BeoPlay P2

Un minimalisme poussé à l’extrême

Où l'acheter ?

Trouver les meilleurs prix

Points positifs

La P2 est probablement l’une des plus belles enceintes portables actuellement disponibles sur le marché. On apprécie son design minimaliste et épuré, mais aussi sa belle puissance sonore compte-tenu de sa taille.

Points négatifs

A vouloir simplifier les commandes, BeoPlay en oublie l’essentiel. Il est impossible de revenir à la piste précédente ou même d’ajuster le volume depuis l’enceinte. Pour le prix, quelques accessoires supplémentaires auraient également été accueillis à bras ouverts.

Points clés

  • Mini enceinte Bluetooth
  • Résistance poussières et éclaboussures
  • Commandes par tapotements et secousses
  • Rechargement par USB-C
  • Application mobile
  • Entre 5 et 10 heures d'autonomie

En quelques mots

Plus petite enceinte de la gamme BeoPlay, la P2 est une très belle enceinte miniature, capable de vous accompagner un peu partout. Pour autant, malgré son joli design et sa bonne tenue sonore, l’utilisation reste moins intuitive que certaines concurrentes plus abordables.

Notre note

7/10

Commande en ligne

Test BeoPlay P2

La gamme B&O BeoPlay continue de s’étoffer, et après le modèle A1 présenté il y a peu, c’est aujourd’hui sur la plus petite enceinte Bluetooth du constructeur que l’on porte notre attention : la nouvelle BeoPlay P2.

A la fois plus compacte et abordable que ses grandes sœurs, la P2 se démarque une nouvelle fois de la concurrence par un design toujours plus épuré. Peut-être même un peu trop ce coup-ci, puisque l’enceinte sans-fil de BeoPlay opte pour une connectique et des commandes minimalistes qui ne seront pas forcément au goût de tous.

BeoPlay P2, la plus petite enceinte bluetooth de la marque

Proposée aux alentours des 160€, l’enceinte P2 aura fort à faire pour s’imposer face à une concurrence toujours plus coriace. Entre les modèles miniatures souvent bien plus abordables et les enceintes un peu plus imposantes présentent dans sa gamme de prix, pas dit que le nouveau modèle de BeoPlay trouve véritablement sa place. On fait le point.

Unboxing

La P2 est proposée dans une boite cartonnée bien plus compacte que celle présentée avec le modèle A1. On y retrouve à nouveau plusieurs photos du produit, ainsi que ses principaux points forts. Le constructeur danois met notamment l’accent sur le côté transportable de son enceinte, ses fonctionnalités « intelligentes » (on y reviendra) et sa qualité de construction.

Unboxing de la P2

A l’intérieur de la boite, pas grand-chose de plus que sur le précédent modèle, puisque la BeoPlay P2 est uniquement accompagnée d’un petit guide d’utilisation et d’un câble USB-C. Encore une fois, on regrette l’absence d’une housse de protection !

Design & Ergonomie

Pour ce nouveau modèle P2, changement de format du côté de chez Bang & Olufsen. A mi-chemin entre la conception circulaire de l’A1 et le design rectangulaire de la P1, BeoPlay opte cette fois-ci pour un look ovale et plat, bien plus facile à prendre en main.

Quelle enceinte choisir entre la BeoPlay P2 et la BeoPlay A1

Avec une longueur de 14 cm pour 8 cm de largeur et 2.8 cm de hauteur, la BeoPlay P2 se veut également bien plus compacte. Des dimensions qui se traduisent par un poids contenu, puisque l’enceinte affiche seulement 275 g sur la balance. Pas de doutes, ce nouveau modèle est véritablement pensé pour être emporté un peu partout.

Une petite sangle en cuir est d’ailleurs de la partie, permettant de sécuriser l’enceinte lorsque l’on garde celle-ci à la main. Un bon point, qui évitera de voir la P2 s’écraser au sol si l’on venait à la faire tomber pendant ses déplacements.

Enceinte Bluetooth design

Côté look, la marque se démarque de la concurrence avec un modèle on ne peut plus épuré. La partie supérieure est recouverte d’une large grille en aluminium anodisé, alors que la base de l’enceinte opte pour une construction en plastique et en gomme. L’ensemble est annoncé comme résistant aux poussières et aux éclaboussures, et devrait en toute logique pouvoir encaisser quelques chutes.

Mini-enceinte portable Bluetooth de chez B&O BeoPlay

L’enceinte n’apparait néanmoins pas aussi robuste qu’une petite JBL Clip 2 ou une UE Wonderboom (vérifier le prix), et une utilisation un peu plus extrême devrait probablement laisser apparaître quelques séquelles. Pas vraiment une surprise, le produit misant bien plus sur son côté élégant que baroudeur.

En parlant d’élégance, on notera que l’enceinte est proposée dans de nombreux coloris mates, du beige (ici testé) au bleu en passant par le noir ou encore le violet. Chacun devrait pouvoir trouver une enceinte à son goût, un peu comme le font JBL et UE avec leurs produits phares.

L'enceinte se glisse dans une poche de jean

Place maintenant à l’utilisation de l’enceinte, et vous avez probablement déjà remarqué l’absence du moindre bouton physique. Enfin presque, car un bouton s’est discrètement caché à son dos, sous le logo B&O. Une simple pression permettra d’allumer ou d’éteindre la BeoPlay P2, alors qu’un maintien de 2 secondes activera le mode d’appairage Bluetooth.

Les autres commandes seront gérées de façon assez originale, puisque l’on devra tapoter 2 fois sur le capot de l’enceinte pour mettre sa musique en Lecture/Pause, et tout simplement secouer la P2 pour passer à la piste suivante. Pour le reste, il faudra forcément passer par l’appareil source. En clair, impossible d’ajuster le volume sonore depuis l’enceinte, ni même de revenir à la piste suivante. Alors oui, difficile de reprocher grand-chose au look de la P2, mais l’on a clairement connu plus complet en termes de commandes !

La lecture se gère en tapotant sur l'enceinte

La connectique de l’enceinte est également simplifiée au maximum, puisque l’on retrouvera uniquement un port USB-C. Il pourra être utilisé pour recharger la batterie interne de l’enceinte, mais également pour transformer celle-ci en haut-parleur externe, sur un ordinateur portable par exemple. Une fonctionnalité bienvenue, qui ne pardonnera néanmoins pas l’absence d’un port mini-jack 3.5 mm.

La connectique se limite à un port USB-C

Connexion Bluetooth et application mobile BeoPlay

A l’instar du modèle A1, la BeoPlay P2 n’embarque pas de puce NFC. La connexion Bluetooth devra donc s’effectuer de manière classique, en venant sélectionner l’enceinte parmi la liste des appareils disponibles depuis son smartphone, sa tablette ou encore son laptop.

La connexion s’effectue en quelques secondes, et il semble possible de venir appairer deux sources simultanément afin de basculer facilement de l’une à l’autre. On pourra alors transmettre sa musique depuis une tablette, et basculer vers son smartphone lorsque l’on reçoit un appel téléphonique. L’enceinte dispose évidemment d’un micro intégré, permettant de transformer celle-ci en un kit mains-libres.

L'enceinte se connecte uniquement en sans-fil

La petite enceinte sans-fil de BeoPlay est également compatible avec l’application mobile du même nom. Disponible sur iOS et Android, elle pourra être utilisée pour naviguer entre ses pistes musicales, mais également pour ajuster son rendu sonore via les options ToneTouch.

On pourra également paramétrer les actions liées aux tapotements ou aux secousses afin d’ajuster le comportement de l’enceinte. Parmi les choix proposés, on aura la possibilité d’activer l’assistant vocal de son smartphone, d’activer les effets ToneTouch ou de mettre en place une alarme afin d’utiliser l’enceinte comme un réveil.

Performances sonores

Pour sa petite P2, BeoPlay fait le choix d’une enceinte mono. Si l’on perd évidemment en spatialisation, ce n’est pas forcément une mauvaise chose en soit. De par leur compacité, les mini enceintes Bluetooth peinent généralement à offrir une véritable séparation lorsqu’elles optent pour une construction stéréo.

L’enceinte garde cependant l’avantage d’offrir un son à 360° lorsqu’elle est positionnée à plat, dans sa position la plus confortable. Que l’on soit placé devant ou derrière celle-ci, la qualité d’écoute restera donc identique, et tout le monde pourra profiter d’un rendu sonore optimal. Un véritable avantage si vous souhaitez l’utiliser pour animer quelques soirées entre amis.

Performances sonore de l'enceinte

A l’utilisation, la BeoPlay P2 présente une puissance sonore assez impressionnante pour sa taille. Bien qu’elle puisse facilement se glisser dans une poche, la petite enceinte sans-fil de B&O reste capable de sonoriser une pièce de taille moyenne, sans forcément saturer à tous les niveaux. Malheureusement, et comme sur le modèle A1, les choses pourront un peu se compliquer lorsque l’on poussera l’enceinte dans ses retranchements.

Enceinte portable petite et puissante

On conseillera donc de se limiter à un volume d’écoute modéré, où l’on pourra alors profiter de basses clairement généreuses bien que parfois un peu brouillonnes. Les médiums présentent de leur côté une belle maitrise, avec un son à la fois riche et chaleureux. L’écoute se montre agréable, et même si l’ensemble ne sera peut-être pas aussi détaillé que certaines enceintes plus imposantes, la qualité sonore globale reste convaincante.

Autonomie

10 heures d’autonomie sont annoncées par BeoPlay pour sa nouvelle P2. En pratique, les résultats pourront largement varier en fonction du volume d’écoute, et il faudra clairement opter pour une puissance limitée si l’on souhaite atteindre de telles valeurs.

Présentation de la nouvelle enceinte de B&O BeoPlay

Comptez plutôt 5 à 7 heures d’autonomie à un volume d’écoute moyen, ce qui reste à l’utilisation plus que correcte pour un produit si compact. L’enceinte se recharge en environ 2 heures via le câble USB-C fourni dans la boite, et un indicateur lumineux placé sous la grille clignotera en rouge une fois l’autonomie passée sous la barre des 10%.

Conclusion

Misant beaucoup sur son design on ne peut plus minimaliste, la BeoPlay P2 devrait pouvoir faire de l’œil aux utilisateurs recherchant un produit à la fois élégant, simple d’utilisation et performant. Pour autant, cette simplification des commandes ne sera probablement pas au goût de tous, et de nombreux utilisateurs regretteront l’absence d’une gestion directe du volume ou d’un port auxiliaire.

Côté audio, le rendu se montre convaincant et surtout étonnement puissant pour une si petite enceinte, mais de nombreuses concurrentes sont aussi capables d’offrir des résultats particulièrement probants à des tarifs bien inférieurs. La P2 n’est pas une mauvaise affaire en soit, mais avec un tarif avoisinant les 160€ il reste difficile de la recommander face à une JBL Clip 2 (vérifier le prix), une UE Roll 2 (vérifier le prix) ou encore une JBL Flip 4 (vérifier le prix).

Commande en ligne

Ajoutez une Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *