Skullcandy Hesh 3

La passe de trois !

Où l'acheter ?

Trouver les meilleurs prix

Points positifs

Plus discret que les précédents casques Skullcandy, le Hesh 3 s’en sort également mieux sur le plan sonore. On apprécie son excellente autonomie et son système de charge rapide.

Points négatifs

Peu d’accessoires livrés avec le casque. La construction souffre de quelques incohérences (sens de pivot des oreillettes par exemple) et d’une finition qui aurait pu être légèrement plus soignée. Pas d’ANC.

Points clés

  • Casque Bluetooth circum-auriculaire
  • Commandes sur oreillettes
  • Oreillettes pivotantes et pliables
  • Autonomie 22 heures
  • Charge rapide 10 minutes = 3 heures

En quelques mots

Dans une gamme où de nombreux casques Bluetooth se concurrencent, le nouveau modèle de Skullcandy pourrait bien tirer son épingle du jeu. Confortable et agréable à l’écoute, seul son manque de fonctionnalités supplémentaires pourra pousser les utilisateurs à s’orienter vers des modèles supérieurs.

Notre note

7.5/10

Commander en ligne

Test Skullcandy Hesh 3 Wireless

Et de trois ! Skullcandy revient sur la scène des casques Bluetooth avec un modèle revu sur le fond et la forme. Charnières articulées, nouveaux transducteurs, look moins tape à l’œil et autonomie monstrueuse, le Hesh 3 répond sur le papier à de nombreuses demandes des utilisateurs. De quoi créer la surprise à l’approche des fêtes de fin d’année ?

Skullcandy Hesh 3

Disponible aux alentours des 130€, le Skullcandy Hesh 3 Wireless devra faire face à la concurrence de modèles tels que le Plantronics BackBeat Pro 2, le Marshall Mid Bluetooth ou encore le plus abordable Jabra Move Wireless. On fait le point après une dizaine de jours à ses côtés.

Unboxing

Le casque est livré dans une boite cartonnée aux tons sombres, dévoilant une large photo du produit sur sa couverture. On y retrouve les principales caractéristiques du Hesh 3, avec un accent sur son autonomie et sa construction parfaitement adaptée à une utilisation nomade.

Unboxing du casque Skullcandy Hesh 3

A l’intérieur de la boite, le constructeur va clairement à l’essentiel. Le casque sans-fil est uniquement accompagné d’un livret d’utilisation très basique, et d’un câble 3.5 mm pour l’écoute filaire. Aucun accessoire supplémentaire n’est de la partie, et il faudra forcément repasser à la caisse pour y ajouter une pochette de protection ou encore un adaptateur avion.

Design & Ergonomie

A première vue, le nouveau Skullcandy Hesh 3 Wireless reprend les bases que l’on avait pu découvrir sur le précédent modèle Crusher Wireless (vérifier le prix). Disponible en plusieurs coloris, il présente un design néanmoins plus sobre et légèrement plus compact que celui-ci. Visuellement, la version noire présentée aujourd’hui se montrera la plus passe-partout, avec une esthétique assagie par rapport aux premiers casques et écouteurs Skullcandy.

Un bon casque Bluetooth à moins de 150 euros

Avec à peine plus de 200 g sur la balance, le casque se catégorise parmi les poids plumes. Une sensation renforcée par l’utilisation majoritaire de plastique, qui lui permettra de se placer comme l’un des casques Bluetooth Over-Ear les plus légers du marché. Revers de la médaille, le Hesh 3 n’inspire pas forcément une véritable sensation de robustesse, et le niveau des finitions se montre globalement assez moyen. Les plastiques utilisés semblent assez basiques, plusieurs marques d’assemblage sont visibles, et les angles des différente zones extensibles ou pivotantes auraient mérité d’être adoucies.

Les finitions du casque audio ne sont pas parfaites

Un peu plus dans les détails, on débute avec l’arceau de ce Skullcandy Hesh 3 Wireless. Plutôt fin, il est construit autour d’une tige métallique protégée d’une couverture en plastique. La partie interne intègre une zone de rembourrage, avec une mousse qui viendra uniquement reposer sur la partie supérieure du crâne. Niveau générosité des mousses, on a connu mieux, même si comme nous le verrons un peu plus bas le confort général du casque se montre correct.

L’arceau pourra être ajusté via un système cranté assez classique, alors que son large déploiement devrait lui permettre de s’adapter à la plupart des utilisateurs. A la différence de certains concurrents, on pourra regretter l’absence de marquages permettant de trouver en un clin d’œil son réglage favori.

L'arceau dispose d'un rembourrage discret mais confortable

Aux extrémités du bandeau, un système de pivot permet de replier les oreillettes vers l’intérieur de l’arceau, mais également à plat. Un bon point pour le Skullcandy Hesh 3 Wireless, puisque les constructeurs optent généralement pour l’une ou l’autre des méthodes. En pratique, cette conception permettra de facilement ranger le casque dans un sac, mais pas forcément d’améliorer le confort une fois autour du cou. En effet, et à notre grande surprise, ce sont les coques et non pas les coussinets qui viendront appuyer contre les clavicules.

Casque audio pliable

Place maintenant aux oreillettes, qui présentent un style minimaliste à souhait. Sans le moindre logo ni marquage, les amateurs de sobriété devraient apprécier. Sur la tranche de l’oreillette droite, une zone est réservée aux commandes du Hesh 3. Trois boutons permettent d’allumer ou d’éteindre le casque, d’ajuster le volume sonore, de passer d’une piste à l’autre ou encore de répondre à des appels téléphoniques. Les manipulations se font très simplement, via des pressions plus ou moins prolongées.

On change de musique depuis les oreillettes

Toujours sur cette même oreillette, on notera la présence d’un port micro-USB pour venir recharger la batterie interne du casque, ainsi qu’un port 3.5 mm réservé à l’écoute filaire. On pourra donc profiter du casque de manière passive, même si l’absence d’une télécommande sur le câble limitera clairement le confort d’utilisation.

Casque circum-auriculaire, le Skullcandy Hesh 3 Wireless dispose de coussinets venant entièrement englober les oreilles de son utilisateur. Le rembourrage en mousse se montre généreux, et le revêtement en similicuir agréable au toucher. Si l’ensemble ne rivalise évidemment pas avec les meilleurs modèles du secteur (Parrot Zik 3, BeoPlay H4, Bose QC35…), cela reste plus que correcte pour un casque avoisinant les 130€.

Casque sans-fil de Skullcandy

Une fois sur la tête, le confort est au rendez-vous. L’arceau, bien que compact, réparti efficacement le poids du casque alors que les oreillettes exercent une pression suffisante pour maintenir le Hesh 3 sans forcément provoquer un effet de « pince » au niveau des tempes ou de la mâchoire. La profondeur des oreillettes devrait également limiter l’apparition de douleurs au niveau des oreilles, même si cela dépendra évidemment de la morphologie de chacun. Notons finalement qu’un revêtement interne en mesh limite la sensation de chaleur.

Connexion Bluetooth et fonctionnalités supplémentaires

Comme sa dénomination Wireless l’indique, le Skullcandy Hesh 3 est avant tout pensé pour être utilisé en sans-fil. Pour cela, il profite d’une connexion Bluetooth 4.1, offrant une portée d’environ 10 mètres.

La connexion s’effectue de manière classique, en venant rechercher le casque parmi la liste des périphériques disponibles depuis le menu Bluetooth de votre smartphone, tablette ou ordinateur portable. Le casque ne dispose pas de puce NFC pour une connexion simplifiée, et il ne semble pas possible de venir connecter celui-ci à plusieurs sources simultanément.

Concernant les fonctionnalités supplémentaires, le Hesh 3 reste plutôt discret. Outre ses commandes sur les oreillettes et la présence d’un microphone intégré, le casque sans-fil de Skullcandy n’apporte pas grand-chose de plus sur la balance. Ici, pas d’application mobile pour ajuster le rendu sonore, ni de réduction active du bruit. A la différence du Skullcandy Crusher, le moteur offrant un retour haptique en fonction des basses n’est également pas de la partie.

Performances sonores

Si la construction du Hesh 3 connait de nombreux changements face au précédent Hesh 2, la partie audio a également été revue. Première modification de taille, et c’est le cas de le dire, les haut-parleurs. Pour cette nouvelle version, Skullcandy passe sur des drivers de 40 mm, en lieu et place des précédents modèles 50 mm.

A l’écoute, ce changement ne retire rien à la belle puissance du Hesh 3, présentant un son à la fois riche et globalement bien maitrisé. Evidemment, les audiophiles à la recherche d’une reproduction flat et parfaitement homogène se tourneront vers des modèles plus pointus, mais pour l’écoute nomade le casque de Skullcandy n’a pas à rougir face à la concurrence.

Qualité audio du Skullcandy Hesh 3

Les basses fréquences bénéficient d’un léger boost leur offrant une belle amplitude, sans pour autant s’égarer dans les travers de certains modèles sans-fil. Ici, le bas du spectre reste relativement bien maitrisé, même si l’ensemble pourra dévoiler quelques limites en poussant un peu trop le volume.

Les médiums présentent également une belle sonorité, avec des parties vocales joliment retranscrites, et surtout intelligibles. Les basses ne prennent pas le dessus, et laisse au Hesh 3 l’avantage de pouvoir s’en sortir sur une multitude de genres musicaux. Terminons avec les aigus, qui sauront apporter leur lot de détails. Attention néanmoins aux amateurs ayant l’habitude de pousser un peu trop le volume, certaines fréquences pouvant se montrer agressives sur la durée.

Casque audio Bluetooth de chez Skullcandy

En ce qui concerne le microphone intégré, pas de miracle. S’il reste tout à fait possible d’utiliser le casque tel un kit mains-libres dans des environnements calmes, difficile d’en dire autant en extérieur. Pour peu que l’ambiance générale soit bruyante, ou que le vent fasse des siennes, on conseillera plutôt de sortir son smartphone.

Autonomie

Avant d’en terminer avec cette présentation, petit point concernant l’autonomie. Elément essentiel à prendre en compte ans le choix d’un casque Bluetooth, le casque de Skullcandy s’en sort ici avec brio. Le Hesh 3 affiche en effet une autonomie de 22 heures, qui pourra évidemment varier en fonction du volume d’écoute (aussi bien positivement que négativement).

Outre cette excellente autonomie, on notera que le casque dispose d’un système de charge rapide permettant de profiter de plus de 2 heures supplémentaires après l’avoir seulement relié une dizaine de minutes à un port USB. Un excellent point pour les utilisateurs ayant zappé la case recharge avant de partir au boulot !

Conclusion

A la recherche d’un casque Bluetooth discret, confortable et endurant ? Le Skullcandy Hesh 3 pourrait bien se placer comme un candidat idéal ! Offrant des performances sonores maitrisées, une excellente autonomie et une construction particulièrement légère, le nouveau casque du constructeur américain est clairement une bonne surprise.

Si l’on pourra regretter des finitions en deçà de certains concurrents et surtout l’absences de véritables fonctionnalités supplémentaires, le Hesh 3 conserve un rapport qualité/prix intéressant avec un tarif affiché sous la barre des 150€.

Commander en ligne

Ajoutez une Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *