Sony MDR-1000X

Le Bose QC35 a du soucis à se faire !

Où l'acheter ?

Trouver les meilleurs prix

Points positifs

Modèle en termes de confort, le Sony MDR-1000X se démarque surtout par une réduction de bruit active terriblement efficace et une excellente qualité d’écoute pour un casque Bluetooth. Les nombreuses petites fonctionnalités contribuent également à la bonne impression générale de ce modèle.

Points négatifs

Le prix sera évidemment l’un des freins principaux à l’achat. Pour le reste, on pourra regretter des commandes tactiles parfois hasardeuses et l’absence d’une application dédiée.

Points clés

  • Casque Bluetooth NFC
  • Compatible LDAC
  • Commandes tactile sur les oreillettes
  • Réduction Active du Bruit
  • Fonctionnalité Ambient Sound
  • Autonomie 20 heures
  • Etui de protection zippée et adaptateur avion

En quelques mots

A l’image du dernier modèle de chez Bose, le nouveau casque de Sony est une véritable réussite. Confortable, performant et efficace, difficile de lui résister une fois sur les oreilles. A la différence de nombreux casques anti-bruit, le MDR-1000X tire clairement son épingle du jeu et devrait facilement faire fondre les utilisateurs nomades.

Notre note

9.5/10

Commander en ligne

Test Sony MDR-1000X

Envie d’en savoir plus ? Découvrez notre essai complet et imagé

Disponible depuis maintenant quelques mois, le Sony MDR-1000X se positionne comme l’un des casques nomades les plus aboutis de la marque. Pensé pour venir concurrencer le Bose QC35 sur son propre terrain, à savoir celui des casques Bluetooth à réduction de bruit, il pourrait bien créer la surprise sur ce secteur et s’imposer comme une véritable référence.

Pour cette seconde incursion dans le monde des casques anti-bruit (après le Sony H.Ear déjà présenté ici), Sony n’a clairement pas lésiné sur les moyens. Annoncé comme un véritable modèle en termes de confort et de performances sonores, le MDR-1000X nous promet également une réduction de bruit vraiment efficace, couplée à un fonctionnement Bluetooth compatible LDAC et des commandes tactiles. Tout un programme !

Sony MDR-1000X

Proposé aux alentours des 399€, le casque n’est cependant clairement pas donné, et se paie même le luxe de dépasser le QuietComfort 35 d’une petite vingtaine d’euros. Outre le modèle de chez Bose, il faudra aussi compter sur le récent Sennheiser PXC 550 (proposé au même tarif de 399€) et le Plantronics BackBeat Pro 2 qui de son côté reste légèrement plus abordable (comptez environ 249€).

Unboxing

Le casque est proposé dans une belle boite cartonnée recouverte d’une couverture présentant ses principales fonctionnalités. La face avant affiche une large photo du casque vu de profil, accompagné par une pléthore de logos et certifications. A l’arrière, on découvre une seconde photo du casque ainsi que le fonctionnement des commandes tactiles ou encore le contenu de la boite.

Packaging casque ANC Sony

A l’intérieur, le MDR-1000X est accompagné par un étui de protection rigide, un cable mini-jack 3.5 mm pour l’écoute filaire, un câble USB/Micro-USB pour recharger sa batterie interne et enfin un adaptateur avion. Le bundle est donc plutôt complet, et c’est la moindre des choses pour un casque fleuretant avec la limite des 400€.

Unboxing Sony MDR-1000X

Design & Ergonomie

Si le Sony MDR-1000X reprend dans les grandes lignes le format proposé depuis plusieurs années par les précédents modèles de sa gamme, la qualité apparait clairement un cran au-dessus. Dès le premier coup d’œil et la première prise en mains, le dernier-né de chez Sony présente un côté Premium qui fait clairement son petit effet.

L’ensemble se veut pourtant assez minimaliste, avec un style à la fois simple et épuré. Ici, on ne fait pas dans le tape à l’œil mais plutôt dans l’élégance, notamment avec ce coloris beige des plus réussis. Si vous cherchez quelque chose d’encore plus discret, notez que le casque est également proposé dans un coloris entièrement noir.

Casque audio premium

Côté construction, rien à redire concernant ce nouveau MDR-1000X. Arceau métallique, plastiques chromés, similicuir de qualité, tout semble très propre et surtout parfaitement fini. Toutes les marques d’assemblage sont parfaitement cachées, et aucun élément ne présente le moindre jeu ni grincement. L’ensemble est également relativement compact pour un casque circum-auriculaire et affiche sur la balance un poids de seulement 275 g.

Place maintenant aux détails, en commençant comme d’habitude par l’arceau. Conçu en métal, il apporte au casque une belle tenue tout en lui permettant de parfaitement résister aux chocs, torsions et autres extensions. Clairement, c’est du solide. A l’intérieur, on retrouve une mousse positionnée sur sa partie centrale. Elle est recouverte d’un revêtement en cuir et apporte, comme nous le verrons plus bas, un excellent confort une fois le casque sur les oreilles.

Arceau Sony MDR1000X

La taille de l’arceau est évidemment ajustable, et il suffit simplement de déplacer les oreillettes vers le bas afin d’augmenter son envergure. Les crans sont bien marqués mais ne présentent pas le moindre repère visuel. Il faudra donc y aller au feeling pour retrouver son réglage à chaque nouvelle utilisation. Notez également que cette partie coulissante n’est pas métallique mais bien en plastique.

On arrive ensuite sur les oreillettes de ce Sony MDR-1000X. Premier point à souligner, la possibilité de les faire pivoter à la fois à plat, mais également vers l’intérieur de l’arceau. Une construction qui se rapproche donc de celle du Bose QuietComfort 35 et du Sennheiser PXC 550, et qui permettra à l’utilisation de facilement ranger le casque dans son étui, mais également d’améliorer le confort lorsqu’il est porté autour du cou. Les charnières semblent là-encore d’excellente qualité et il y a clairement une différence par rapport à certains modèles plus abordables.

Casque audio pliable à plat

Les oreillettes en elles-mêmes présentent une apparence assez classique à première vue, avec un format ovale qui viendra parfaitement englober les oreilles une fois le casque en position. Du côté gauche, on retrouve un très discret logo NFC, qui comme nous le verrons un peu plus bas permettra de connecter le casque à votre Smartphone sans même passer par le panneau de configuration Bluetooth.

Toujours sur l’oreillette gauche, on retrouve également trois boutons physiques positionnés sur la tranche. Pas forcément des plus accessibles, ils permettent respectivement d’allumer ou d’éteindre le casque, d’activer ou de couper la réduction active du bruit, et enfin de modifier les options « Ambient Sound » sur lesquelles nous reviendrons dans la suite de l’article.

Zoom boutons casques Bluetooth ANC Sony

On retrouve également un port 3.5 mm qui pourra être utilisé pour écouter sa musique ou visionner un film en filaire, notamment lorsque la batterie du casque est à plat. Un câble disposant d’un connecteur coudé est proposé dans la boite.

Casque sans-fil fonctionnant aussi en filaire

Pour le reste des commandes, il faudra passer du côté de l’oreillette droite on l’on retrouvera un panneau tactile, similairement à ce que propose Parrot sur son Zik 3. La gestuelle reste également identique, avec un swipe vers le haut ou le bas pour ajuster le volume, et vers l’avant ou l’arrière pour passer d’une piste à l’autre (avance et retour rapide en maintenant la position). Il est également possible de décrocher un appel téléphonique en venant tapoter sur l’oreillette, ou même de rappeler son dernier correspondant. A l’utilisation, ces commandes se montrent particulièrement intuitives, même si l’on pourra regretter une réactivité inférieure à celle présente sur les commandes tactiles du Sennheiser PXC 550.

Casque bluetooth avec commandes tactiles

A l’intérieur des oreillettes, on retrouve des coussinets d’excellente facture disposant de mousses à mémoire de forme. Le rembourrage est plus épais qu’il n’y parait et contribue pleinement au confort de ce Sony MDR-1000X. Autre petit détail intéressant, la présence d’une fine couche de mousse au fond des oreillettes. Pour les points négatifs, on notera qu’il n’est pas possible de retirer les coussinets et donc de les remplacer.

Confort casque Sony MDR-1000X

On termine avec un tour rapide sur l’étui de transport accompagnant ce nouveau MDR. Toujours très sobre, il s’agit d’une pochette rigide et zippée où l’on viendra positionner le casque à plat. Plutôt compacte, elle pourra facilement se loger dans un sac, et dispose d’une petite poche à l’arrière afin de venir ranger un câble par exemple.

