Sony MDR-100AAP h.ear

Le casque nomade Hi-Res haut en couleur
  • |

Où l'acheter ?

Trouver les meilleurs prix

Cliquez pour consulter la disponibilité et les prix actualisés.

Points positifs

Le nouveau h.ear de Sony offre un excellent confort, grâce à un poids réduit et des coussinets agréables. Le côté coloré du design apporte une touche fun tout en restant relativement sobre alors que les performances sonores se montrent très bonnes pour le prix.

Points négatifs

La télécommande ne permet pas de gérer le volume sonore de sa musique. A côté de ça, l’isolation passive est moyenne et le rendu sonore manque un poil de puissance à notre goût.

Points clés

  • Casque filaire circum-aural
  • Transducteurs HD 40mm - 60kHz
  • Compatible Hi-Res Audio
  • Oreillettes repliables vers l'intérieur de l'arceau
  • Télécommande avec micro intégré - Pas de gestion du volume
  • Pochette de protection et transport

En quelques mots

Si vous cherchez un casque filaire simple et élégant mais doté d’une touche d’originalité, le nouveau modèle de Sony est fait pour vous. Avec un design réussi, un confort bien maitrisé et une qualité audio s’approchant de celle de casques bien plus chers, on devrait le retrouver sur de nombreuses têtes cette année.

Notre note

7/10

Commander sur Amazon

Test Sony MDR-100AAP

Envie d’en savoir plus ? Découvrez notre essai complet et imagé

Récemment présenté lors des derniers salons électroniques de l’année 2015, le nouveau Sony MDR-100AAP (ou Sony h.ear on pour les intimes) est un casque audio filaire au design relativement simple mais clairement coloré, qui devrait ravir un public jeune à la recherche de produits à la fois performants et « stylés ». Un choix pas vraiment surprenant, avec un marché s’étant grandement démocratisé depuis quelques années, notamment après l’arrivée massive des casques Beats.

Outre son design accrocheur, le MDR-100AAP dispose également d’une compatibilité Hi-Res Audio qui devrait en pratique offrir d’excellentes performances sonores sans pour autant exploser votre compte en banque, puisqu’il est affiché à un tarif avoisinant les 170€ chez la majorité des revendeurs.

Pour autant, sans fonctionnalités avancées comme le Bluetooth, la réduction active de bruit ou encore des commandes au niveau de ses oreillettes, ce premier modèle de la gamme Sony h.ear est-il une bonne affaire ? Réponse après deux bonnes semaines d’utilisation à ses côtés.

Sony MDR-100AAP

Unboxing

Le casque est présenté dans une boite plutôt classique, affichant sur sa face avant une large photo du modèle vu de côté. On y découvre notamment le côté coloré du casque, avec pour notre essai une version bleu turquoise particulièrement jolie. Peu d’indications supplémentaires sont proposées sur le côté recto du packaging, si ce n’est une compatibilité plutôt complète puisque le casque pourra fonctionner avec des appareils Android, iOS, BlackBerry ou encore Windows Phone.

Boite recto et verso

A l’arrière de la boite, on retrouve plus d’informations sur le produit, avec notamment la mise en avant des haut-parleurs 40mm, le système de pliage ou encore le confort des oreillettes. L’ensemble est bien intelligemment associé aux couleurs du produit, offrant une présentation sobre mais efficace.

A l’intérieur, le casque est positionné dans un moule en carton rigide. Il est accompagné d’une pochette de transport assortie à la couleur du produit, d’un câble détachable disposant d’une télécommande ainsi que des habituels manuels de garantie et d’utilisation.

Unboxing du Sony MDR-100AAP h.ear on

Design & Ergonomie

Comme expliqué un peu plus haut dans notre article, une des principales différences du Sony MDR-100AAP par rapport à la concurrence se situe au niveau de son design particulièrement coloré. Outre la version bleue dont nous disposons pour cet essai, le casque est également proposé dans des tons gris, roses, jaunes ou encore rouges, de quoi permettre à chacun de trouver un casque à son image ! L’idée est plutôt réussie puisque le rendu se montre clairement convaincant et pas cheap pour un sou, au contraire ! L’ensemble apparaît aux premiers abords particulièrement solide et semble offrir des finitions clairement bien réalisées, à l’image de ce que propose habituellement la marque nipponne.

Casque nomade à 150 euros

Le casque dispose d’une armature plutôt classique, construite dans un plastique à la fois rigide et souple, offrant une résistance correcte aux torsions. L’aspect métallisé de l’arceau offre au produit un aspect relativement premium tout en restant sobre dans la majorité des coloris. A l’intérieur de celui-ci, un revêtement en similicuir recouvre une zone rembourrée, qui apporte en pratique un bon confort en répartissant efficacement le poids du casque sur le crâne.

Casque audio pliable de Sony

L’arceau en lui-même est bien évidemment extensible, avec des crans bien marqués mais malheureusement pas numérotés à l’image du récent Parrot Zik 3 que nous testions il y a quelques semaines. Aux extrémités de cet arceau, un mécanisme permet de faire légèrement pivoter les oreillettes sur un axe vertical, mais surtout de replier ces dernières vers l’intérieur afin de facilement ranger le casque dans sa pochette de transport. En pratique, on préfère cependant les systèmes offrant un repli à plat, souvent plus pratique pour glisser un casque entre ses affaires ou pour positionner le casque autour du cou.

Zoom sur l'arceau extensible

Les oreillettes se montrent particulièrement sobres, avec une coque extérieure en aluminium ne disposant pas de la moindre fioriture. En clair, si ce n’est les deux discrets marquages Sony de chaque côté de l’arceau, le MDR-100AAP se montre plutôt élégant, à l’opposé de la direction prise par certains constructeurs. Le revêtement brillant offre un excellent rendu et semble relativement résistant, ne marquant pas si facilement aux rayures comme on pourrait l’imaginer. Un bon point donc, même si on ne saura que vous conseiller de le garder dans sa pochette lors des transports. Sur le côté gauche, on retrouve la seule connectique du casque, un port mini jack 3.5mm. Notez cependant que celui-ci est un peu différent des ports standardisés, avec deux petits espaces permettant de sécuriser le connecteur une fois en place.

Zoom connectique microjack 3.5mm

Côté intérieur, les oreillettes disposent de coussinets en mousse à mémoire de forme, avec un revêtement similicuir similaire à celui présent sur l’arceau. A notre surprise, et bien que le casque se surnomme « h.ear on », les oreillettes sont finalement plutôt larges et viennent englober entièrement les oreilles. Il s’agit donc plutôt d’un modèle circum-aural que supra-aural, attention donc si vous êtes à la recherche d’un produit particulièrement compact, auquel cas il faudra plutôt s’orienter vers un Bose SoundLink On-Ear par exemple.

Confort du Sony MDR-100AAP

Une fois sur la tête, le Sony MDR-100AAP offre un excellent confort, malgré un rembourrage des coussinets plus fins que certains concurrents. La pression est repartie de façon homogène, aussi bien au niveau des oreillettes que de l’arceau et le casque se fait rapidement oublié. Sur les écoutes prolongées, aucune gêne particulièrement n’est à signaler, si ce n’est une certaine chaleur comme souvent avec les modèles « Over-Ear ». Autre point positif, les coussinets n’exercent pas de pression trop importante sur les branches des lunettes, ce qui est finalement plutôt rare !

Casque Sony h.ear ON

Au niveau du maintien, c’est là encore une réussite, puisque le nouveau casque de Sony reste parfaitement en place et ne glisse pas vers l’avant ou l’arrière au moindre mouvement de tête. Attention cependant, il n’est cependant pas forcément destiné aux sportifs, n’offrant pas de résistance particulière à la sueur ni de matériaux adéquats à l’image du Soul Transform.

A l’utilisation, le Sony MDR-100AAP à l’avantage de disposer d’un câble détachable. Une aubaine tant ces produits se retrouvent souvent à la poubelle à cause d’un connecteur défaillant ne pouvant pas être remplacé. Autre bon point, il s’agit d’un câble plat, disposant d’un revêtement anti-nœuds se montrant particulièrement efficace. Aux extrémités, il dispose d’un connecteur coudé mini-jack pour une connexion directe à votre Smartphone ou lecteur MP3, et un second connecteur droit toujours en mini-jack côté casque.

Casque avec câble détachable

Une télécommande (avec micro) est également au programme, même si cette dernière se montre plutôt décevante. En effet, elle ne dispose que d’un seul et unique bouton, permettant seulement de mettre sa musique en lecture/pause, de passer d’une piste à l’autre via des pressions rapides ou de décrocher/raccrocher un appel. Vous l’aurez compris, impossible de gérer directement le volume depuis la télécommande, ce qui pour nous est une aberration pour un produit proposé aux alentours des 150€. On se retrouve à devoir sortir régulièrement son Smartphone de sa poche pour ajuster le volume selon les pistes, ce qui peut s’avérer relativement pénible à la longue.

Télécommande avec micro

Outre ce léger défaut, le Sony h.ear se montre donc plutôt correct en termes de design et de confort. Le côté sobre et coloré du casque est clairement réussi, affichant un style moderne sans pour autant tomber dans le « m’as-tu vu ». Sur la tête, pas grand-chose à reprocher au casque et les finitions sont bien réalisées. Reste maintenant à voir si l’écoute en elle-même est toute aussi agréable.

Performances sonores

Il y a quelques temps, nous vous présentions le Sony MDR-1A, qui jusqu’à aujourd’hui reste un de nos casques filaires favoris, grâce notamment à un excellent confort et des performances sonores parfaitement maitrisées.

A l’image de ce modèle, le nouveau MDR-100AAP dispose également de transducteurs HD 40mm, compatible maintenant avec la fonctionnalité Hi-Res Audio. Dans l’ensemble, les performances sonores se montrent bien homogènes, avec des fréquences bien équilibrées et balancées. On retrouve une petite dose supplémentaire de basses, offrant un relief supplémentaire sur de nombreux titres sans pour autant tomber dans la surenchère.

Casque Sony h.ear on

Ces basses légèrement boostées sont accompagnées par des médiums clairs et équilibrés, permettant une belle mise en valeur des parties vocales. Le casque pourra donc aussi bien vous accompagner sur votre playlist favorite que pour regarder un film ou une série. Et comme il s’agit d’un modèle filaire, aucun problème de latence ici à la différence de certains modèles Bluetooth.

En poussant le volume, aucune distorsion n’est à signaler même si on regrette un léger manque de puissance. En effet, à l’écoute depuis un iPhone 5, la puissance maximale reste en dessous de nos espérances et on se retrouve rapidement à pousser le volume à fond dans les environnements les plus bruyants.

Face à la concurrence, et notamment au Sennheiser Momentum 2.0, le Sony h.ear s’en sort plutôt bien, offrant un rendu tout à fait convenable pour le tarif. La différence avec des casques moins couteux se fait surtout sur les fichiers peu compressés, notamment les FLAC où on se retrouve parfois à redécouvrir certains de ses morceaux favoris. Le modèle de Sennheiser offre cependant une sonorité un peu plus dynamique et entrainante que le modèle de Sony.

Performances Sony h.ear on

Du côté de l’isolation, les coussinets assurent une réduction passive plutôt correcte, permettant de filtrer une bonne partie des sons extérieurs lorsque la musique est lancée. Dans des environnements plus bruyants, comme le métro ou durant un vol, on reste cependant encore très loin des modèles à réduction active de bruit comme le Bose QC25.

Dernier point concernant les performances, le micro intégré. Comme souvent avec les casques et les écouteurs nomades, il est possible de décrocher des appels téléphoniques et utiliser ces derniers à la manière d’un kit mains-libres. Le micro étant positionné sur la télécommande, il faudra s’assurer que cette dernière reste relativement proche de la bouche et qu’elle ne soit pas couverte pour en tirer le maximum de ses performances. Dans ces cas-là, la voix est capturée de façon claire et précise, et reste parfaitement audible pour le destinataire.

Etui de transport pour casque audio

Conclusion

Si le nouveau Sony MDR-100AAP n’est pas une révolution sur le secteur, il devrait pouvoir se faire une petite place sur un marché qui n’a rarement été aussi concurrentiel. Son design coloré, robuste et bien fignolé lui permet de se démarquer face à de nombreux produits disponible dans cette gamme de prix. Moins chers que des modèles comme le Sony MDR-1A, il reste cependant tout à fait performant une fois sur les oreilles, offrant une retranscription homogène accompagnée de basses bien présentes apportant une touche de relief supplémentaire.

Pour un prix tournant autour des 150-170€, on regrette cependant des fonctionnalités plutôt légères, avec notamment l’absence de commandes pour gérer le volume ou un câble détachable difficilement remplaçable. Des défauts qui viennent légèrement entacher la note finale du casque, mais qui n’enlèvent rien à ses excellentes performances.

Commander sur Amazon

2 Commentaires

Des questions ou un avis ? C'est par ici !
  1. NGUYEN

    Bonjour,

    le câble est amovible mais est particulier puisqu’il y a une sécurité. Pouvons nous acheter un câble original?
    Si non, quel modèle pouvons nous acheter pour remplacer le câble original ?
    ( les câbles standards ne sont pas compatibles)

    Je vous remercie d’avance.

Ajoutez une Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.