Audio-Technica ATH-MSR7NC

Un rendu sonore précis mais des fonctionnalités moins efficaces
  • |

Où l'acheter ?

Trouver les meilleurs prix

Cliquez pour consulter la disponibilité et les prix actualisés.

Points positifs

Le MSR7NC de Audio-Technica reprend les excellentes performances sonores de sa version classique tout en gardant sa belle qualité de construction. La réduction active du bruit est un plus dans certaines situations, et l’altère en rien la qualité audio du casque.

Points négatifs

Il est impossible de gérer le volume depuis la télécommande. Le module ANC est loin d’être aussi efficace que celui des leaders du marché, même si ce choix semble être voulu par le constructeur.

Points clés

  • Casque filaire circum-auriculaires
  • Réduction Active du Bruit
  • Deux câbles - Télécommande 1 bouton avec microphone
  • Pochette de transport et adaptateur avion
  • Transducteurs 45 mm - Certification Hi-Res
  • Autonomie 30 heures avec ANC

En quelques mots

Mettant clairement l’accent sur son rendu sonore de qualité et son confort plus que correct, cette version NC du ATH-MSR7 reprend tous les points positifs de son petit frère en ajoutant une fonctionnalité intéressante mais pas forcément des plus efficaces à l’utilisation. Un très bon casque filaire, aussi bien pour l’écoute sédentaire que nomade.

Notre note

8/10

Commander en ligne

Test Audio-Technica ATH-MSR7NC

Envie d’en savoir plus ? Découvrez notre essai complet et imagé

A l’image des modèles compatibles Bluetooth, les casques disposant d’une réduction active du bruit ont le vent en poupe depuis quelques années. Principalement mis en avant par Bose et ses modèles QuietComfort dont on ne démontre plus vraiment l’efficacité, de nombreux constructeurs tentent tant bien que mal d’emboiter le pas au fabricant américain. Pas vraiment une surprise, tant cette fonctionnalité se montre plaisante à l’utilisation, notamment dans les transports en commun et les environnements bruyants.

Audio-Technica ATH-MSR7NC

C’est aujourd’hui sur l’Audio-Technica ATH-MSR7NC que nous portons notre attention, évolution comme son nom l’indique du très bon MSR7 (plus d’avis et meilleurs prix). Pour ce modèle, l’idée du constructeur japonais n’est pas vraiment de venir rivaliser avec des modèles tels que le Bose QC35Plantronics BackBeat Pro 2 ou bien même le Sennheiser PXC 550, mais plutôt d’offrir un léger boost à la réduction passive déjà réalisée par les oreillettes. L’accent reste donc avant tout positionné sur la qualité de restitution sonore et non pas sur la suppression des bruits indésirables.

Disponible aux alentours des 300€ chez la plupart des revendeurs, soit environ 70€ de plus que la version classique, représente-t-il un bon compromis entre confort, fonctionnalités et performances ? Réponse dans la suite de notre article après une bonne dizaine de jours à ses côtés.

Unboxing

Cette version NC (pour Noise-Cancelling) du ATH-MSR7 est proposée dans une boite aux tons plutôt sombres, présentant le casque vu de profil agrémenté de signaux rappelant le fonctionnement de la réduction active du bruit. L’accent est également mis sur la compatibilité Hi-Res du modèle, à l’image du Sony MDR-100ABN que nous vous présentions il y a peu.

Packaging casque Audio-Technica

A l’arrière et sur les façades de la couverture, on retrouve plus de détails concernant le casque en lui-même. On y découvre notamment qu’il intègre des transducteurs de 45 mm et une vue éclatée de la construction de ses haut-parleurs. Des photos supplémentaires permettent de se faire une première idée du look de la bête, qui ne dénote pas avec la version classique du modèle.

A l’intérieur, on retrouve un bundle plutôt complet puisque le MSR7NC est accompagné de deux câbles amovibles (dont un avec télécommande), d’un câble USB/Micro-USB pour recharger la batterie interne (utilisée pour la réduction du bruit), d’un adaptateur avion ainsi que d’une pochette de transport. A la différence du Denon AH-GC20, également pensé pour les plus nomades, il ne s’agit cependant pas d’un étui rigide.

Unboxing Audio-Technica ATH-MSR7NC

Design & Ergonomie

Si vous avez déjà eu l’occasion de découvrir la version classique du casque, vous remarquez sûrement que l’Audio-Technica ATH-MSR7NC reprend un design clairement identique à celui-ci. Après-tout, pourquoi changer une équipe qui gagne ?

On reste donc en présence d’un modèle au design sobre et élégant, loin des modèles tape à l’œil de Beats, Skullcandy et consorts. A l’image des autres produits d’Audio-Technica, la construction est particulièrement soignée, avec des matériaux qui respirent la qualité et des finitions dans l’ensemble très propres. Côté look, le casque est uniquement disponible dans des tons noirs, à la différence du modèle classique que l’on retrouve également dans un coloris gris métal/marron.

Casque MSR7NC

Visuellement, rien à redire. Le casque circum-auriculaire se veut discret et compact, avec des dimensions contenues et un poids de 305 g sans le câble. Ce n’est pas forcément le casque le plus léger du marché, mais on reste dans une bonne moyenne. Dès la première prise en mains, le confort semble être au rendez-vous, tout comme la qualité de construction.

Un peu plus dans les détails, on retrouve un arceau métallique relativement classique et de taille standard. Il est recouvert d’un revêtement en similicuir très doux au toucher et dispose sur sa partie interne d’un rembourrage conséquent, même s’il reste un cran en dessous de celui de l’excellent Sony-MDR1A. Il a cependant assez souple pour pouvoir encaisser des torsions conséquentes. Toujours concernant l’arceau, on retrouve un système à coulisse permettant d’ajuster la taille de l’Audio-Technica ATH-MSR7NC. Les crans sont particulièrement bien marqués mais également facilement repérables grâce à des petits marquages. Une fois ajusté, les charnières ne coulissent jamais seules et c’est un bon point par rapport à certains concurrents.

Casque audio solide avec arceau ajustable

A chaque extrémité de l’arceau, un système de pivot offre aux oreillettes une rotation sur 90°. Il est donc possible de replier les écouteurs à plat afin de faciliter le rangement et le transport, mais aussi d’apporter un confort supplémentaire lorsque le casque est porté autour du cou. Dans cette position, les coussinets reposent sur les clavicules et le port reste donc confortable.

Des branches en Y viennent ensuite soutenir les oreillettes. Elles offrent à ces dernières quelques degrés de liberté sur l’axe horizontal afin de s’ajuster au mieux à la morphologie de chacun. Les coques des oreillettes sont construites en aluminium, et l’on retrouve au centre le discret logo de la marque. Un petit liseré chromé entoure les coques et apporte une petite touche visuellement sympathique.

Casque audio circum-auriculaire au design discret

Du côté des coussinets, on retrouve une mousse à mémoire de forme disposant d’un revêtement identique à celui de l’arceau. Le rembourrage est conséquent, alors que l’espace pour les oreilles devraient convenir à la majorité des utilisateurs. Seule ombre au tableau, les oreilles peuvent avoir tendance à venir toucher la grille interne des oreillettes suite à un manque de profondeur.

Casque avec coussinets à mémoire de forme

Sur la tranche de l’oreillette gauche, on retrouve l’unique différence esthétique entre les versions MSR7 et MSR7NC : l’apparition d’un switch pour l’option ANC (Active Noise-Cancelling) ainsi que la présence d’un port micro-USB pour recharger la batterie interne du casque. A côté, un connecteur 3.5 mm permet de venir positionner l’un des deux câbles fournis avec le casque. Le modèle ne dispose pas de commandes supplémentaires sur ses oreillettes, notamment pour gérer le volume sonore. Dommage.

Zoom sur le bouton ANC

Les deux câbles mini-jack affichent une longueur de 1.2 m, ce qui s’avère être une taille convenable pour l’écoute musicale en déplacement. L’un est on ne peut plus simple, alors que le second dispose lui d’une télécommande avec un bouton multifonction ainsi que d’un microphone pour l’utiliser à la manière d’un kit mains-libres. L’unique bouton permet de de gérer la lecture/pause, de passer d’une piste à l’autre ou encore de décrocher un appel téléphonique. Les commandes sont compatibles avec les appareils iOS et Android, mais dans les deux cas un gros bémol persiste : il n’est pas possible de gérer le volume sonore. Un choix assez surprenant pour un casque censé être utilisé en déplacement.

Zoom sur la télécommande 1 bouton

On termine avec les accessoires supplémentaires, à savoir une pochette assez fine en similicuir, et un adaptateur avion permettant de profiter des films proposés par les compagnies aériennes durant les vols long courrier.

Accessoires du ATH-MSR7NC

Une fois sur la tête, les bons ressentis en termes de confort se confirment. L’arceau réparti de manière efficace le poids du casque, même si un rembourrage un peu plus épais n’aurait pas été de trop. Les coussinets des oreillettes englobent parfaitement les oreilles et apportent de leur côté un confort plus que correct. Il est possible de garder le casque sur les oreilles pendant de longues périodes sans ressentir de gènes particulières ni une énorme sensation de chaleur.

Confort du Audio-Technica ATH-MSR7NC

La réduction du bruit selon Audio-Technica

Si certaines marques s’appliquent à réduire au maximum les bruits environnants, Audio-Technica fait le choix de jouer un peu plus la carte de la nuance. En clair, l’idée n’est pas ici de s’isoler complètement du monde extérieur et de se retrouver dans une véritable petite bulle pour sur le Bose QuietComfort 35 (voir le prix), mais bien de tirer la meilleure partie des performances sonores du casque tout en apportant un confort d’écoute supplémentaire.

En clair, l’Audio-Technica ATH-MSR7NC n’est pas en pratique le candidat idéal pour faire le vide autour de soi. L’impression de « chambre sourde » que peuvent procurer certains modèles n’est pas aussi présente, et l’on s’en rend particulièrement compte lorsque l’on active l’ANC sans lire de musique derrière. Un choix voulu d’après les remarques de la marque, mais qui reste important à signaler si vous êtes à la recherche de ce qui se fait de meilleur en la matière.

Casque HiFi avec réduction active du bruit

N’allez pas croire pour autant que la fonctionnalité est inutile ici. A l’utilisation, cette version NC du ATH-MSR7 apporte un véritable plus par rapport à un casque classique. Une partie des basses fréquences est effectivement supprimée par le module électronique, sans pour autant entièrement isoler l’utilisateur. En clair, les bruits de fond dans un train ou un avion sont diminués mais ne disparaissent pas pour autant. Il en va de même sur les autres fréquences, qui restent de manière générale audibles.

Concernant l’autonomie, comptez une trentaine d’heures avec la réduction active du bruit avant de devoir recharger la batterie pendant environ quatre heures. Des résultats plus que corrects dans l’ensemble, permettant de profiter de la fonctionnalité tout au long d’un voyage à l’autre bout du monde. Il reste ensuite possible de profiter du casque de manière passive.

Présentation du casque Audio-Technica ATH-MSR7NC

Performances sonores

L’une des forces de l’Audio-Technica ATH-MSR7NC, c’est sa faculté à offrir une expérience sonore similaire avec ou sans réduction active du bruit. Un atout face à la concurrence, qui peut avoir la fâcheuse tendance à dénaturer le rendu lorsque la fonctionnalité est en place, ou au contraire à proposer des performances largement revues à la baisse lorsque l’on arrive à court d’autonomie.

Performances sonores du Audio-Technica ATH-MSR7NC

Dans les deux modes, le MSR7NC est capable de reproduire un son à la fois riche et détaillé, le positionnant comme l’un des meilleurs en la matière sur le marché des casques à réduction active de bruit. Le rendu est particulièrement bien équilibré, avec des basses présentes mais toujours très propres. Les parties vocales ressortent également avec une belle finesse et restent toujours parfaitement intelligibles. Si l’on devait faire un petit reproche concernant le rendu sonore du casque, ce serait au niveau de ses aigus qui en font parfois un peu trop, pouvant rendre l’écoute prolongée fatigante pour certains utilisateurs.

Dans l’ensemble, on reste néanmoins sur des performances globalement très bonnes, comme souvent avec la marque japonaise. L’expérience de Audio-Technica dans le monde de la Hi-Fi se fait clairement ressentir ici, tant en termes de restitutions sonores que de profondeur scénique. C’est du tout bon, et les utilisateurs las de tous ces modèles boostant sensiblement le bas du spectre devraient ici trouver leur bonheur.

Casque audio performant avec ANC

Conclusion

Cherchant de plus en plus à s’imposer sur le secteur grand public, la marque japonaise nous offre avec ce nouveau modèle une réponse efficace aux attentes des utilisateurs nomades. L’Audio-Technica ATH-MSR7NC se montre en effet à la fois confortable, fonctionnel grâce à sa réduction active de bruit et surtout terriblement performant en termes de qualité audio.

Si l’efficacité du module ANC n’est pas au niveau des meilleurs modèles du marché, elle apporte un petit plus non négligeable face à la version classique ATH-MSR7 tout en conservant l’excellent rendu sonore de ce dernier. Est-ce suffisant pour accepter une hausse de plus de 70€ le positionnant au même tarif que des modèles intégrant à la fois réduction active du bruit et connexion sans-fil (AKG N60 NC, Parrot Zik 3, Beats Studio Wireless) ? Si votre critère de choix se fait sur la qualité sonore, probablement !

Pour faire simple, si vous cherchez à vous isoler complètement du monde extérieur, orientez-vous vers le QuietComfort 35. Si vous cherchez un rendu sonore le plus fidèle possible, tout en profitant d’une légère baisse des bruits environnants, le ATH-MSR7NC est un candidat idéal.

Commander en ligne

Ajoutez une Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.