Etui de protection pour casque audio

Fonctionnalités et Réduction Active du Bruit

Avant de s’attarder sur les fonctionnalités proposées par le MDR-1000X, commençons par sa connectivité. Le casque est avant tout pensé pour fonctionner en Bluetooth, et dispose comme expliqué un peu plus haut d’une puce NFC intégrée. Grâce à cette dernière, il sera possible de venir connecter votre smartphone compatible simplement en le rapprochant de l’oreillette gauche du casque.

Si votre smartphone ou votre tablette n’est pas compatible NFC (appareils Apple notamment), il suffira de venir chercher le casque parmi la liste des périphériques disponibles depuis le menu Bluetooth. La connexion s’effectue très rapidement et offre une portée d’environ 15 m. Dernier point concernant la connexion, notez qu’il n’est malheureusement pas ici possible de venir appairer le Sony MDR-1000X à plusieurs appareils simultanément. Impossible donc de connecter le casque à son laptop lorsqu’on travaille tout en gardant la possibilité de décrocher un appel téléphonique.

Casque Bluetooth avec NFC

Place maintenant à la réduction du bruit. Sur ce point, le QC35 de Bose semble enfin avoir trouver un véritable concurrent à sa mesure ! En activant la fonctionnalité via le bouton positionné sur l’oreillette gauche, le casque est effectivement capable de couper une large part des bruits extérieurs sans pour autant dénaturer l’expérience sonore (avec un souffle quasi-inaudible). Si vous avez l’habitude de passer du temps matin et soir dans les transports, c’est une véritable aubaine. Evidemment, tous les sons ne sont pas entièrement supprimés (notamment dans la partie haute du spectre), mais cela permet de s’isoler efficacement et d’intégrer sa petite bulle pour écouter paisiblement sa musique ou son film sans forcément devoir augmenter le volume. Une vraie réussite !

Casque sans-fil anti-bruit Sony

Autre particularité du casque, la fonctionnalité Ambient Sound qui permet d’écouter sa musique tout en restant attentif à son environnement. Il est possible de basculer entre deux modes, normal et voices. Le premier permet d’activer les microphones du casque afin d’entendre tout ce qu’il se passe autour de nous (le Plantronics BackBeat Pro 2 propose une fonctionnalité similaire), alors que le second se focalise plus particulièrement sur les voix. En pratique, ça fonctionne plutôt bien même si dans les deux cas un souffle se fait ressentir en fond.

Fonction Ambiant Sound Sony

Si vous avez seulement besoin d’entendre momentanément ce qu’il se passe autour de vous, lorsque quelqu’un vous adresse la parole par exemple, il est possible de venir placer sa main sur l’oreillette droite afin d’activer de façon ponctuelle la captation du bruit ambiant. En retirant sa main, le casque rebascule ensuite automatiquement sur le mode d’écoute classique. Là-encore, ça fonctionne très bien !

Toutes ces options sont accompagnées par des annonces vocales en anglais. En l’absence d’application mobile dédiée, il n’est pour l’instant pas possible d’en modifier la langue.

Performances sonores

Place maintenant aux performances sonores de ce Sony MDR-1000X. Sur ce point, le casque propose une restitution de très grande qualité, avec un rendu sonore à la fois riche et précis. L’ensemble apparait plutôt homogène et s’adapte sans contrainte à la plupart des styles musicaux.

Les basses fréquences sont bien maitrisées et se montrent plutôt profondes sans pour autant venir perturber le reste du spectre. A la différence d’un modèle tel que le Sony MDR-XB950BTB, le casque n’est cependant pas forcément pensé pour les bassheads. Du côté des médiums, le casque fait la part belle aux parties vocales et offrent une restitution là-encore plus que correcte. Du côté des aiguës, le MDR n’offrira peut-être pas un rendu aussi cristallin que certains modèles plus pointus mais dans l’ensemble ça reste plus que correcte selon nous, avec de nombreux détails. Vraiment, pas grand-chose à reprocher côté sonore au nouveau casque de Sony.

Performances sonores Sony MDR-1000X

La majorité de nos écoutes ont été réalisées en mode Bluetooth et ANC, principalement via des applications de streaming telles que Spotify, Tidal ou Deezer. En désactivant la réduction de bruit ainsi que la connectivité sans-fil, le rendu sonore n’est pas particulièrement perturbé et l’on retrouve une qualité assez proche.

Notez enfin que le comme la majorité des récents casques Bluetooth de chez Sony, le MDR-1000X est compatible avec la fonctionnalité LDAC. Pour rappel, cette dernière permet de disposer d’un taux de transfert trois fois supérieur à celui proposé par le Bluetooth classique. Il devient ainsi possible de s’orienter vers des fichiers Hi-Res tout en bénéficiant du confort d’une connexion sans-fil. Evidemment, pour profiter de cette fonctionnalité il sera nécessaire de connecter le casque à un lecteur compatible, et donc se tourner soit vers un smartphone de Sony, soit vers l’un des baladeurs audiophiles de la marque.

Qualité sonore LDAC

On termine avec la qualité des appels vocaux. Sur ce point, le modèle de Sony n’a rien à envier à ses concurrents et offre une captation claire et intelligible à partir du moment où l’on se trouve dans un environnement relativement calme. Comme souvent avec les micros intégrés, il restera parfois nécessaire de rebasculer sur son smartphone selon les situations.

Autonomie

Sony annonce une autonomie de 20 heures en mode Bluetooth et avec la réduction active du bruit en fonctionnement. Des chiffres en raccord avec ceux de ses principaux concurrents, et qui permettent de recharger le casque une seule fois par semaine à raison de 3 heures d’écoute quotidienne. Clairement, il y a de quoi faire. Comme d’habitude, gardez à l’esprit que cette valeur pourra varier de quelques heures selon le volume d’écoute, ou en désactivant la réduction active du bruit.

Autonomie casque bluetooth réduction active de bruit

La recharge s’effectue en quelques heures via un câble USB/Micro-USB, à venir brancher sur la tranche de l’oreillette droite.

Conclusion

Voilà un moment que l’on attendait un casque capable de se mesurer au Bose QuietComfort 25, et surtout à son grand frère le Bose QuietComfort 35. Le Sony MDR-1000X apparait aujourd’hui comme ce candidat idéal, rivalisant avec le cador du secteur en termes de réduction active du bruit tout en offrant un excellent confort et de très bonnes performances sonores.

Proposé à un tarif de 399€, il devrait pouvoir faire de l’ombre au modèle de Bose mais également à tous les autres casques intégrant à la fois une connectivité sans-fil et un module ANC. Avec les récentes sorties du Sennheiser PXC 550, du Plantronics BackBeat Pro 2 ou encore du Parrot Zik 3, ils sont d’ailleurs de plus en plus nombreux sur le marché et c’est tant mieux !

Vous l’aurez compris, ce MDR-1000X est un excellent casque nomade, et si vous possédez déjà un lecteur compatible LDAC, inutile de chercher plus loin. Pour les autres, les commandes tactiles ou encore la fonctionnalité Ambient Sound pourront également faire pencher la balance en sa faveur.

Commander en ligne

2 Commentaires

Des questions ou un avis ? C'est par ici !
  1. Basile

    Bonjour,
    Premièreement merci pour tous ces partages d’expérience.

    Je recherche un casque avec réduction de bruit.

    Je ne sais pas quoi choisir… Après avoir lu toutes vos description, mon coeur balance entre ce SONY MDR-1000X et bien sûr le Bose QuietComfort 35.
    Car le Plantronics BackBeat Pro 2 et autres, ne sont pas au niveau de ces concurrents, sur le point : réduction du bruit.
    Dites moi s je me trompe.

    Si je comprends bien, le Bose QuietComfort 35 est sorti en premier, donc nous ne retrouvons pas de comparaison dans son descriptif.
    Alors que pour le MDR-1000X, vous ne cessez de parler de ce Bose QuietComfort 35.

    Que faire ?? 🙂
    Pouvez vous m’aider à faire mon choix svp.

    Intimement, quelle expérience avez vous préférez ?

    Pour le Bose QuietComfort 35, point négatif : pas de possibilité de changer la batterie
    Pour le SONY MDR-1000X, peut on trouver à la vente des batteries si jamais elle venait à être morte ?

    Merci d’avance pour votre aide.

  2. YD

    Bonjour,

    Vous dites « Toutes ces options sont accompagnées par des annonces vocales en anglais. En l’absence d’application mobile dédiée, il n’est pour l’instant pas possible d’en modifier la langue. »
    Si changer la langue n’est pas possible, est-il possible de désactiver ces annonces?

Ajoutez une Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *