PKParis K’asq

Des écouteurs réellement sans-fil
  • |

Où l'acheter ?

Trouver les meilleurs prix

Points positifs

Les K'asq offrent une excellente liberté de mouvement en proposant une connexion intégralement sans-fil. On apprécie le très bon maintien et les nombreux accessoires permettant de trouver un confort sur la durée.

Points négatifs

Les performances sonores ne suivent pas dès que l'on augmente un tant soit peu le volume. Le microphone est également de piètre qualité pour les appels téléphoniques.

Points clés

  • Ecouteurs Bluetooth sans-fil
  • Commandes complètes sur oreillettes
  • Plusieurs tailles d'embouts et d’ailettes
  • Résistance sueur et pluie
  • Autonomie 5 heures
  • Boitier de recharge rapide (10 heures supplémentaires)

En quelques mots

Les premiers écouteurs de PKParis pourront convaincre les utilisateurs à la recherche d'un produit vraiment nomade et pratique. S'adaptant au quotidien comme aux activités sportives, on regrette néanmoins une qualité sonore bien en dessous de nos attentes.

Notre note

6.5/10

Commander et voir les avis

Test PKParis K’asq

Envie d’en savoir plus ? Découvrez notre essai complet et imagé

Si les écouteurs sans-fil ont clairement le vent en poupe depuis quelques années, notamment du côté des modèles destinés aux sportifs, peu de produits proposaient jusqu’à aujourd’hui une connexion vraiment zéro fil. En effet, bien que la connexion entre les écouteurs et votre smartphone fonctionne effectivement sans le moindre câble, la règle générale veut que les oreillettes en elles-mêmes restent reliées via un cordon.

Le paysage des écouteurs Bluetooth semble néanmoins évoluer une nouvelle fois avec l’arrivée de produits tels que les PKParis K’asq que nous vous présentons aujourd’hui. Jeune entreprise française spécialisée dans les objets connectés, la marque s’attaque au marché de l’audio en présentant une première paire d’écouteurs entièrement sans-fil. Aussi bien destinés à un usage nomade que sportif, les K’asq se présentent donc sous la forme de deux oreillettes distingues, se connectant à votre smartphone ou votre tablette via Bluetooth.

PKParis K'asq

Proposés aux alentours des 129€, les PKParis K’asq ne sont cependant pas les seuls à venir tâter le terrain des écouteurs zéro fil. Samsung propose en effet depuis peu ses Gear IconX, et Jabra a d’ores et déjà annoncé l’arrivée de ses futurs Elite Sport. La petite start-up peut-elle rivaliser face à ces géants et se faire une place parmi les meilleurs écouteurs Bluetooth ? Réponse dans la suite de notre article après une dizaine de jours à leur côté.

Unboxing

Les K’asq sont proposés dans une petite boite cartonnée plutôt bien réalisée. Une lucarne transparente permet d’obtenir une vue directe sur les écouteurs et l’on pourra donc rapidement jauger l’ergonomie et la taille de ces derniers. Le fabricant met évidemment l’accent sur la connectivité zéro fil, mais également sur la résistance des oreillettes à l’eau ou à la sueur. Il devrait donc être possible de les utiliser sans soucis pendant les activités sportives, et c’est un bon point.

Packaging écouteurs PKParis

A l’intérieur de la boite, les oreillettes sont accompagnées de plusieurs embouts afin de s’adapter à la plupart des oreilles mais également d’offrir une excellente tenue une fois insérées. Des coques supplémentaires en silicone sont également de la partie, permettant de personnaliser l’apparence des écouteurs (blanc, noir ou orange). On retrouve enfin une petite pochette de transport, et un boitier rigide qui fera lui office de Charge Box, permettant d’obtenir 8 heures d’autonomie supplémentaire. On y reviendra un peu plus tard.

Unboxing PKParis K'asq

Design & Ergonomie

Si les écouteurs intra-auriculaires ont souvent l’avantage d’être particulièrement compacts et discrets, ce n’est à première vue pas vraiment le cas de ces PKParis K’asq. Disposant d’une large coque rectangulaire intégrant toute la partie électronique des écouteurs, le produit ne tape pas vraiment dans l’œil par son esthétisme. Ses concurrents, tels que les Gear IconX de Samsung ou encore les Bragi The Dash proposent en effet un look apparaissant comme un peu plus travaillé, tout en rondeur.

Oreillette Bluetooth Stéréo

Les K’asq se montrent néanmoins particulièrement légers avec seulement 9 g par oreillette, et les finitions sont dans l’ensemble très correctes. Malgré une construction en plastique, les écouteurs apparaissent solides et on appréciera la certification IP55 promettant une résistance à la sueur et aux intempéries. En clair, il sera possible d’utiliser les écouteurs pour courir, même sous la pluie, mais n’espérez cependant pas les gardez avec vous à la piscine.

Un peu plus dans les détails, la coque de chaque oreillette est recouverte d’un revêtement en caoutchouc qui permettra de protéger les K’asq en cas de chute. Par défaut les écouteurs sont équipés d’une protection noire, mais comme expliqué un peu plus haut on pourra également opter pour un modèle orange ou blanc selon ses goûts.

Choix coloris écouteurs sans fil

Les oreillettes pouvant être utilisées de façon indépendantes, elles disposent chacune d’une panoplie de commandes. Sur la façade supérieure, deux premiers boutons permettent de gérer le volume sonore via une simple pression, mais également de passer d’une piste à l’autre via des pressions prolongées. A l’utilisation, ces commandes sont assez réactives mais demandent une pression un peu trop importante à notre goût. En clair, il est nécessaire de maintenir l’oreillette entre ses doigts lorsqu’on ajuste le volume, là où la concurrence opte pour des commandes tactiles bien plus pratiques.

Zoom boutons volume intra zéro fil

A l’arrière des oreillettes, on retrouve un troisième bouton qui sera lui utilisé pour la mise sous et hors tension de l’appareil. Une fois en route, ce même bouton pourra être utilisé pour gérer la lecture/pause de sa musique, mais également pour décrocher/raccrocher un appel téléphonique, les écouteurs embarquent évidemment un microphone.

Place maintenant aux embouts des PKParis K’asq, il s’agit de véritables écouteurs intra-auriculaires, à la différence des Bose SoundSport Pulse que l’on testait tout récemment par exemple. En clair, les embouts viennent se loger à l’intérieur des canaux auditifs, et non pas seulement à leur entrée. En pratique, ce choix permet d’obtenir une excellente isolation face aux bruits extérieurs et des basses souvent plus profondes.

Zoom bouton Power K'asq

Pour s’ajuster à la plupart des utilisateurs, plusieurs embouts sont proposés avec les écouteurs (S, M ou L), et chacun devrait pouvoir trouver un bon compromis entre maintien et confort. Les embouts en silicone sont également accompagnés par des ailettes, elles aussi proposées en plusieurs tailles. Un bon point pour les K’asq, qui une fois en place tiennent parfaitement, même lors d’exercices intenses. C’est évidemment un point crucial, surtout pour des écouteurs sans-fil que l’on pourrait à défaut perdre très rapidement.

Embouts ajustables sur écouteurs bluetooth vraiment sans fil

Le confort est également au rendez-vous. La pression exercée par les embouts est largement supportable et il est possible de garder les PKParis K’asq pendant des écoutes prolongées sans forcément ressentir de gênes. La connexion « zéro fil » apporte réellement un confort supplémentaire et une liberté de mouvement encore supérieure à celles des écouteurs sans-fil classiques. Un vrai bonheur !

Pour sécuriser encore un peu plus les écouteurs, PKParis propose de les faire légèrement pivoter vers l’arrière afin de faire rentrer en butée les ailettes avec le pavillon interne de l’oreille. De cette façon, le confort est légèrement impacté mais les oreillettes tiennent effectivement encore mieux en place.

Confort des écouteurs intra K'Asq

Connexion Bluetooth et appairage

Malgré l’absence de câble reliant les deux écouteurs, la connexion des PKParis K’asq vers un smartphone ou une tablette se fait très simplement. En pratique, il suffit de venir démarrer les deux oreillettes via le bouton « Play » présenté un peu plus haut, puis de venir activer la connexion via les menus habituels de son lecteur. Les écouteurs ne disposent pas d’une puce NFC pour une connexion rapide, mais la procédure ne prend que quelques secondes.

Notez que des annonces vocales vous accompagnent durant la procédure, ainsi qu’un système de diode permettant d’obtenir des retours visuels concernant l’état des écouteurs. Une fois la connexion établie vers un appareil, les écouteurs se reconnectent ensuite de façon automatique lors des prochaines utilisations. PKParis ne précise cependant pas le nombre d’appareils pouvant être mémorisés par les écouteurs. Notez également qu’il n’est pour l’instant pas possible de disposer d’une connexion multipoint, afin de par exemple visionner un film sur une tablette via les écouteurs tout en laissant ces derniers connectés à son smartphone en cas d’appel. Enfin, comptez environ une dizaine de mètre de portée avant de perdre le signal Bluetooth.

Qualite audio écouteurs zéro fil

Dernier point concernant la connexion Bluetooth, la latence. Si vous souhaitez utiliser les PKParis K’asq pour visionner un film sur une tablette ou un laptop, il est fort probable que vous subissiez un léger décalage entre l’audio et la vidéo. C’est malheureusement souvent le cas sur les modèles Bluetooth, et encore d’avantage sur les produits entièrement sans-fil. Des lecteurs tels que VLC permettent néanmoins d’ajuster facilement ces retards et de profiter d’un visionnage bien plus agréable.

Performances sonores

Jusqu’ici, ces PKParis K’asq s’en sortent plutôt bien en proposant une ergonomie correcte, un bon confort et un excellent maintien dans toutes les situations. Evidemment, ce n’est qu’une partie du contrat et reste à juger de la qualité audio des premiers écouteurs sans-fil de la marque.

Dès les premières minutes, les K’asq nous font malheureusement rapidement tomber de notre petit nuage. Si l’écoute se montre relativement agréable et claire à faible volume, l’ensemble s’emballe très rapidement dès que l’on commence à augmenter la puissance. Le son sature de façon importante et les distorsions viennent couvrir la majeure partie du spectre sonore. La qualité sonore est alors largement dégradée, et l’écoute en devient même difficile.

Performances sonores PKParis K'asq

Si l’on est loin d’une paire destinée aux audiophiles, les K’asq ont cependant l’avantage d’offrir une isolation très correcte face aux bruits extérieurs, permettant alors de profiter de sa musique sans forcément devoir augmenter plus que nécessaire le volume. Sous la barre des 40% de volume, les écouteurs offrent une restitution correcte et relativement homogène. On reste néanmoins sur notre faim, et la qualité sonore reste dans l’ensemble en dessous de nos attentes.

Du côté des appels téléphoniques, ce n’est pas non plus la fête. Le microphone a clairement du mal à capter notre voix de façon intelligible, et filtre difficilement les bruits extérieurs. Bref, pas de miracle de ce côté-là.

Autonomie

On termine cette présentation avec un petit point concernant l’autonomie de ces oreillettes entièrement sans-fil. Comptez environ 4 à 5 heures selon le volume d’écoute, ce qui reste dans l’idée un chiffre correcte pour un produit de ce type.

Pour pouvoir profiter un peu plus longtemps de sa musique, les K’asq sont livrés avec un petit boitier faisant également office de chargeur. Il suffira de venir placer les oreillettes à l’intérieur pour les recharger à tout moment et disposer d’une petite dizaine d’heures supplémentaires. Une solution pratique et efficace, qui permet également de protéger les oreillettes.

Boitier de recharge et transport

Ce boitier/chargeur se recharge ensuite directement via USB (comptez 2h30), et plutôt que de devoir transporter un câble de plus, PKParis fait le choix d’intégrer directement son connecteur au boitier. C’est plutôt bien vu.

Conclusion

Pour une première sur le secteur de l’audio, PKParis propose un produit pour le moins innovant et plutôt bien pensé. Fonctionnant entièrement sans-fil, ces petits écouteurs devraient séduire les utilisateurs à la recherche d’un produit confortable et offrant une parfaite liberté de mouvement. Si les performances sonores sont clairement très moyennes, on apprécie les efforts réalisés au niveau du maintien et de la construction, permettant de sécuriser les oreillettes aussi bien dans la vie de tous les jours que durant les activités sportives.

Tout n’est peut-être pas parfait, mais l’idée est clairement là et devrait séduire les utilisateurs ne recherchant pas forcément une qualité audio exceptionnelle. Disponibles aux alentours des 129€, ils devraient pouvoir se faire une petite place sous le sapin en cette fin d’année 2016.

Commander et voir les avis

Ajoutez une Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *