même dépasser les 50% sur un iPhone SE par exemple. Terminons avec une note un peu plus négative, en soulignant la présence d’un léger souffle apparaissant en fond dès lors qu’une musique est lancée (absent lors de la musique en pause, mais présent lors de la lecture même à volume minimum).

Ecouteurs Bluetooth Wireless

Du côté de l’isolation, les derniers intras de Jaybird permettent de se couper du monde extérieur et de s’entrainer dans sa petite bulle. Un bon point si vous avez l’habitude de vous exercer dans des environnements bruyants (salle de sport notamment), qui pourra néanmoins se transformer en un bémol si vous cherchez une paire d’écouteurs adaptés au running en ville (plus difficile d’entendre les voitures). Dans ce cas-là, on conseillera plutôt les Plantronics BackBeat Fit, avec leur conception plus ouverte.

Autonomie

Les écouteur wirefree ne sont pas réputés pour être des monstres en matière d’autonomie, et c’est bien compréhensible vu leur taille ! De ce côté-là, les Jaybird Run s’en sortent cependant plutôt bien, puisqu’il est possible de profiter de sa musique pendant 4 heures sur une seule charge.

Le boitier permet de tripler l'autonomie des écouteurs

En les positionnant dans leur boitier, il est ensuite possible de tripler cette autonomie en rechargeant complètement les écouteurs par deux fois. Un total de 12 heures, qui pourra évidemment varier en fonction du volume d’écoute. On appréciera également la rapidité de cette charge, puisqu’il est possible de bénéficier d’une heure d’écoute après seulement 5 minutes dans le boitier. Clairement bien pratique quand on a oublié de charger ses écouteurs avant de partir courir !

Conclusion

Pour une première dans le monde des écouteurs entièrement sans-fil, Jaybird confirme son savoir-faire et propose avec les « Run » une paire pouvant répondre à bien des attentes des sportifs : facilité d’utilisation, confort au top et performances sonores à la hauteur. Mention spéciale pour l’autonomie convaincante et la charge ultra-rapide.

Difficile pour autant de dresser un parfait tableau des Jaybird Run. Les écouteurs souffrent de commandes limitées mais surtout de problèmes de connexion pouvant venir entacher le verdict final.

Disponibles aux alentours des 199€, les Jaybird Run restent de très bons écouteurs sans-fil, mais peinent à vraiment se démarquer de la concurrence. On pense notamment aux Jabra Elite Sport (vérifier le prix) ou aux plus récents Sony WF-1000X (vérifier le prix). Pour terminer, on vous rappelle qu’il existe également des paires entièrement sans-fil bien plus accessibles, comme les PK Paris K’Asq que l’on vous présentait il y a quelques mois.

Commander sur Amazon

Ajoutez une Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *